Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/08/2011

SAINT-GEORGES-D'ORQUES *AVENIR*

Samedi 20 août 2011

LE SHOW CHAUD D'ERIKA

stgeorerikaBLOG.jpg

Le Trophée Claude-Malzac à Rodolphe Roux et Erika de Ricard

Pas facile pour les raseteurs face à ces six cocardiers décidés dans cette piste saint-georgienne favorable aux taureaux. Quito s'impose, Castellas termine avec panache et Erika fait un show très chaud. Chez les blancs, des coups, des bosses, mais, malgré des temps morts, tous rasètent dans l'esprit jusqu'au bout de leurs forces. Santelli paye de sa personne et passe à l'infirmerie, Roux est le plus régulier.

Barnabé (Saumade).- Raccompagne avec autorité jusqu'aux planches et frappe sur Moulin après qui il bascule. Un enchaînement bien conclu, un engagement sur Roux pour 10 minutes agréables. 3 Carmen et retour.

Malibu (Ricard).- Pas de round d'observation, ça part de suite en coups aux planches. Cul au toril et coeur vaillant, il tamponne brillamment  à chaque cite (Santelli, Roux, Ruiz) et rentre ses ficelles. 6 Carmen.

Quito (Fabre-Mailhan). - Vigilant et aussitôt placé, il attend en vain ne répondant qu'aux cites engagés, finissant sur le fil et plus si opportunité (Roux). Benoït sèchement raccompagné, Roux enfermé, belle trajectoire avec Santelli et des séries. Conclut en s'envoyant sur Roux. Rentre ses glands. Cocardièrement solide. 8 Carmen.

Saladin (Saumade).- Il a une belle envie mais pas entrepris, il s'enrage après les planches et saute. Raseté, il se livre de belle manière et se montre pressant à l'arrivée. Les sollicitations manquent et il reste maître de ses ficelles. 5 Carmen.

Erika (Ricard).- Fantasque et spectaculaire, les blancs mettent du temps à se mettre à son diapason. Mais quand ça démarre, c'est un festival rythmé par les Carmen autant pour donner du coeur aux hommes que pour honorer le taureau. Une envolée terrible après Roux à la présidence, des planches cassées derrière Cartalade, des coups énormes après Benoït, Cartalade encore et puis ce saut après Santelli qu'il coince en contre-piste pour une grosse rouste (sans trop de mal finalement). Erika, lui, rentre sa cocarde et un gland.

Castellas (Fabre-Mailhan). Dans un autre style, il finit idéalement la course. les blancs rassemblent leurs forces pour des enchaînements où Castellas ne dit jamais non et peut conclure de belle manière. La musique accompagne tout le long et le cocardier brille par des enfermées et dans des séries rythmées. Les ficelles aux Bernacles.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

Trophée de l'Avenir : Benoît, 12 points.

saint-georges-d'orques,erika,roux,santelli,courses camarguaises

▲ Sur ce coup-là, Erika passera à travers les planches
et suivra Cartalade haut sur les tubes

▼ Castellas termine la course avec panache

saint-georges-d'orques,erika,roux,santelli,courses camarguaises

Entrée : 1/2. organisateur : Le Trident. Président Jacques Roumajon. Raseteurs droitiers : Benoît, Moulin, Santellil (sort après le 5e), Roux. Gauchers : Cartalade, Ruiz. Tourneurs : Jorquera, C. Galibert.

Les commentaires sont fermés.