Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/05/2011

PALUDS DE NOVES *AVENIR*

Dimanche 1er Mai 2011

L’ENVOL DE MOINEAU...…

Paluds de Noves 01 05 048.jpg

▲ Moineau et Maxime Favier les plus en vue de la journée.

Entrée: ¾ Organisateur: CT Les Paluds Présidence: S Gonfond Droitiers: Estevan, Faure, Sanchis. Gauchers: Aliaga, Favier, Lafare, Martin. Tourneurs: Cuallado, Dumas, Grando, P Rado.

En cette fête du muguet, la course laisse un sentiment mitigé. Les clochettes ont tinté par moments mais la grande satisfaction vient du quart d’heure de haut vol réalisé par Moineau qui a sonné les cloches des blancs. Favier se comporte en leader avec Sanchis très combatif. Aliaga rasète propre, le duo Lafare-Estévan est actif, Martin malchanceux et Faure se reprend après la pause. Une course non chômée mais sans heures supplémentaires.

Corsé et puissant, MOURVEDRE (Cuillé) met de la conviction à ingurgiter les rasets tout en frappant après Martin. Aux ficelles, il met de l’eau dans son vin et devient plus abordable. Toujours placé, la bourre le bonifie et ses quatorze minutes sont intéressantes. 4 Carmen et retour. Avec MOUSCAILLON (Lagarde), les blancs partent la fleur au fusil car il manque de conviction. Sur un saut il malmène Grando en contre piste sans blessure mais avec des contusions. Un coup de barrière après Favier puis il se laisse cueillir en douze minutes. 1 Carmen. Autre son de cloche avec MOINEAU (Richebois) au placement ultra efficace. Il sort ses griffes, vole dans les plumes des blancs et migre souvent au toril d’où il contrôle tout. Un superbe raset de Jérémy Aliaga déclenche le disque. Mettre la main s’avère compliqué mais Favier coupe la cocarde (5ème) et la lève (9ème). Il ôte le premier gland sur la sonnerie et sera le seul à s’inscrire au palmarès. 2 Carmen dont rentrée pour sa domination. Décidé mais avec un coup de tête prononcé, PESCAÏRE (Lagarde) reçoit un coup de crochet à l’œil dès l’entame et réintègre le toril prématurément. Deux minutes suffisent pour arriver au sommet des rubans de VENTOUX (Richebois) qui saute après Favier. Il récidive sur Sanchis mais manque de placement. Il décolle encore après Favier mais son point culminant c’est une envolée derrière Faure. Il est encore spectaculaire sur Lafare mais rentre une ficelle en silence par manque de tonus mais aussi de pression. 3 Carmen. Novice, MEJEAN (Cuillé) s’avère brouillon et distrait. On sent des possibilités intéressantes quand il se montre percutant ou sauteur avec Favier, Faure et Martin. De l’envie mais un manque de physique qui ne l’empêche pas de conserver une ficelle. 4 Carmen pour un élément à revoir. Vif et volontaire, UCHAUDOIS (St Pierre) offre douze minutes plus incisives à gauche mais aussi sur Estevan. Toujours placé et prêt au combat, il termine agréablement mais il a manqué le petit brin de (muguet) folie pour terminer par le bouquet final.

paluds-de-noves,courses camarguaises

▲ Moineau (Richebois) - Aliaga

▼ Ventoux (l'autre Richebois) offensif sur Lucas Faure

paluds-de-noves,courses camarguaises

▼ Méjean (Cuillé) - Jérome Martin

paluds-de-noves,courses camarguaises

 paluds-de-noves,courses camarguaises

 ▲ Uchaudois (St Pierre) aux trousses de Sanchis.

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Favier (18) Sanchis (9) Aliaga (6) Faure (2)

Trophée des Raseteurs: Lafare (12) Estevan (5)

Les commentaires sont fermés.