Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/12/2010

DANS LES PRÉS DE ST GERMAIN…

Au coeur de l'hiver près de l'étang du Vaccarès

RENCONTRE AVEC GERMAIN VADON
MANADIER CLAIRVOYANT ET PASSIONNÉ

Manade St Germain 004.jpg

▲ Germain et Pierre Vadon arribent les cocardiers

 

Le samedi 04 juillet 2009 restera un jour de gloire pour la manade St Germain. Le cocardier Badaïre inconnu avant la course remporte la cocarde d’argent dans l’amphithéâtre Arlésien. Au terme d’une course intense il propulse la petite manade sur le devant de la scène taurine.
Germain jeune manadier se rappelle. «Je ne voulais pas le louer mais Christian Culéto ancien raseteur a insisté. Gérald a voulu tenter le coup et ce fut la bonne surprise qui a commencé à faire parler de nous».
Intrigués nous nous rendons en Camargue, après le hameau de Villeneuve où se dresse le mas St Germain. Germain Vadon nous accueille sourire pétillant et poignée de main franche. Il présente la manade avec une simplicité naturelle. «Mon père Pierre a démarré avec 12 vaches achetées à René Lambert dans l’hiver 1989, juste pour faire pâturer. On avait des chevaux depuis 1971 ▼mais mon grand père ne Manade St Germain 057.jpgvoulait pas voir de taureaux sur l’exploitation consacrée à la vigne, aux près et à l’élevage des moutons».
A force de travail le cheptel compte actuellement 180 bêtes dont 60 vaches sur 240 hectares. La manade intègre peu d’arènes mais Germain ne rêve que de course camarguaise. «On a quatre taureaux intéressants et ça fait plaisir de sortir avec les grandes manades. Ces dernières nous ont donné la possibilité de démarrer et on est là sans esprit de concurrence. Au début on est sorti sous le nom de la manade Vadon mais mon père préfére courir sous le nom du mas». Les couleurs de la devise ont été récupérées avant son décès à l’oncle de son père Roger Gauzargues manadier à Villeneuve. En 2010 Badaïre a confirmé lors de ses cinq sorties à Port Saint Louis, Cavaillon, Fourques (trophée Pierre Gachon), à St Martin de Crau (trophée Claude Saumade) et à Cabannes (coupe des petits manadiers).
En 2011 quatre courses sont programmées dont deux aux As. Une belle récompense pour la manade. Derrière, les espoirs ont pour  nom Coralien, Catulin et Antonin sur qui Germain fonde de grosses espérances. Il aime les taureaux qui se livrent avec du sang et de l’anticipation. Pierre Manade St Germain 043.jpgaimerait faire courir ses vaches◄. A Méjanes, Naïs sœur de Badaïre à fait parlé d’elle lors de graines de stars.
Il a fallu vingt ans pour arriver à percer en course et les vaches sont prépondérantes dans la sélection. Germain souligne. «Les souhaits maintenant qu’on commence à parler de nous c’est de ne pas décevoir. En tant que petite manade on n’a pas trop droit à l’erreur. Si on arrive à louer quelques taureaux comme l’année dernière ce sera très bien».
Toutefois les contraintes des services vétérinaires sont redoutées. Chaque année après les prises de sang et les prophylaxies les résultats sont attendus avec anxiété surtout quand on voit les problèmes de la manade  La Galère qui heureusement s’en est sorti. «Cette année les vaccins effectués aux vaches pour la fièvre catarrhale l’ont été quand elles étaient pleines et on a eu un gros taux d’avortement. De 30 à 40 veaux on s’est retrouvé avec huit naissances et un manque à gagner important. Néanmoins les quatre dernières sorties en 2010 ont rapporté autant de prix».
C’est encourageant pour un manadier clairvoyant...

Cabannes 24 10 109.jpg

Badaïre sur Chig à Cabannes lors de la coupe des petits manadiers 2010

▼ Badaïre en pays dans les près de St Germain

Manade St Germain 027.jpg

Manade St Germain 065.jpg

Peu de naissances en 2010

Badaïre et Romain Gros vainqueurs de la cocarde d'argent 2009

Cocarde d'argent 136.jpg

 

Texte et photos Eric AUPHAN

Décès de Guy Dumas

L'ASSOCIATION DES GARDIANS PROFESSIONNELS EN DEUIL


Les gens de bouvine avec à leur tête les drapeaux de la Confrérie des gardians, la Nacioun gardiano et l’Association des gardians professionnels se sont rassemblés, mardi 28 novembre à Cabanes pour accompagner l’un des leurs à sa dernière demeure : Guy Dumas, ancien gardian de la manade Régis Chauvet, décédé à l’âge de 78 ans.
Après la cérémonie religieuse, Jean Mathieu au nom de ses confrères a, dans son allocution, retracé la vie du gardian décédé et apporté à la famille éprouvée le salut de la profession.

29/12/2010

BIOU D'OR

Vendredi 17 décembre au Château de Générac

GUEPARD
PARCE QU'IL LE VAUT BIEN

BLOG1.jpgIl fallait bien un château pour fêter le Seigneur de l’année 2010 . La moyenâgeuse bâtisse  de la cité gardoise a dernièrement accueilli ses vassaux pour un hommage festif . Gentes dames et damoiseaux ont chanté les louanges du fauve et de la famille qui l'a fait naître et élevé. Oyez, Oyez, Guépard est entré dans la galerie des Biou d’Or.

C’était pas gagné d’avance… 2010 commence sous de noirs auspices pour la manade Cuillé. Bloquée pour des mesures sanitaires, la famille fait bloc, se démène, souffre mais ne plie pas. Le long chemin de l’assainissement commence. La Royale qui depuis plusieurs années déplace les aficionados est autorisée à courir, Guépard attaque son chemin royal.  Les complètes permettent aux taureaux plus jeunes de s’aguerrir… Les organisateurs font confiance jusqu’à la libération totale. Et Guépard s’impose au Trophée Taurin Midi Libre – La Provence pour le titre final.

Quel beau Biou d’Or ! A 9 ans, la vedette de Cuillé a un tempérament de feu, le charisme d’un roi, la dangerosité du félin et un sang bouillant qui l’emporte. Craint, son tempérament explosif pousse les blancs à essayer de le berner. Sa générosité parfois est mise à rude épreuve. Les trop grands espaces  lui sont un terrain de chasse qu’il parcourt à grandes foulées et sur lesquels il se disperse. Mais toujours il revient au combat. Avec hargne, méchanceté et ténacité. Oui, le fer de lance de l’élevage vaut bien une couronne. Le sang baroncellien est à nouveau récompensé… Hourra !

4 Biou d’Or pour 40 ans d’existence. Après Rousset (1981-1982), Pythagore (2000) et Guépard, c’est le travail de toute une famille qui est mis en exergue. Car derrière le Biou d’Or, la pépinière des vert et blanc est riche d’une race qui n’en finit pas de donner à la course camarguaise ses plus beaux fleurons.

Martine ALIAGA
Photos Christian ITIER

ILS ONT DIT

BLOGGUE2.jpg

De gauche à droite, Jean-Pierre Cuillé, Domynique Azéma (directrice du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence), Henri Itier (président de la FFCC), Pierre Cuillé et Frédéric Touzellier (maire de Générac)

  Jean-Pierre Cuillé a tenu à partager la joie de ce 4e Biou d'Or pourles 40 ans avec toute la famille et notamment son épouse Sylvie : "tout le monde participe".
Domynique Azéma a commenté avec humour : "Si les raseteurs ne sont pas bons, c'est la faute au Trophée ; S'il y a moins de monde aux arènes, c'est lafaute au Trophée, S'il pleut le jour de la finale, c'est la faute au Trophée... Mais si on est là ce soir, c'est grâce au Trophée".
Henri itier a souligné "Ce Biou d'Or est l'aboutissement d'un travail, d'une sélection et une victoire sur le doute".
Pierre Cuillé à associé les gardians et la famille "Tous ceux qui nous ont aidés, 2010 avait mal commencé, merci à ceux qui nous ont fait confiance surotut pour les taureaux jeunes. Les 40 ans de la race couronnés par le Biou d'Or, on est ravis".
Quant à Frédéric Touzellier, maire de Générac, il a félicité toute la famille Cuillé : "Biou d'Or, et Biou de l'Avenir, c'est le grand chelem de la cours camarguaise pour les 40 ans de l'élevage".

BLOGGUE3.jpg


GUEPARD.jpgLA SAISON 2011
DE GUEPARD

Pierre Cuillé :
"En 2011, Guépard défendra son titre avec détermination. Il ira à Beaucaire, Palavas, Lunel, Beaucaire, Les Saintes-Maries de la Mer, u
ne course en septembre, et la finale en octobre à Arles s'il est retenu par le Trophée Taurin (le litige avec Luc Jalabert est oublié..."

 

 

DVD

LA SAISON 2010 PAR JEROME CONTESTIN

DVD2.jpg

De la Provence au Languedoc, Jérôme Contestin balaie la saison 2010 et en garde les meilleurs moments. Les plus beaux rasets, les coups de barrière, les anticipations... Et l'émotion au rendez-vous.  La Royale de Cuillé à Palavas, le Gland d'Or à Montfrin, les finales du Trophée Taurin, les adieux de Sabri Allouani... les raseteurs du moment face à Guépard, Nizam, Pasteur, Andalou, Rodin, Picaros, Napoléon, Patton, Brutus, Tassou, etc.
1h10 de souvenirs pour 20€.


 

Vous trouverez ce DVD :   AIGUES VIVES : Tabac Presse BARDEAU 46 place du Temple. ARAMON : SNC TERTULIEN SANZ Tabac Presse 2, cours Victor Hugo. ARLES : BOUTIQUE DES PASSIONNES, 14, rue Réattu. BEAUCAIRE : Hall de Presse, Galerie Marchande de Carrefour. BELLEGARDE : Tabac Presse CHIFFE. BOUILLARGUES : MAG ‘ PRESSE PELLESTOR , 12 grand rue. BOULBON : Tabac Presse L’ASTRADO 6 place Gilles Léontin. CHATEAURENARD : MAG’ PRESSE MASSARD 45 avenue Lattre de Tassigny. EYRAGUES : Tabac Presse GENEVET 8, avenue Général de Gaulle. FOURQUES : Presse Chez Sandrine & David. GRAVESON : MAZET DE LA PRESSE, 14 rue de la Poste. JONQUIERES ST VINCENT : Tabac Presse MAZOYER .LE CAILAR : Tabac Presse LANGLADE 8 place Ledru Rollin. MONTFRIN : SNC BERRAUD PRESSE. NIMES : MAISON DE LA PRESSE C.C CAP COSTIERE. NOVES : LE MARC’PAGE 23, boulevard de la République. ST GILLES : MAISON DE LA PRESSE. ST LAURENT D’A : Presse MARTI 14 rue Henri Mery. TARASCON : Librairie « MIREILLE » 29, rue des Halles. VALLABREGUES : Tabac Presse MOUNIER 1, rue de l’hôtel de Ville

 

26/12/2010

BONNES FÊTES

NOEL.jpg 2.jpg

AG DES CLUBS TAURINS ORGANISATEURS

Samedi 18 décembre 2010 à la manade La Galère

Petit à petit l’ACTO fait son nid

1.jpg

Jeunes, motivés, enthousiastes...
Ils ont des idées et de la bonne volonté

Dernièrement, les clubs taurins organisateurs ont tenu leur assemblée générale. Quarante-sept clubs taurins organisateurs ont été séduits par l’idée de se réunir et ont adhéré à l’ACTO. Après seulement un an d’existence d’existence, l'association, par la voix de son président Sébastien Gonfond, peut se vanter « d’avoir été un outil déclencheur et... d’avoir trouvé notre place ». Aurélien Laget, secretaire, retrace l’année écoulée riche de nombreuses réunions de travail: « Après l’assemblée constitutive, nous avons rencontré la FFCC, les manadiers, les raseteurs, l’association des présidents de course, les grandes arènes et le Trophée Taurin». De quoi se présenter et s’installer « dans la concertation et la transparence, insiste Sébastien Gonfond, satisfait que l’ACTO soit désormais présente au bureau fédéral : « Nous faisons remonter les problèmes des clubs taurins » et siège à la commission du calendrier.
Parmi les problèmes soulevés : la presque centaine de courses annulées pour 2011 a porté à discussion. Les clubs taurins en ont d’eux-mêmes déprogrammées, la FFCC en a-t-elle refusé ? Entre affirmations et dénégations des uns et des autres, pas de réponse claire... Les amendes pour courses annulées en 2010 sont un autre sujet. Là aussi difficile de se faire une idée... mais l’ACTO suit les dossiers (sic).
Quant à la saison prochaine, les perspectives sont les suivantes : les organisateurs pourront inviter les raseteurs qu’ils désirent selon un quota mimum d’hommes plus un entrant. Un gain de liberté donc pour ces clubs taurins de moyennes ou petites pistes qui ont apparemment moins souffert que certaines grandes du désintérêt des spectateurs en 2010. Ou qui, peut-être, ont offert des plateaux plus équilibrés et/ou plus excitants.
En conclusion, défendre les taureaux, les raseteurs et les clubs taurins tout en restant indépendants... C'est le credo de Sébastien Gonfond et la ligne de conduite de l'ACTO.


Martine ALIAGA


Le bureau : Sébastien Gonfond, Aurélien Laget, Christian Garrido. Réélus après vote: Bernard Audibert et Rodolphe Bantzé.
Bilan financier 2010 : solde créditeur de 695,62 €

2.jpg

La manade La Galère (Mas de la Galère, Mas Thibert,  Arles) offre de magnifiques espaces à découvrir et des installations (salles) de tout premier plan. Un lieu à découvrir,  la gentillesse de René Lambert et ses gardians en prime.
Tél. 04 90 98 70 43 - 04 90 98 74 72.

16/12/2010

AMICALE DES CHRONIQUEURS ET PHOTOGRAPHES DE COURSE CAMARGUAISE

Jeudi 9 décembre 2011 au Cailar

UN SOIR A LA MAISON DU PEUPLE... DE BOUVINE

1.jpg

▲  Belle affluence autour des récipiendaires
des diplômes taurins ▼

2.jpg


Jeudi dernier, 18 h, au Cailar, le bureau de l’Amicale des chroniqueurs et photographes de course camarguaise n’est pas tranquille. Certes tout est prêt pour la remise des diplômes taurins, mais cette soirée reportée à deux reprises, décalée en semaine, en fin d’année... malgré un bon nombre d’invitations, va-t-elle trouver son public ? Mais sur le coup de 19h, les sourires sont à nouveau de sortie, la Maison du peuple fait le plein de gens de bouvine.
Le  président Luc Péro adressait ses remerciements à Reine Bouvier maire du Cailar, et souhaitait la bienvenue au nombreux public. Les éclectiques lauréats 2010, choisis par les membres de l’Amicale, étaient alors prêts à recevoir l’hommage des gens de presse.
6.jpgAu rang des afeciouna, Josette Laget est une figure... historiquement “Lafoniste“ et, en plus, “Briauxienne“ : « Je vis ma passion à 100 % », a expliqué la récipiendaire fidèle aux pistes provençales et quelquefois languedociennes.


8.jpgLa carrière de Jean-Marie Valat justifie à elle seule sa mise à l’honneur : premiers taureaux emboulés en 1970, 73-74 à l’Avenir, 75 à 84 aux As, 86-93 tourneur, depuis 2006 juge de piste. A ce brillant palmarès, on peut rajouter la discrétion et la gentillesse qui caractérisent cet acteur de la course camarguaise.


9.jpgDe la manade des Paluns à celle des Baumelles, c’est Joël Linsolas qui fait le lien. Et un coup de chapeau au manadier saintois et à la qualité de son élevage.
3.jpgLa réserve naturelle de Claude Chevalier a été mise à rude épreuve par la réception de ce diplôme qu’il a aussitôt partagé avec ses confrères présidents de course : « On est souvent sifflé, mais sur l’ensemble des courses, les présidents se débrouillent plutôt bien ».
5.jpgC’est un “menuisier maladroit“ qui a emporté le coup de cœur de l’Amicale pour sa saison 2009: Gasto Boi de Guillierme. Anecdotes : le “gâcheur de bois“ a été baptisé aux arènes de Baillargues célèbres - entre autres - pour ses barrières “en plastique“. Et une date référence, le jour même Hubert Espelly prenait officiellement les commandes de la manade Guillierme.
Une afeciouna, un raseteur, un manadier, un speaker, un taureau... Bref, une galerie de portraits attachants et divers.
Voilà une agréable soirée sans prétention à la Maison du peuple entre gens de bouvine. Autour d’un apéritif offert par Pernod 51 et du buffet couronné d’un café grandement apprécié, les conversations ont chauffé les cœurs jusque tard avant de se séparer dans la nuit glaciale du Cailar.

Martine ALIAGA
Photos Eric AUPHAN


Prochain rendez-vous : assemblée générale de l’Amicale des chroniqueurs et photographes de course camarguaise le 30 janvier 2011 à la manade Nicollin au Mas d’Anglas au Cailar. Sur inscription.

15/12/2010

LA MANADE CAILLAN ET CHIG DUO DE CŒUR DU TELETHON…

Samedi 4 décembre 2010 SAINT ETIENNE DU GRES

Quatrième participation du club taurin La Coléta
pour une édition généreuse…

Téléthon St Etienne du Grès 04 12 152.jpg

Le n° 605 pour un petit coucou aux spectateurs

Le vent et le froid glacial n’ont pas arrêté quelques irréductibles venus à l’appel du club taurin Grésouillais assister à une course de sept taureaux emboulés de la manade Caillan ◄. Montée par le  Téléthon St Etienne du Grès 04 12 016.jpgtalentueux Chig, l’équipe des blancs se compose d’Allam, Boudoin, Daumas, Jamel, Gaillardet et Sanchis aidés des tourneurs Gérald Rado et Eric Gaillardet.
Ils ont permis de récolter 335 € pour combattre les maladies génétiques. Deux jeunes handicapés sont mis à l’honneur à la capélado (Christophe Martin de Saint Etienne du Grès et Paul Giovannetti de Saint Rémy de Provence). Ils ont la fé di bioù chevillée au corps et reçoivent un DVD taurin et un bouquet offerts par le club ainsi qu’une devise et un tee-shirt offerts par la manade Caillan elle aussi honorée de coffrets de vin et d’un bouquet de fleurs pour Manon Mistral.
Si le n° 506 sorti premier termine rarement le n° 512 second à Téléthon St Etienne du Grès 04 12 049.jpgdu tonus, le n° 754 le plus jeune est hyper sérieux voire trop avec en plus un gros physique. Il en sait déjà beaucoup. Après la pause café-chocolat le ► n° 409 (Tastaïre) se tient et coupe le terrain et fuse sur Chekhade. Un tout bon à l’armure impressionnante. Le suivant n° 607 est d’une méchanceté ravageuse avec une action tonitruante sur Daumas après lequel il pulvérise les planches. Il rattrape le valeureux Chig à la barrière et le ramène en piste pour une rencontre douloureuse mais il en fallait plus pour abattre le sympathique raseteur. Notre portier Jonathan aura aussi sa dose de frayeur mais sans sortira avec une pirouette en piste face au plus teigneux des cocardiers du jour. Le n° 302 (Sagaï) revient après une longue absence et s’il manque de pattes par moments il n’a rien perdu de sa combativité. Pour finir le n° 605 s’envole à tout bout de champ en faisant le bestiau et se calme sur la fin.
Pour finir les cavaliers des Alpilles tous en tenue impeccable et emmenés par l’expérimenté Max Bonnet ont offert un carrousel et des jeux de gardians réchauffant les cœurs du courageux public. Les fougasses et le verre de l’amitié permettaient de terminer l’après-midi dans un excellent esprit de générosité.

Téléthon St Etienne du Grès 04 12 022.jpg

▲ Le n° 512 avec le généreux Chig.

▼ Chekhade en danger avec le n° 409 Tastaïre.

Téléthon St Etienne du Grès 04 12 067.jpg

 ▼**** Chaud pour notre sympathique Momo quiché par le n° 607**** ▼

Téléthon St Etienne du Grès 04 12 091.jpg

Téléthon St Etienne du Grès 04 12 095.jpg

Téléthon St Etienne du Grès 04 12 097.jpg

Téléthon St Etienne du Grès 04 12 099.jpg

Téléthon St Etienne du Grès 04 12 168.jpg

▲ Les cavaliers des Alpilles dans un carrousel impeccable

▼ Le jeu du bouquet

Téléthon St Etienne du Grès 04 12 193.jpg

Téléthon St Etienne du Grès 04 12 232.jpg

Le doyen des cavaliers Max Bonnet dans le jeu de l'orange avec Christophe Martin

 

Texte et photos Eric AUPHAN

13/12/2010

LA COLETA AU DOMAINE DE PAULON...

Samedi 20 Novembre 2010 à la manade BLANC Jean Claude

Sortie Blanc Coléta 20 11 016.jpg

▲ Le manadier Jean Claude Blanc

C’est au Sambuc que se sont donné rendez-vous les membres du club taurin La Coléta de Saint Etienne du Grès. Malgré la pluie menaçante, une quarantaine de participants se sont retrouvés au cœur de la Camargue. Dès l’arrivée après le café de bienvenue, direction le pas de tri en charrette pour Sortie Blanc Coléta 20 11 032.jpgapprécier la dextérité des cavaliers puis place aux courageux pour attraper les anoubles pour la ferrade. Après des tribulations pour certains, direction les prés où nous attendaient les cocardiers parmi lesquels Rascaillon et Fournelet trônent encore fièrement au milieu des Agassoun, Catouli, Canalet, Campardin, Vauban la nouvelle vague du Sambuc. Au retour le temps menaçant laisse finir la visite avant de finalement laisser tomber de grosses gouttes. L’apéritif offert par Pernod 51 a permis de tisser des liens d’amitié pendant que la pluie redoublait. Fleurs et vin du Château Dalmeran aux manadiers et Chemise Olivades et vin Dalmeran pour Roger Guiot ancien fidèle du club avant de déguster le succulent repas concocté par Brigitte et son équipe dans un cocon camarguais où il fait bon se retrouver……

 

Sortie Blanc Coléta 20 11 074.jpg

L'arrivée des cavaliers lors de la ferrade

Les attrapaïres en action

 

Sortie Blanc Coléta 20 11 053.jpg

Sortie Blanc Coléta 20 11 100.jpg

Le retaité Rascaillon a toujours fière allure au sein du troupeau

▼ La salle havre de détente et de restauration apprécié

Sortie Blanc Coléta 20 11 121.jpg

 

Texte et photos Eric AUPHAN

12/12/2010

RICHEBOIS FETE SON TRIO…

Vendredi 19 novembre 2010 à la manade Richebois

TO Richebois 19 11 008.jpg

  ▲ La salle de la manade bien remplie pour la circonstance

Vendredi 19 novembre vers 19h le ballet de voitures et 4X4 s’active aux abords du mas Richebois TO Richebois 19 11 004B.jpgprès de Salon de Provence. A l’invitation de la famille Jaume, amis, clubs taurins organisateurs, comité du Trident d’Or et aféciouna étaient présents dans la coquette salle de la manade pour fêter le premier succès du trio de la manade au Trident d’Or. Un couronnement qui a eu lieu le dimanche 12 septembre dans les arènes de Saint Etienne du Grès. Moineau, Ventoux et Moustique avaient fait des étincelles qui mettent les sympathiques manadiers en lumière.  Parmi les présents nous avons noté la présence de la joyeuse équipe de l’école taurine de St Rémy de Provence et Damien Moutet. Après l’apéritif, les spécialités culinaires de la gente féminine ont ravi les présents prolongeant les discussions taurines tard dans la nuit…….

 

TO Richebois 19 11 001.jpg

▲ Le trophée 2010

▼ Les amis de la manade Richebois

TO Richebois 19 11 007.jpg

Texte et photos Eric AUPHAN