Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/05/2011

REMOULINS *AVENIR*

Dimanche 15 mai 2011 - ROYALE DE LA MANADE CUILLE

UN ŒNOLOGUE ENIVRANT

Remoulins 15 05 091.jpg

▲ Oenologue s'envole après Ruiz très travailleur.

Entrée: 1/3 Organisateur: U.T.Remoulinoise Présidence: Gérard Valentin Droitiers: Canales, Faure, Gautier, Grammatico (sort au 3ème). Gauchers: Marquis, Martin, Ruiz. Tourneurs: Bouchité, Causse, Zerti.

Cette complète de la manade Cuillé manque d’homogénéité et seuls Horacio et Œnologue amènent l’émotion. Avocat aurait pu faire partie du lot mais il se blesse sérieusement et son avenir parait malheureusement très incertain. Chez les raseteurs Ruiz travailleur fait preuve d’une belle réussite. Martin et Gautier rasètent avec loyauté. L’absence de Grammatico en deuxième partie a été préjudiciable. Si Faure continue son apprentissage, Marquis et Canales sont les moins en vue et se font de grosses frayeurs avec Œnologue.

A la rue, le nomade BOUMIAN (1er) court sans se fixer. Aux ficelles un léger mieux après les gauchers Ruiz et Martin mais l’ensemble manque de sérieux. 4 Carmen et une ficelle au toril en silence. Plus vif, SCAPIN (2e), se dresse d’entrée et fait une fourberie à Martin. Vaillant il accepte les séries avec un bon placement mais ne renouvèle pas sa précédente sortie. 2 Carmen et rentrée avec ses ficelles. Franc, SOUCHET (3e) lache rapidementRemoulins 15 05 045.jpg ses rubans. Sans vice, il se livre généreusement et sans difficulté. Volontaire dans l’effort il termine par une grosse percussion après Ruiz mais l’ensemble est très moyen. 4 Carmen et retour.

Expert en placement ► HORACIO (4e)  est vif. Il frappe sur les gauchers Martin (2) et Marquis (2) mais aussi Gautier. Il change intelligemment de terrain et impose des rasets arrêtés qui viendront principalement de Gautier et Martin. Un sérieux qui garde un gland. 6 Carmen et rentrée. Sorti avec du pétard, VAGABOND (5e) perd vite son influx nerveux. Sans point d’attache, il part un peu à l’aventure. Si un coup de barrière sur Martin et une série déclenchent le disque le reste est moins expressif. 2 Carmen et rentrée avec une ficelle. Pour sa défense, AVOCAT (6e) passe rapidement à l’attaque. Il saute après Gautier, récidive après Martin. Puis il percute Gautier, reste en bascule et retombe lourdement en contre piste. Sur le raset suivant, il se dresse à la barrière, ses pattes arrière glissent sous le marche pied et il se blesse sérieusement. Il réintègre difficilement le toril à mi course. 2 Carmen et retour. Le millésime d’OENOLOGUE (7e) fait penser à Rousset. Un cocardier complet qui se cherche un peu au départ mais génère de l’émotion lorsque Marquis s’engage à la légère. Il se retrouve face au taureau et effectue un saut périlleux au dessus de la tête tel un récortador. A partir de là le bioù percute Ruiz, saute à la volée dans la contre piste et malmène Canales qu’il plie en deux dans le pourtour. Agressif, placé et rapide il décolle aux tubes après Ruiz et saute encore après Gautier. Sur le dernier raset Ruiz lève le second gland d’un cocardier au potentiel à consommer sans modération. Des Carmen et retour porteur de gros espoirs.

Remoulins 15 05 072.jpg

 ▲ Avocat à la poursuite de Gautier.

****************************************

▼ Kévin Marquis surpris par Oenologue.

Remoulins 15 05 078.jpg

Remoulins 15 05 079.jpg

Remoulins 15 05 080.jpg

Remoulins 15 05 081.jpg

**************************************

▼ L'accrochage de Damien Canalès par Oenologue ▼

Remoulins 15 05 085.jpg

Remoulins 15 05 086.jpg

Remoulins 15 05 087.jpg

Remoulins 15 05 088.jpg

Remoulins 15 05 089.jpg

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Martin (9), Faure (6), Gautier (5), Canales (1).

Trophée des Raseteurs: Ruiz (16), Grammatico (7).

Les commentaires sont fermés.