Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/08/2011

PEROLS * AS *

Dimanche 14 Aout 2011  -  Finale de la 37è Ficelle d'Argent

Adil BENAFITOU VAINQUEUR
RODIN des Baumelles les lauriers du meilleur cocardier
Romain GROS meilleur animateur

 

GROSRODIN.jpg
RODIN - Gros

 

Entrée : le plein.
Organisateur : Association des festivités.
Président : Jacques Valentin.
Raseteurs droitiers : Allouani, Chekade, Gros, Marquier, Moutet, Villard.
Gauchers : A. Benafitou, Clarion, Poujol (sort au 5e).
Tourneurs : Baccou, Benzegh, Lebrun, Molins, G. Rado.
Fait marquant : Le raseteur Amine Chekade se fait réprimander par le Président de course, pour avoir fait taper les planches à deux cocardiers empochant ainsi deux ficelles !


Comme un enfant gâté qui a eu son Noël avant l’heure (13 points d’avance avant la finale), Adil Benafitou remporte cette 37e Ficelle d’Argent sans panache. Le podium: A. Benafitou, 33 points ; Villard, 28; Chekade, 22. Meilleur animateur de la finale : Gros. Meilleur cocardier de la compétition pérolienne : Rodin.
Vérone (Lautier).- Une minute pour les pompons. Il tire ensuite la rouste pour la 1re ficelle et concède la seconde à la 7e. 3 Carmen.
Gavot (Le Pantaï).- Un coriace, toujours dans les planches, qu’il faut inviter avec insistance. Gros y parvient, mais le biòu résiste aux autres demandes. Il rentre ses ficelles, 2 Carmen, celui de la rentrée ?
Renoir (Cuillé).- D’entrée chasseur de blanc, puis brouillon dans les répliques, il se cale enfin aux ficelles, mais n’en devient pas plus incisif. Des coups de barrière sur Allouani, Villard et 2 Carmen en course.
Embrun (Nicollin).- Un métronome, toujours présent sur l’homme avec des finitions museau au-dessus. Clarion en tire le meilleur, quelques autres action sur Poujol, A. Benafitou, Chekade, Villard. Ses ficelles au toril avec 3 Carmen mais le biòu a souffert du manque de travail et les raseteurs sont copieusement hués.
Rodin (Les Baumelles).- Bien positionné, il va distribuer à droite comme à gauche des répliques de qualité avec des conclusions cornes menaçantes. Les enfermées aux ficellles se multiplient et Rodin flambe. Cocardier sérieux et brillant, Ce sont 12 minutes champagne qu’offrent le biòu. Une dizaine de Carmen et l’ovation.
Camaï (Bon).- Fantasque, barricadier de haut vol, il s’envoie sur Villard, Chekade, Allouani, Moutet. A ce jeu, il rentre sur blessure au poitrail (10e). Des Carmen.
Mimosa (Daumas).- Hors points mais compte pour la Ficelle. Barricadier, il catapulte en final Gros contre les gradins. D’autres actions et des Carmen à répétition.


Texte et Photos Luc PERO

 

Trophée des As : Chekade, 18 points ; Villard, 11 ; Allouani, 10 ; Gros, 8 ; Marquier, 6 ; A. Benafitou, 3 ; Clarion, 2.

 

MIMOSA.jpg
MIMOSA catapulte Romain GROS

123.jpg

CAMAI.jpg
CAMAÏ - Villard

DSC_3688.JPG
CAMAÏ - Moutet


Les commentaires sont fermés.