Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/07/2011

BAILLARGUES *AS*

Vendredi 29 juillet 2011

ALIAGA ET PERILLE POUR LE TROPHEE J.-F. BROUILLET

BAILPATTONALIAGA2.jpg

▲ Jérémy Aliaga et Patton du Joncas

Meilleur animateur Martin. Patton, meilleur cocardier de la finale

Entrée : 3/4 d'arène. Organisateur : CT Le Sanglier. Président : André Turquay. Raseteurs droitiers : Valette, Schuller, Oudjit. Gauchers : Aliaga, Martin, Errik, Sabde. Tourneurs ; Grando, Estève, Zerti, Euzéby.

Belle entrée pour cette 3e journée du Trophée baillarguois Jean-François Brouillet. A l'issue de la course les prix sont décernés : meilleur raseteur Jérémy Aliaga ; meilleur animateur Jérôme Martin ; meilleur cocardier des trois courses Pérille du Grand Salan ; meilleur de la finale Patton du Joncas. Un concours de manade agréable où la seconde partie, bien animée, laisse une agréable impression avec une bonne équipe de raseteurs, Aliaga et Martin aux avants-postes.

Victor (L'Occitane).- Ne refuse rien et raccompagne jusqu'aux planches. Par moments, vient par à-coups. Tient les angles et se retient sur quelques cites. Les hommes travaillent les ficelles pour de belles ripostes sur Martin (Carmen), Valette, Oudjit, mais Victor les gardent.

Hussard (Lagarde).- Tout feu tout flamme et toujours en mouvement, sur les rasets engagés il va au bout. Un bon passage où Sabde, Aliaga, Martin le sollicitent, Hussard se défend et envoie les banes. Une grosse enfermée sur Valette et Aliaga met un terme avant la trompette. 11 minutes. 6 Carmen.

Prétorien (Le Terne).- Le long des planches, sort de son placement à grande vitesse. Pas assez titillé, il promène. Mais de grosses accélérations sur Aliaga, Oudjit, Martin et une enfermée sur Schuller. La 2e ficelle dans le crochet d'Aliaga sur le gong. 4 Carmen.

Patton (Le Joncas).- Il n'a qu'un oeil mais compense par une attention de tous les instants. Craint, il n'est abordé qu'avec parcimonie. Placement cocardier et énormes engagements aux planches, cornes à l'affût. De gros coups après Valette, Aliaga, Schuller, Martin. Bien raseté, il termine par des assauts conclus sur Aliaga, Martin et rentre un gland avec le prix de la journée. 10 Carmen.

Varadero (Guillierme).- Après Patton, c'est du velours. Il se livre généreusement et avec franchise. Vaillant et bien travaillé, il ne cède sa 2e ficelle qu'à la 14e. 5 Carmen.

Beauvoisinois (Cavallini).- Aujourd'hui il n'a pas la tête au travail d'autant que les blancs relâchent l'emprise. Il participe correctement sans plus. Quelques passages avec Errik, Aliaga, Martin(4 Carmen), sans plus. Distrait et fla, il rentre ses ficelles en silence.

Camerone (Paulin, hors points pour l'Avenir, compte pour le trophée local, 12 minutes).- En début, ses qualités cocardières et barricadières ne sont pas exploitées par les raseteurs fatigués. Mais ça s'anime sur la 1re ficelle, avec des actions poussées sur Aliaga, Oudjit, Martin, Schuller. Et malgré qu'elle soit bien démarmaillée, les douze minutes ne suffiront pas aux hommes pour la lever. Des Carmen...

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

Trophée de l'Avenir : Martin, 6,5 points ; Aliaga, 6 ; Schuller, 6 ; Martin, 6 ; Errik, 2,5

BAILHUSSARDMARTIN2.jpg

▲ Jérôme Martin, le chouchou des Baillarguois, un raseteur volontaire
et technique, ici avec Hussard de Lagarde

 ▼ Jean-Henri Oudjit, auteur d'une belle course, ici avec Victor de l'Occitane

BAILOUDJITVICTOR2.jpg

**********************

Les commentaires sont fermés.