Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/09/2011

LE GRAU-DU-ROI *AS*

Dimanche 11 septembre 2011

LES APPLAUDISSEMENTS POUR GUEPARD

le grau-du-roi,trophée de la mer,guépard,allouani,course camarguaise

Avec Allouani, remake de l'action de Lunel,
Guépard déchire le pantalon du raseteur

 Entrée : 3/4 d’arène. Org. : Régie municipale. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Allouani, Chekade, Gleize, Outarka, Schuller. Gauchers : A. Benafitou, N. Benafitou, Ouffe. Tourneurs : Ull, Labrousse, Kerfouche, Bensalah, Benzegh.


Le Trophée de la Mer prend ses marques pour sa première journée sur un faux rythme et certaines longueurs. Mais quelques coups de griffe de Guépard et l’arène se met à vibrer. Et si Chekade score, le boss Allouani est toujours aux commandes. A noter la bonne course de Schuller à ce niveau qui gagne son invitation à raseter jeudi pour la 2e journée.
Petit Loup (Chaballier).- A 14 ans, le jeu de la piste il en a fait le tour. Il retrouve de son lustre d’antan sur les longs cites servis par A. Benafitou et la musique joue pour des actions serrées sur Allouani et Chekade, Une ficelle rentre avec les honneurs.
Embrun (Nicollin).- Sans refus, avec de beaux échanges sur les gauchers et plus de dureté sur les droitiers qui du coup ne lui proposent pas grand-chose. Une conclusion sur Chekade mais manque de travail aux ficelles. 1 Carmen et retour.
Verdier (Saumade).- Mobile, il est irrégulier dans ses réponses, il peut temporiser ou bien violemment riposter. Casse les planches après Allouani, tape après Chekade, Ouffe, Outarka, Schuller, mais aussi en laisse passer. 14 minutes, 5 Carmen.
le grau-du-roi,trophée de la mer,guépard,allouani,course camarguaise◄ Guépard (Cuillé).- Remuant, il annonce la couleur en jetant une corne meurtrière après Chekade puis Allouani. Dominateur au tête à tête, il frappe haut et fort (5 grosses actions), mais quand les hommes s’entendent, il flotte un peu dans les enchaînements. Reste qu’il poinçonne Sabri et lui zèbre le pantalon. Rentre une ficelle au terme d’un bon quart d’heure très applaudi. 7 Carmen.
Baryton (Lautier).- Il se livre benoîtement et pousse au terme de longs enchaînements. Les hommes posent la main au frontal et le public apprécie, Baryton tient le rythme pour 8 minutes pétillantes et 8 Carmen.
Radjau (Paulin).- Attendu après une saison très prometteuse, le jeune Radjau (6 ans) est en apprentissage du haut niveau. Certes un peu en recherche d’une place adéquate, un peu distrait, remuant, mais fait réfléchir les blancs qui tergiversent. Ça ne l’aide pas. En revanche, il montre son envie, et n’hésite pas à taper sur des invites engagées (Schuller, Ouffe, Chekade, N. Benafitou, Allouani). Donc à revoir. 6 Carmen.
Bel Canto (Blatière-Bessac, hors points pour les As et pour la Mer).- A son rythme mais toujours violemment présent au rendez-vous des barrières et peu sollicité, un final couci-couça. Des Carmen.

 


MARTINE ALIAGA
PHOTOS JULIEN DUMEIGE

le grau-du-roi,trophée de la mer,guépard,allouani,course camarguaise

▲ Radjau explosif sur Julien Ouffe


Trophée des As : Chekade, 15 points, Allouani, 11 ; Ouffe, 9 ; A. Benafitou, 7 ; N. Benafitou, 6 ;  Outarka, 3 ; Gleize, 2.

*********************

Les commentaires sont fermés.