Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/07/2011

BAILLARGUES *AVENIR*

baillargues,radjau de paulin,avenir,courses camarguaisesMardi 26 juillet 2011


ENTRE LES GOUTTES
RADJAU LE RAYON DE SOLEIL

Certes, il n’y a pas eu que ce cocardier de Paulin (5e ◄ photo), d’autres éclaircies sont venues notamment avec Crapone de l’Occitane (4e) et Chouan de Lafon, Baillarguois de Vellas, Rex de Janin, intéressants.
Dans cette 2e journée du Trophée J.-F. Brouillet, Aliaga et Schuller sont au coude à coude, cela devrait pimenter la finale, vendredi. Chez les blancs, outre les deux cités, se sont aussi faits apprécier, Valette et  Martin.
Fosséen (Cavallini).- Violent escrimeur, redouté des blancs avec cette corne qu’il envoie dangereusement. La pluie lui fait regagner le toril quelques minutes. Au retour, malgré les essais de Valette, Schuller, Martin, il rentre un gland sans se fatiguer. 2 Carmen.
Baillarguois (Vellas).- S’il se perd au début, au fil et à mesure, avec un meilleur placement, il s’améliore. Bien emmené par Aliaga, Alargo, Martin, il se dresse. 12 minutes, 4 Carmen.
Chouan (Lafon).- Une entame brouillonne de la part des hommes et du taureau. Dans cette pagaille, enroulé par Alarcon, il frappe violemment et sa course prend un autre ampleur. Quelques grosses conclusiions Martin, Aliaga et retour avec une ficelle. 4 Carmen.
baillargues,radjau de paulin,avenir,courses camarguaisesCrapone (L’Occitane, ► photo avec Mathieu Schuller).- Un beau gabarit aux larges banes qui chasse. Parfois distrait, ne se laisse pourtant pas manoeuvrer par les tourneurs et fait du large. Une fois placé, il est vaillant et peut conclure brutalement. Bien travaillé par les gauchers, un tour de ficelle qui reste lui fait prendre une rafale. Mais il garde la seconde après un quart-d’heure intéressant. 3 Carmen.
Radjau (Paulin).- Un physique de jeune premier, un caractère autoritaire qui lui fait raccompagner en force les blancs. Il anticipe et coupe de terrain (Sabde, Aliaga). Un superbe raset de Martin que  Radjau emboîte comme il se doit et un peu plus tard conclut méchamment sur le même Jérôme. Et même s’il veut tenir pied partout en se perdant quelquefois, avec un peu plus d’expérience (il n’a que 6 ans), ce sera un sacré client. 4 Carmen et les ficelles rentrent.
Erika (Ricard).- Des sauts incessants seul ou dans l’élan, de longs moments en contrepiste. Inintéressant.
Rex (Janin, hp).- Un petit bout de chou de 5 ans, profilé, et aux cornes aiguisés rappelant Sparagus. Naïvement, il s’offre pour les attributs. Mais au ficelles, placé, il défend son terrain. Attentif, vite rendu sur l’homme... Des qualités... à revoir.

 


MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER

baillargues,radjau de paulin,avenir,courses camarguaises

Jérémy Aliaga, à la tête de Radjau de Paulin

Trophée de l'Avenir : Schuller, 14 points ; Aliaga, 13 ; Alarcon, 6 ; Gautier, 5 ; Martin, 4.

Les commentaires sont fermés.