Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/04/2011

ARLES *AS*

Dimanche 17 Avril 2011

LES BÉNÉDICTIONS POUR ALÉSIEN ET CHIG

Le duo vainqueur remporte les suffrages et Athor fait une grosse impression.

Arles 17 04 331.jpg

 

Environ 900 aféciouna répondent présent à l'ouverture des rameaux organisée par la SA Jalabert Frères. Au paséo le président de course Claude Chevalier acceuille les droitiers Auzolle, Chig, Gros, Mascarin, Matray, Maurel, Moulin JF, Rey et les gauchers Ferriol, Martin-Cocher, Mébarek, Poujol, et Thierry. Ils sont suivis des tourneurs Baccou, Dunan, Duran, G Rado, Ull.

En ce dimanche de Rameaux, Chig remporte le 1er Souvenir Lucien Volle. Meilleur animateur avec la bénédiction du jury et les applaudissements mérités du public, son implication fait plaisir à voir. Rey s’active aussi, Auzolle moissonne surtout en première partie, Maurel et Martin Cocher en seconde. Côté bioù, Alésien s’adjuge le trophée Rami du meilleur taureau mais Athor très complet aurait pu y prétendre. Fosséen ouvre bien les débats, Badaïre confirme ses dispositions mais Yvan n’est pas dans le coup et Papagaï trop délaissé. A noter en ouverture, la belle prestation de l’école taurine d’Arles avec deux taureaux de St Germain très actifs. Un régal de rasets osés et d’actions superbes. Chapeau les jeunes. Petit bémol, l’arrosage beaucoup trop superficiel.

FOSSEEN (Cavallini) effectue un début de course tonitruant. Il percute Gros et Chig, s’explose après Mascarin et brise les planches sur Chig. Cul aux planches, aux ficelles il adopte une défense sélective mais tape toujours derrière Mascarin, Ferriol et Chig. Un brillant premier qui conserve une ficelle en musique joué à 4 reprises. Pas le temps de bader BADAÏRE (St Germain) subi la furia blanche aux rubans non sans percuter Auzolle et Chig. Aux ficelles les rasets s’espacent mais le bioù cogne trois fois d’affilée derrière Auzolle, Chig (en bascule) et Gros (pied coincé). Ses poursuites rasets arrêtés sont limpides. Il accuse un peu le coup sur la fin mais conserve une ficelle avec beaucoup de vaillance. 4 Carmen et retour. Vif, ATHOR (Daumas) à raison des blancs et conserve ses rubans jusqu’à la cinquième. Son coup de tête est compliqué mais Chig l’emmène à 4 reprises aux planches. Ses cornes sont menaçantes et mieux vaut ne pas laisser traîner ses baskets. Son placement irréprochable pose problème. Chig et Rey tentent beaucoup mais en vain. 6 Carmen et retour porteur des ses ficelles. YVAN (Lou Pantaï) surprend d’entrée Mascarin loin des planches qui s’en sort miraculeusement indemne. Pris au vire vire il subi la pression même s’il fuse parfois avec vigueur. Arrêté dans les déplacements il est vulnérable et n’a plus la même détermination. Il rentre ses ficelles en silence. 1 Carmen. Disposé, ALÉSIEN (Briaux) se dresse d’entrée sur Poujol puis récidive mourre en avant sur le gaucher qu’il préfère. Concentré et placé les rubans sont difficiles à cueillir. Il laisse peu d’espace, percute Maurel, Mascarin et encore Poujol avant de fermer la porte à Martin Cocher a qui il cède son second gland à la onzième. La pression tombe et le dernier tiers est moins animé même s’il frappe fort derrière Poujol et Chig. 5 Carmen et retour avec ses ficelles. Pas de pagaille avec PAPAGAÏ (Lagarde) délesté des rubans en une minute trente. Il est efficace et fuse cornes en avant mais ses ficelles sont chargées et s’il prend une série à la dixième sa course est décousue. Il termine par un coup de barrière après Gros et aurait mérité plus de pression. 2 Carmen et rentrée.

Trophée des As: Auzolle (15) Rey (10) Martin Cocher, Maurel (7) Poujol (4) Chig, Mascarin (2)

Arles 17 04 303.jpg

▲ Alésien sur Hadrien Poujol.

▼ Fosséen explosif après l'Arlésien Romain Mascarin.

Arles 17 04 161.jpg


Texte et photos Eric AUPHAN

Les commentaires sont fermés.