Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/04/2011

MAUGUIO *AVENIR*

Dimanche 10 avril 2011


RADJAU ET VIBRE A L'APPLAUDIMETRE

 

mauguio,ct le melgueil,courses camarguaises
RADJAU - Charnelet

 

Entrée : 200 spectateurs environ. Organisateur : CT Le Melgueil. Présidence : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers :Ilias Benafitou, Caizergues, Charnelet, Outarka, R. Mondy, Toureau. Raseteurs gauchers : Nabil Benafitou, Errik. Tourneurs :Benzengh, F. Garrido, Sagnier.

Excellent travail des raseteurs et des tourneurs. Belle présentation et bonne prestation des taureaux Radjau cocardier et Vibre vaillant. Un concours qui s’avère intéressant dans son ensemble.
Vibre (Iris et Jean Lafon).- Un jeune taureau plein d’allant. Ce n’est certes pas un premier, mais avec beaucoup de volonté et de brio, il réalisé 12 minutes 4 fois récompensées.
Condor (Rouquette).- Coureur, vaillant dans les enchaînements, il va se donner avec cœur et sans retenue pendant 12 minutes.
Radjau (Paulin).- Un costaud qui se fait respecter. Il enferme durement Ilias Benafitou. Frappe sur Errik et Nabil Benafitou. Il conserve 7 minutes sa cocarde. C’est en patron qu’il rentre ses ficelles en clôturant par une magnifique enfermée et coup de barrière sur Errik. 6 fois la musique.
Roubineu (Paulin).- Bien armé, attentif, il n’est pas étouffé. Difficile à piéger, il pèche hélas parfois dans son placement. Sérieux, il rentre une ficelle et entend 4 Carmen.
Chouan (Iris et Jean Lafon).- Déjà aguerri aux joutes plus relevées, il impose son métier. Une grosse action sur Toureau (planches brisées). Trois fois les honneurs et ficelles au toril.
Sueno (Rouquette).- Méchant, fantasque, il se propulse plusieurs fois aux trousses de Charnelet, Errik et surtout Outarka. 15 minutes avec ses ficelles au toril.

 

Luc PERO

 

mauguio,ct le melgueil,courses camarguaises
VIBRE - I. Benafitou

 Trophée de l’Avenir : Ilias Benafitou, 15 points ; Errik, 14 pts ; Charnelet, 8 pts.
Trophée des raseteurs : Toureau, 9 pts ; Romain Mondy, 2.

Les commentaires sont fermés.