Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/08/2011

MARGUERITTES *AVENIR* FINALE DE LA MARGUERITE D'OR

Mardi 2 août 2011

LA FLEUR A GRAMMATICO

ESCAMILLO,  un ténor dans la course

 

marguerittes,finale de la marguerite d'or,grammatico,escamillo,courses camarguaises
ESCAMILLO de la manade Raynaud... Enormissime !!!

 

 

Entrée : le plein (gratuit).
Organisateur : CT La Bouvina.
Président : Christian Privat.
Raseteurs droitiers : Chig, Faure, Moine, Violet, Grammatico.
Gauchers : Aliaga, Martin, Alarcon, Sanchez (sort au 3e), Mebarek (rentre au 4e).
Tourneurs : Grando, Patou, D. Martinez, Zerti.


marguerittes,finale de la marguerite d'or,grammatico,escamillo,courses camarguaisesFabien Grammatico remporte la Marguerite d’Or avec 37 points devant Aliaga (28), Martin (21), Faure reçoit le Coup de Coeur Marcel Mailhan. Le prix du Trophée Rami récompensant le meilleur cocardier revient, sans conteste, à Escamillo de Raynaud, auteur d’un quart d’heure d’anthologie. Tancrède clôture avec un exceptionnel brio cette belle finale.
Mourven (Gillet).- Pas facile d’essuyer les plâtres mais le biou s’en tire fort honorablement avec, à son actif, quelques jolies poussées notamment sur Martin qui lui ravit ses 2 ficelles. Musique. 12 minutes.
Lou Saunié (Blanc).- Une grosse minute pour les attributs. Puis, il défend durement sa 1re ficelle en se montrant moins vulnérable. Il enferme logiquement la seconde. Deux fois les honneurs.
Escamillo (Raynaud).- Un départ tonitruant avec une dizaine de coups de barrière, le temps des pompons (4 minutes). Aux ficelles, il continue le récital, dès que les hommes lui en donnent l’occasion. Une superbe envolée sur Chig, planches brisées sur Martin, bascule avec bris derrière Aliaga, rebascule sur Faure pour les plus gros coups (vingt-et-un en tout). Avec une maîtrise cocardière de haut niveau, il enferme ses ficelles, écoute de nombreuses fois la musique et rentre sous l’ovation du public debout.marguerittes,finale de la marguerite d'or,grammatico,escamillo,courses camarguaises
Lou Cran (Guillierme).- Bien armé, les hommes hésitent à le taquiner. Virulent sur le raset, il fait aussi voler les crochets. Grammatico fait parler son expérience, mais trop compliqué pour les hommes présents, Lou Cran rentre son second gland avec 5 Carmen.
Octave (Joncas).- Il se promène beaucoup trop pour bénéficier d’un bon traitement. Moins sollicité lorsqu’il se cale, c’est beaucoup mieux. Rentre ses ficelles, 4 Carmen  plus retour pour quelques actions méritoires.
Pharaon (Fabre-Mailhan).- Lui aussi très véloce, se livre avec  à propos dans de bons enchaînements. Des coups de barrière sur Mebarek, Martin, Aliaga, Moine, dans une lutte acharnée pour la 1re ficelle. D’autres actions, 7 Carmen plus retour.
Tancrède (Nicollin, hp).- Sort avec un pétard d’enfer et, entrepris, se montre volontaire et spectaculaire à souhait avec des coups de barrière puissants, sauts ou bascules. Un final idéal pour une multitude de Carmen.

 

Texte et Photos Luc PERO

 
Trophée de l’Avenir : Alarcon, 12 points ; Martin, 8 ; Aliaga, 5.

 

 

marguerittes,finale de la marguerite d'or,grammatico,escamillo,courses camarguaises
▲TANCREDE pour un final explosif▼marguerittes,finale de la marguerite d'or,grammatico,escamillo,courses camarguaises

 

 

 

Les commentaires sont fermés.