Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/09/2011

MONTFRIN *AVENIR-

Dimanche 25 Septembre 2011

ESCAMILLO SOUS LE CHARME DE CARMEN

 Montfrin 25 09 151.jpg

▲ Escamillo (Raynaud) à la poursuite de Jérémy Aliaga

 

Entrée: ¾ Organisateur: CT Lou Pougaou Présidence: A Laget Droitiers: Estevan, Faure, Grammatico, Laurent, Sanchis. Gauchers: Aliaga, El Hajjouji, Marquis. Tourneurs: Grando, Patou, P Rado.

Même si la première partie est un peu poussive, on sort satisfait du petit plan Montfrinois avec une deuxième partie rehaussée par les grandes actions de Napoléon, la combativité de Rocio et la hargne du brutal Escamillo. Chez les tenues blanches, Aliaga, Faure et Sanchis sont les moteurs du jour bien secondés par Estevan, Fouad et Laurent. Marquis est plus effacé. Présidence impeccable d’Aurélien Laget.

Volontaire, CHENEBIER (Cavallini) est rapidement délesté des ses rubans et une ficelle pleine par Faure en moins de trois minutes. Il frappe après Sanchis mais réintègre le toril en silence au terme de sept minutes poussives. 1 Carmen. Vaillant, BRACO (Saumade) répond à toutes les sollicitations et se dresse sur Faure. Franc, les hommes utilisent ses bonnes dispositions en un peu moins de huit minutes et sans difficultés. 3 Carmen et retour. Dans sa quête du Graal, PERCEVAL (Nicollin) s’aide d’un coup de tête tout en se tenant près des planches. Il saute après Grammatico et passe la tête sur Aliaga. Combatif il concède sa première ficelle à une minute du terme et conserve la seconde en musique jouée à trois reprises.

Craint, NAPOLEON (Blatière-Bessac) se dresse d’entrée sur Sanchis, brise une planche après Aliaga et enferme Faure. Le ton est donné car il décolle aussi derrière Faure dans un début tonique. Quelques fautes de placement mais il va chercher Fouad haut sur le tube du mur d’enceinte et percute Laurent aux barrières. Il conserve ses ficelles et termine par un saut après le courageux Aliaga. 5 Carmen et retour après une course agrémentée d’actions d’éclat. Rugueux, ROCCIO (Daumas) sort avec du jus, coupe le terrain et passe le poitrail sur les planches après les droitiers. Bris de planche sur Grammatico, actions sur Faure et Estevan (2) qui s’offre la cocarde puis le premier gland sous l’ovation. Sur Sanchis il percute puissamment et passe la moitié du corps en contre piste. Il laisse des forces dans la bataille et accuse le coup sur la fin mais conserve un gland. 4 Carmen et rentrée. Surpris aux rubans en moins de deux, ESCAMILLO (Raynaud) gomme ses erreurs aux ficelles. Attentif, il enferme Sanchis puis Aliaga. Bien positionné il a la rage au bout des cornes jusqu’à s’en casser une partie. Il appuie ses actions sur Aliaga et Faure ses principaux adversaires. Raccompagné au-delà des planches, Faure bascule dans le burladéro au terme d’une poursuite meurtrière. Il brise encore les planches sur Aliaga qui sert des rasets de grande classe. Le taureau sans une pression excessive démontre une agressivité manifeste et rentre ses ficelles. 8 Carmen et retour. SIXSOUS (St-Pierre) met du cœur dans les séries et percute une paire de fois aux planches. Peu ménagé il subit pour l’attribution de sa première ficelle qui tombe dans le crochet d’Aliaga. Il termine de façon plaisante mais après la prestation d’Escamillo c’est compliqué. 7 Carmen et rentrée.

Montfrin 25 09 029.jpg

▲ Perceval (Nicollin) pointe la corne sur Aliaga.

*************************************************************

▼ L'immense action de Napoléon (Blatière) sur Fouad El Hajjouji

Montfrin 25 09 071.jpg

Montfrin 25 09 072.jpg

Montfrin 25 09 073.jpg

Montfrin 25 09 075.jpg

Texte et photos Eric AUPHAN

Les commentaires sont fermés.