Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/08/2011

SAINT-GENIES-DES-MOURGUES *AS*

Dimanche 28 août 2011

ALLOUANI EN DEMONSTRATION
POUR UN BON FINAL DE LA FETE

saint-geniès-des-mourgues,as,allouani,courses camarguaises

Marcellin fait un bon premier. Ici une magistrale enfermée sur Sabri Allouani.

Entrée : plein. Organisateur : CT Le Trident. Président : Jacques Valentin. Raseteurs drotiers : Allouani, Jockin, Jourdan, Schuller. Gauchers : N. Benafitou, Sabde, Ouffe, Oleskevich, Clarion. Tourneurs : Ull, Kerfouche, Sanchez, Beker.

Qui pleure jeudi, dimanche rira. Ce final de la fête saint-geniéroise a été un bon cru. Pas de taureau super vedette mais de bons cocardiers aux tempéraments divers avec Marcellin pour une belle ouverture et une deuxième partie très agréable où Ruy Blas s’impose.
Les blancs qui se“ bouffaient le nez“ jeudi, affichent aujourd’hui  une belle sérénité avec Maître Sabri à la baguette. Avec lui, Schuller, Ouffe, N. Benafitou sont au diapason, les autres complètent bien. A noter le score éloquent du Vendarguois, 27 points, qui réendosse son rôle de meneur pour le plus grand plaisir du public.
Marcellin (Rouquette) a de la bouteille et ne se laisse pas manœuvrer.  Ce qu’il faut de retenue, de la vigilance, et quelques pas pour fermer la porte. aux blancs. Mais aussi de l’envie et des finitions (Sabri, Jockin, 2 Carmen) et une anticipation de toute beauté sur Allouani. Dominaeur, rentre ses ficelles. Méritait amplement les honneurs à son retour.
Roquetier (Guillierme).- Fantasque et sauteur, il perd beaucoup d’énergie dans ses évasions. Aux ficelles, un peu plus stable (fatigué ?), reste disponible. Un peu brouillon mais capable de se jeter après l’homme. 13 minutes. Rentre en musique.
Palunié (Nicollin).- D’entrée prend une rafale pour les pompons. Brave partenaire, qui passe d’un raset à l’autre, cinq minutes suffisent à le déshabiller. Allouani fait les deux ficelles dont la 1re pleine.
saint-geniès-des-mourgues,as,allouani,courses camarguaises◄ Ruy Blas (Cuillé).- Placement rigoureux, les blancs gambergent. Et puis ces cornes biscornues où mettre la main égale danger. D’autant que Ruy Blas suit jusqu’aux planches où il peut se dresser (Allouani, 2, N. Benafitou, Allouani).  Rentre une ficelle, 4 Carmen et retour.
Rex (Janin). - A 5 ans, il offre huit minutes trente de fraîcheur, d’envie et de vivacité. Vaillant, il voudrait tout prendre et se fait plumer les pompons. Mais déjà aux ficelles, il a compris, se place, et vient à grande vitesse flirter avec les planches (Schuller, 2 fois). Des qualités. 2 Carmen et retour.
Césarion (Blatière-Bessac). - Gros gabarit un peu lourd mais avec une grosse vaillance qui vient taper de multiples fois aux planches et qui sait aussi sortir de l’emprise des blancs. Des séries et 5 gros coups. 6 Carmen et retour.
Espadon (Saumade, hp).- Brave, les hommes le rasètent au mieux “Pour bien finir“ dit Sabri. Des conclusions bien frappées dont une où Espadon bascule après N. Benafitou. 3 Carmen et retour avec une ficelle.

MARTINE ALIAGA
Photos Julien DUMEIGE

Trophée des As : Allouani, 27points ; Ouffe, 12 ; Oleskevich, 5 : Clarion, 2 ; N. Benafitou, 2.

Trophée des Raseteurs : Jockin, 14 ; Jourdan, 14.

 

Les commentaires sont fermés.