Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/05/2011

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *AVENIR*

Samedi 28 mai 2011 - 2e journée du Trophée de la Vigne et des Etangs


HEUREUSEMENT SCIPION !

Chez Ricard, Djangoa pour la difficulté et Beefeater pour la vaillance

villeneuve-les-maguelone,aliaga,scipion,courses camarguaisesEntrée : 200 personnes environ. Organisateur : Section taurine. Président: Christian Privat. Raseteurs droitiers : Gros, Charnelet, Oudjit. Gauchers : Aliaga, Errik, Clarion, Martin. Tourneurs : Grando, Zerti, Ull, Euzéby.

L’après-midi est sauvée par les deux derniers (Beefeater et Scipion). Jusque là, c’est le match de rugby (Montpellier - Paris) et son scénario  à rebondissements que les spectateurs ont suivi par téléphones interposés. Hormis le rugueux Djangoa (2nd), les premier, troisième et quatrième  taureaux sont inintéressants. Les blancs ne brillent ni par leur cohésion, ni par leurs approches. Jérôme Martin et Jérémy Aliaga trouvent le bon tempo en seconde partie et se montrent les plus travailleurs d’une équipe qui penche carrément à gauche.
Photo Scipion et Jérémy Aliaga

Lou Gaï de Lautier fait la sélection par ses à-coups. A mi course, se centre et carrément se réserve. Les ficelles rentrent.
Djangoa de Ricard oblige les blancs aux bons choix. «Les gars il faut s’entendre où on va tirer des plans», avertit Romain Gros pas très suivi sur le coup. Bien placé, Djangoa pousse fort dans l’action. Arrêté, il est pas submergé. Aliaga, Gros, Clarion (Carmen) pour les actions les plus chaudes. Les ficelles rentrent en silence (?).
Chambord (Saumade) a le plumage mais pas le ramage. Colérique, inconstant, il montre un tempérament bouillant d’étalon mais reste muet sur trop de demandes.  Les glands rentrent en silence.
villeneuve-les-maguelone,aliaga,scipion,courses camarguaisesSarrazin de Lautier pêche par son placement mais jusqu’à la 8e minute riposte avec  vigueur. Des séries et parfois  la pression sur les hommes jusqu’aux planches (Aliaga, Gros pour 4 Carmen). Mais il s’éteint après jusqu’à la 11e où Errik met fin à la pâle prestation. La musique (?) au  retour.
Jérôme Martin avec Lou Gaï


Beefeater (Ricard) court partout sans se fixer. Mais sous la pression des blancs fait preuve d’une énorme vaillance. Les séries sont rythmées, les arrivées corsées (Aliaga, Clarion, Martin). Il tire la langue mais rentre sa 2e ficelle de haute lutte. 4 Carmen et retour.
Agressif, rapide, Scipion de Saumade met d’entrée la barre haut par des enchaînements engagés et des conclusions tapantes. Se soulève après Aliaga, passe la corne sur Charnelet, Grando est obligé de faire le “quite“ pour Jérémy en souffrance. Pas facile à gérer entre son -bon- placement, sa vista et sa rapidité. Sur deux très beaux cites d’Aliaga, il se balance aux planches et termine par un énorme coup de barrière de toute beauté  sur le Villeneuvois. Une ficelle au toril en musique plus 5 Carmen en course. Montpellier Rugby-club est en finale, la 3e mi-temps peut commencer.

Martine ALIAGA
Photos Christian ITIER

Trophée de l'Avenir : Aliaga, 15 points ; Errik, 14 ; Martin, 9 ; Charnelet, 5 ; Oudjit, 1

Les commentaires sont fermés.