Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/09/2011

LE GRAU-DU-ROI *AS* FINALE DU TROPHEE DE LA MER

Samedi 24 septembre 2011

CHEKADE ET GUEPARD PRENNENT LA MER

Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : Régie municipale. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Allouani, Auzolle, Chekade, Outarka, Schuller. Gauchers : A. Benafitou, Martin Cocher, Ouffe, Poujol, N. Benafitou. Tourneurs : Bruno, Bensalah, Kerfouche, Dunan, G. Rado.

Pas un cru inoubliable cette finale du Trophée de la Mer mais de bons passages quand même. Un ensemble un peu brouillon manquant de conviction autant chez les raseteurs que chez les cocardiers qui laisse un goût d’inachevé.
Le palmarès : 1er. Chekade, 33 points ; 2. Allouani, 29 ; 3. Ouffe, 25. Meilleur animateur des trois courses : Mathieu Schuller. Meilleur taureau : Guépard de Cuillé. Prix spécial de l’Union des clubs taurins du Grau-du-Roi pour Valmont de Lautier, meilleur taureau de la saison 2011.
Nivo (Guillierme).- Désorienté par les nombreux cites désordonnés, il flotte mais peut fuser méchamment. Aux ficelles, il laisse passer l’orage pour trois belles ripostes sur les rasets engagés de Nabil Benafitou. 8 minutes avec des hauts et des bas. 4 Carmen et retour.
Périclès (Nicollin).- En mouvement et aidé de ses grandes cornes dissuasives, il garde ses premiers attributs 7 minutes. Petit à petit, il se tient mieux et raccompagne sèchement. La pression tombe et Périclès retrouve du caractère pour tutoyer les planches sur Chekade (3 fois), Ouffe. Pas assez travaillées, les ficelles rentrent. 4 Carmen et retour.
Tassou (Cuillé).- Abordable dans les séries qu’il honore sans s’approcher des planches, mais concluant en tête à tête pour six grosses actions tapantes (Chekade, Poujol, Allouani, A. Benafitou). Fantasque, 14’30 en dents de scie. 5 Carmen et retour.
Hébus (Agu).- Sa spécialité ? Des poursuites très serrées jusqu’au ras de la planche. Très cocardier, il ne part pas sur n’importe quel cite. Froid, sélectif, mais franc, il collabore avec autorité sur de belles longueurs où les hommes posent la main (Chekade, Outarka, Schuller, Auzolle). Les blancs démarmaillent les ficelles mais pas assez et Hébus les rentre. 5 Carmen et retour.
Rodin (Les Baumelles).- Cocardièrement positionné, Rodin fait le métier consciencieusement et met du panache dans de belles anticipations ou les allonges de Chekade, A. Benafitou, Schuller, Poujol. Se montre dangereux sur Chekade et Outarka dans une série musclée et bien accompagnée au ras des planches. Rentre fièrement une ficelle. 8 Carmen et retour.
Mithra (Vidourlenque).- Concluant aux planches dès le premier raset d’Allouani, Mithra se livre généreusement. Il traverse après Schuller et se montre pressant sur Chekade. Un peu décollé, il répond présent dans les enchaînements mais le rythme soutenu le fait succomber en 7 vaillantes minutes. 2 Carmen et retour.
Calendau (Saint-Pierre, hp pour la Mer).- S’intéresse à tout hors du pourtour et du coup se montre distrait au jeu de la piste. Mais signe plusieurs actions très barricadières (3 Carmen). Pour les blancs la course est terminée ainsi Calendau rentre ses ficelles. Musique.


MARTINE ALIAGA

Les commentaires sont fermés.