Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/02/2011

UNE FETE POUR LA COCARDIERE D'OR

Samedi 5 mars 2011

ET PENDANT CE TEMPS, OPALE
RUMINAIT TRANQUILLEMENT DANS SON PRÉ

OPALE.jpgOpale par ci... Opale par là. Elle a dû avoir les oreilles bourdonnantes la vedelière, là bas dans son pré ! Samedi dernier, la manade du Brestalou fêtait sa Cocardière d’Or non loin de Fontanès, sur les terres de Jacques Roumajon, pavoisées pour l’occasion de noir, blanc et bleu.
Dix ans après Florette (sacrée en 2000), Opale, fille d’Emeraude, N.906, a gravi les échelons depuis sa première course à Castries en 2006 jusqu’à la dernière marche au Grau-du-Roi, le 18 septembre 2010.
 Devant une assemblée conquise, Henri Gibert a rappelé les principes d’élevage de la manade : « Peu mais bien » et dans un discours très “brestalien“ - un doigt de vérités bien senties, un doigt d’évocation passionnée de ses cocardiers et quelques banderilles bien positionnées -  a rappelé les figures majeures de la devise :  Veneur, Mazel, Montvert, Apis, Crespin, Raboliot, Typhon... et les vaches parmi lesquelles la Reine du jour, Opale. Et avec ses mots empreints de toute la fierté de l’éleveur, il a évoqué : « La “Cocardière attitude“ d’Opale - même si pas assez rasetée au Grau - aussi intelligente en piste qu’en pays ».
Il n’y a pas de petit ou de grand manadier sur l’échelle de la passion des biou. On connaît l’abnégation nécessaire à élever des taureaux de course camarguaise. Le Brestalou sélectionne énormément ses produits et tel l’artisan met tout son savoir et son coeur dans la belle ouvrage. Le titre de Cocardière d’Or récompense les efforts du trio et d'amateurs fidèles, veillant à la bonne destinée de cette manade.
Samedi, les amis étaient réunis pour, ensemble, trinquer à la poursuite des rêves et surtout à leur aboutissement.

Et pendant que l’assemblée lui tressait des couronnes, Opale, elle, continuait à ruminer tranquillement son foin. Bonne année ma belle !

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

Les commentaires sont fermés.