Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/03/2011

ANDRE SOLER : IMAGES D'UNE ICONE

Film "André Soler et le Carré d'As"

UN DOCUMENTAIRE EMOUVANT

 

andré soler et le carré d'as,courses camarguaises

Loustic de Laurent et Dédé Soler en 1964 à Châteaurenard

 

andré soler et le carré d'as,courses camarguaisesQui le premier les a appelés Carré d’As ? La presse taurine ? Paul Laurent ? Qu’importe ! Le qualificatif a résisté à l’usure du temps et allume toujours des étoiles dans les yeux des afeciouna. De cette époque 1955-1965 régulièrement citée en exemple, le quatuor de raseteurs formé de Roger Pascal, Francis San Juan, François Canto et André Soler est l’emblématique référence. André Soler, l’irrésistible idole.

Gilles Arnaud, chroniqueur, éditeur, n’a pas connu ce temps-là, mais intrigué par l’aura d’André Soler, ce fan de Jacky Siméon et de Christian Chomel est parti à la chasse aux document. "Petit à petit, après les livres, les DVD, j’ai trouvé beaucoup d’images notamment à l’INA. Impossible d’avoir des images de Jacques Antoine puisqu’il a pratiquement tout perdu lors des inondations à Nimes en 1988. Mais en discutant, j’ai trouvé des gens de Marseille qui filmait tout le temps avec une caméra de 16 mm ». Rendez-vous est pris avec l’épouse du vidéaste M. Cantier, aujourd’hui décédé. « Avec les bobines de quelques autres amateurs, l’INA et les interviews, j’ai  récupéré environ 3 heures d’images. J’en ai fait ce documentaire d’une heure ».

Je ne vais pas déflorer le sujet mais ne ratez pas cette occasion… de plonger dans les années 60. De découvrir ou de retrouver les hommes, les taureaux et les arènes qui ont « fait » la course camarguaise de cette époque. De vibrer aux exploits de Loustic de Laurent ou de Cid de Blatière… D’apprendre et aussi de rire avec les témoins Marignan, Néné Marc, Jean Sicar, Laurent Merlo, Roger Pascal, Maurice Olivon, etc. et les familles Canto et Soler. De pleurer au décès de Canto. D’approcher la personnalité de Dédé Soler grâce à des interviews d’époque…  Les images, les anecdotes permettent de comprendre pourquoi 46 ans après l’arrêt de sa carrière (en 1965), Dédé Soler fait encore l’actualité de la bouvine.

"C’était un grand raseteur et un grand homme. Impulsif, il se jettait sur les taureaux. En plus il avait un cœur d’or. Il aimait la vie et la fête", se souvient Jean Sicar. Avec 52 blessures en 10 ans de piste (1955-1965), André Soler renvoie l’image d’un homme qui ne s’économisait pas et rasetait pour le public. Reste une légende et cette photo où torse et pieds nus aux Saintes-Maries-de-la-Mer, il défie Caraque avec un don de soi exceptionnel Inoubliable Dédé, inoubliable Carré d’As.

Martine ALIAGA

"André Soler et le Carré d’As », film de Gilles et Mathieu Arnaud, commentaires de Philippe Reig. Aux Editions Arnaud. 20 € ou à commander sur internet www.gillesarnaud.fr

LA TOURNEE DU  FILM ET DE L'EXPO

andré soler et le carré d'as,courses camarguaisesAUREILLE : Week-end de fête autour d’André Soler
Vendredi 1er avril, 18 h, à la salle polyvalente d’Aureille, les Ed. Gilles Arnaud et le CTPR présentent l’exposition et la 1re projection du film « André Soler et le Carré d’As », suivies d’une discussion sur la course libre des années 1960. Participeront d’anciens raseteurs, manadiers et personnalités du monde de la bouvine.
Samedi 2 avril : 10 h, au bar Soler, projection du film « André Soler et le Carré d’As. 11 h 15, dépôt de gerbe au mémorial André Soler. 11 h 30, abrivado manade Albert Chapelle. 12 h, apéritif. 16 h, aux arènes, concours de manades niveau Avenir. Remise des prix en piste au meilleur animateur et meilleur taureau.

FOURQUES : mardi 5 avril, à l’auditorium, 18 h, l’expo. Mercredi 6 avril, à 21h, projection du film.

LES SAINTES-MARIES-DE-LA-MER : vendredi 15 avril, 17 h 30, au relais culturel, expo et projection suivies d’une discussion et d’un apéritif.

GALLICIAN : centre du Scamandre, vendredi 6 mai, 17 h 30, expo, film et discussion. Apéritif et vin d’honneur par la cave de Gallician.

SOMMIERES : vendredi 20 mai, 18 h 30, salle du café de l’Explanade, expo et projection.

BEAUCAIRE : samedi 28 mai, pour le Souvenir François Canto, 18 h 30, salle du Casino, expo, projection et discussion. Apéritif.

Les commentaires sont fermés.