Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/08/2011

SAINT-GENIES-DES-MOURGUES *AS*

Jeudi 25 août 2011

CHOUAN SURVITAMINÉ

Entrée : 4/5e d’arène. Organisateur : CT Le Trident. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Schuller, Allouani, Jockin, Marquier, Jourdan. Gauchers : Sabde, N. Benafitou, Clarion, Ouffe. Tourneurs : Kerfouche, Beker, Molins, Sanchez, Bruno (sort au 1er).
On le connaissait vaillant, hier, Chouan a été brillant. Sorti cinquième le cocardier de Lafon a réveillé le public qui jusque là n’avait eu de raison de s’enthousiasmer ni pour des cocardiers peu attractifs ni pour des hommes brouillons. Trop de tours de ficelles pour certains, peu de travail pour les autres, le public s’ennuie. Et puis Chouan a relevé le défi, les raseteurs s’y sont mis, les spectateurs ont apprécié. Et Gau Galin termine bien.
Fonfon (Blatière-Bessac).- Elève appliqué, “tranquilou”, il exécute convenablement ce qu’on lui demande. Rentre ses grosses ficelles.
Générous (Nicollin).- Prend tout sur un bon rythme et sait se dégager. Jourdan dans les cornes jusqu’aux planches (deux fois, Carmen). Mais les blancs se plaignent de nombreux tours de ficelle et il ne reçoit pas le travail nécessaire. Du coup, on reste sur quelques échanges mollassons.
Saphir (Saumade).- En mouvement, il tient pied à tout avec un peu de déchet. Il peut lâcher en cours ou conclure droit devant (Jockin). Sollicité, il vient davantage et tape aux planches (Sabde 2 fois, Allouani 2, Jourdan). Une ficelle rentre. 5 Carmen.
Baltic (Janin).- Il demande des rasets engagés et là conclut sèchement. Vient par à coups (Marquin, Jockin, Schuller) ou laisse passer. Tape après N. Benafitou et défend son pré carré sur quelques mètres. Deux réactions violentes (Allouani, Benafitou). Rentre une ficelle. Compliqué ce jeune biòu.
Chouan (Lafon).- Du jus, de l’envie, en beuglant sa rage, il riposte méchamment. Se soulève sur Ouffe, tape sur Clarion, Sabde, Jourdan et enfile des séries d’enfer. Sabri plonge sur les cornes et Chouan explose aux planches. Superbe ! Rentre ses ficelles. 8 Carmen.
Gau Galain (Guillierme).- Ce drôle d’animal aux cornes fines en guidon de Harley se livre comme un beau diable dans de longs enchaînements. Placé, attentif, enferme N. Benafitou, conclut sur Allouani, Jourdan. Saoûlé de rasets, il termine ses 12 minutes éprouvé mais a assez de punch pour taper après Marquier. 5 Carmen.

 


MARTINE ALIAGA


Trophée des As : Marquier, 15 points ; Allouani, 10 ; Clarion, 6 ; Ouffe, 3 ; Sabde, 2.

Les commentaires sont fermés.