Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/04/2011

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE *Avenir *

Samedi 16 avril 2011 - 5e journée du Printemps des Royales

DU SANG, DE L'AGRESSIVITÉ ET UN PEU D'INCONSTANCE
POUR LES JEUNES CUILLÉ

 

saint-laurent-d'aigouze,printemps des royales,cuillé,courses camarguaises

Icham Oufdil, auteur des plus beaux rasets de l'après-midi

saint-laurent-d'aigouze,printemps des royales,cuillé,courses camarguaisesTemps parfait pour cette 5e journée du Printemps des Royales où les spectateurs remplissent les arènes (3/4). On attend beaucoup des taureaux de Cuillé, trop certainement et si la course a révélé de gros tempéraments très agressif, pleins de sang et de belles promesses, restait à la fin un sentiment d'inachevé. A garderl es rasets d'Oufdil sont engagés et élégants et quelques bons passages des gauchers Alarcon et Aliaga, Favier toujours border line pour l'émotion. Des sept cocardiers : Litec (2nd) et Horacio (4e) m'ont semblé les plus prometteurs, Oenologue (6e) doit confirmer. (Photo : Dalloz a l'âme primesautière)
saint-laurent-d'aigouze,printemps des royales,cuillé,courses camarguaisesA la capelado, raseteurs droitiers : Valette, Noguera, Oufdil, Cano ; à gauche, Alarcon, Aliaga, (photo) Favier, Clarion. Tourneurs : Estève, Cuallado, Babacène, Grando.

SCAPIN : Aucun refus pour ce cocardier au bon placement qui se donne sans grande difficulté à ceux qui gèrent la charge et la finition agressive aux planches. 7 Carmen et retour avec ses ficelles.

LITEC : Il va vite et s'engouffre à toute bombe dans le sillage des blancs. Un peu surpris par les premiers assauts, sa volonté fait merveille pour des enfermées au terme desquelles il tape férocement. Oufdil lui déroule des longueurs et le mène aux planches. Rentre une ficelle, 7 Carmen.

VAGABOND : Dissipé et inattentif, du fait, il n'a pas droit à de très beaux gestes. Il subit dans les séries mais a assez de jus pour se jeter après Oufdil (2 Carmen). Rentre une ficelle sans- me - convaincre.

HORATIO : Emotion quand il se jette d'entrée sur Favier. Avec un placement à son avantage, il ne se fait pas prier et course les blancs avec rapidité jusqu'à sauter parfois dans l'élan. Mais trois gros coups aux planches tout de même sur Oufdil, Alarcon ou Favier pour un taureau au potentiel très cocardier. Rentre ses ficelles, 4 Carmen.

DALLOZ : beaucoup trop de déchets pour ce jeune taureau qui saute et ressaute à n'en plus finir et ne trouve pas sa place. En revanche de la férocité quand bien cité, il percute après Oufdil, Favier. 3 Carmen.

OENOLOGUE : Mobile, rapide et susceptible de poursuites bien conclues. De belles enfermées sur Favier, Aliaga et des coups aux planches Aliaga, Alarcon. Termine par un tampon après Favier et un bel engagement sur Clarion. Une ficelle au toril. 4 Carmen.

MODIANO : Vite rendu sur les hommes, comportement brouillon et physiquement profilé. Des trajectoires  parfois décousues, mais bien cité peut s'engager à fond. Ficelles au toril. 2 Carmen et retour.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

saint-laurent-d'aigouze,printemps des royales,cuillé,courses camarguaises

Maxime Favier toujours très engagé dans ses actions
pour les frissons de l'après-midi

*************************

 


Les commentaires sont fermés.