Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/09/2011

ARAMON *FINALE DU BIOU D'ARGENT*

Samedi 17 septembre 2011


aramon,finale du biou d'argent,courses camarguaises« Ça aurait pu être mieux, y’avait les taureaux pour... », roumègue Rémi Guyon assistant le président de course. Un peu frustré peut-être le raseteur en fin de convalescence, de ne pas être en piste. Et pourtant, même s’il n’a pas tort, les commentaires sont unanimes, Aramon et sa piste retrouvent des couleurs depuis que quelques-uns (unes), jeunes volontaires bénévoles - Tophe, Rémi, etc. - ont pris les rênes du club taurin. Marc Héran, conseiller municipal, souligne d’ailleurs « le travail effectué depuis deux ans qui ramène du monde sur les gradins ».
Très remarquée aussi l’ambiance festive et bon enfant, dès le matin pour l’abrivado longue
(▲photo MALI) ou le repas au Café de la Gare (bravo les danseurs). De l’entrain dans l’organisation, une capelado et remise des prix soignées avec Les Cabidoules du Cailar, les enfants d’Aramon, la peña Los Caballeros et la manade Clément, un plateau taureaux/raseteurs relevé... Et l’an prochain, le CT Aramonais l’a annoncé, ce sera encore mieux.


LA COURSE

aramon,finale du biou d'argent,courses camarguaisesEntrée : 3/4 d'arène. Organisateur : CT Aramonais. Président Sébastien Gonfond. Raseteurs droitiers : Sanchis, Faure, Grammatico (sort au 5e). Gauchers : Aliaga, Errik, Poujol (sort au 5e), Favier, Allam, Martin. Tourneurs : Cuallado, Grando, F. Garrido, P. Rado.

Sous une chaleur orageuse, les raseteurs n'ont pas toujours donné leur chance aux cocardiers, les soumettant parfois à des rythmes étouffants. L'ensemble manque un peu de panache mais cela reste une bonne course.

Tourtoulen (Guillierme).- Agressif mais brouillon, il se signale sur Poujol, Allam, Martin. Aux ficelles, un peu plus sage, il se livre dans une longue série, fuse après Martin et conclut parfois (Faure). Intermittent, 11 miinutes, 1 Carmen et retour.

Dantes (Le Rhône).- Ramène prestement les blancs jusqu'aux planches (Poujol) pour 1'30 les pompons. Des qualités de placement et du punch dans les poursuites (Martin, 2 fois). Un taureau qui doit être allongé sur l'invite pour de belles poursuites (Aliaga, Faure, Martin). D'ailleurs, il conclut sur Faure et Martin. Défend sa 2e ficelle qu'il rentre sous une avalanche de rasets. 3 Carmen.

Pescaïre (Lagarde).- Des poursuites sèches et un positionnement au point. Conclut droit devant après Martin, enferme Favier. L'intensité retombe pour 8 minutes les glands. Petit à petit, Pescaïre gagne du terrain, envoie la corne sur Favier. Poujol allonge et Pescaïre serre Favier et Grammatico. Les ficelles rentrent en musique avec 4 Carmen et le prix du jour.

Hauturier (Fabre-Mailhan).- Il se laisse submerger aux pompons. Aux ficelles, avec un peu plus d'air, il appuie ses poursuites et utilise les angles. Se ménage un peu de répit puis se contente de hocher la tête au passage. Retrouve du punch après Errik, Sanchis, Faure (4 Carmen). Puis se laisse plumer sans broncher mais fuse dangereusement sur Faure. Rentre une ficelle en silence.

Lucifer (Lautier). - Vite fait jusqu'aux pompons. Attentif et placé, Lucifer retrouve du mordant aux ficelles. Sa rapidité autant sur les rasets d'attaque que sur les reprises le font respecter. Il ne lâche pas un pouce de terrain et se défend crânement. Très belles actions sur Sanchis et Aliaga. Et rentre une ficelle avec 4 Carmen et retour.

Pharmacien (Cuillé).- Brouillon, il prend les rasets à la volée. Aux ficelles, exploite les angles de la piste, prend un raset et se dégage; Il tire la langue mais garde sa vitesse. Les blancs sont en panne et Pharmacien tire finalement son épingle du jeu en se montrant dangereux surtout sur les droitiers. Reste maître de ses ficelles. 1 Carmen et retour.

Verdi (La Galère).- Hors points mais compte pour le Biou d'Argent. Il faut reconnaître qu'avec lui, les blancs n'ont pas raseté dans l'esprit. Pour ce jeune cocardier de 5 ans qui cherche son placement mais répond rageusement. Aux ficelles, il se jette goulument dans les séries. Bien emmené par Aliaga, monte au coup de barrière. Mais pris au vire-vire, il perd pied même s'il tape violemment sur Errik. Bien tiré, il frappe sur Faure (2 fois). Pas économisé mais une jolie prestation de 10 minutes agréables. 5 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA
Photos HERVE BERNON

aramon,finale du biou d'argent,courses camarguaises

▲ Boris Sanchis et Hauturier

▼ Jérémy Aliaga et Pescaïre

aramon,finale du biou d'argent,courses camarguaises

LES PRIX DU 43e BIOU D'ARGENT

Meilleur raseteur : Boris Sanchis, 95 points.
Meilleur cocardier : BENDOR de Ricard

A la finale, 1er Souvenir Claude-Rame
Meilleur animateur : Lucas Faure.
Meilleur cocardier : PESCAIRE de Lagarde.

********************************

 


Les commentaires sont fermés.