Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/10/2011

ARLES *FINALE TROPHEE DES AS* (1)

Dimanche 9 octobre 2011

GARLAN PORTE HAUT SA DEVISE BRODEE D'OR
SAINT-REMOIS JUSQU'A EPUISEMENT

finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

Julien Rey et Garlan

A CHAUD PREMIERES REFLEXIONS

Géricault bien mais moins combattant qu'espéré, Embrun bof !,  Athor très cocardier, Garlan à la hauteur de son titre de Biou d'Or, Guépard alterne les assauts meurtriers et les moments de doute, Valmont par à coups et Saint-Rémois un hallucinant barricadier (prix du meilleur taureau de la finale).

Auzolle, Villard, Ouffe et, surtout Julien Rey (meilleur animateur de la finale) mènent la course, Poujol et Four de bons passages.

LA COURSE

Entrée : 3/4. Organisateur : SA Jalabert Frères. Président : Claude Chevalier. Raseteurs droitiers : Auzolle, Ayme, Chekade, Marquier, Vkllard, Moutet, Rey, Sabatier. Gauchers : Four, Ouffe, A. Benafitou (sort en cours), Poujol, Martin-cocher (sort après un choc avec Géricault), Clarion. Tourneurs : Dunan, Kerfouche, Benzegh, T. Garrido, Bensalah, Molins. Invité d'honneur : Bari Khaled.

Après une entrée en matière superbe pour fêter le 60e anniversaire du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence (nous y reviendrons), la course attaque par Géricault de Chauvet. Nettement moins dominateur et agressif que d'habitude, mais quand même offensif  et rageur sur quelques coups (Villard, Poujol, Rey). Sait se sortir de l'enfermement blanc et termine sur de la réserve mais en ayant été concluant sur Rey, Four, Villard et renvoyé Martin-Cocher au vestiaire, accroché au pied.  14'30, 2 Carmen et retour.

finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

▲ Géricault (Chauvet) et le vainqueur du Trophée des As.

Embrun (Nicollin).- Son style c'est "je-fais-un-peu-ce-que-je-veux" sans me faire violence. Placement aléatoire qui entraîne du désordre chez les blancs et gros coup de tête dissuasif sur les avant-bras. Les hommes tergiversent et on peut les comprendre. Une enfermée sur Clarion pour 1 Carmen et retour avec ses ficelles en silence.

 finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

 ▲ Embrun (Nicollin) et le dauphin des As Bastien Four.

Athor (Daumas).- C'est du bon cocardier. Cornes pointées quand les rasets s'enchaînent. Avec un peu de flottement au début mais il sait vite se reprendre. Aux ficelles, bien placé, raccompagne sévèrement (Villard) et se délimite un large territoire où il est patron. Peu se présentent. Seuls Villard et Auzolle tentent avec la manière. Les ficelles rentrent. 4 Carmen et retour.

finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

 ▲ Athor (Daumas) avec le Saintois Anthony Ayme.

Garlan (Les Baumelles).- Sort fringant et s'enfile une belle série. Vite calé, les échanges sont vifs, Garlan est au diapason. Aux ficelles, le Biou d'Or ne s'en laisse pas conter : des anticipations de belle facture (Chekade, Rey, Poujol, Villard), il coince le pied d'Hadrien à la planche. Encore des anticipations et des changements de terrain.  Rey, Auzolle, sur de beaux cites allongés...ça le fait bien. Après un beau quart d'heure, Garlan ramène une ficelle à 2 200€. 5 Carmen et retour. Applaudissements mérités.

 finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

 ▲ Garlan (Les Baumelles) enferme Julien Rey meilleur animateur.

Guépard (Cuillé).- Autant il se laisse tondre comme un "bioulet", autant au tête à tête, il se montre criminel. Laisse filer facilement ses pompons sur ses déplacements mais quand Villard le provoque ou Auzolle, Rey, Poujol, les réponses sont brutales et la corne va chercher l'homme très haut. 12 minutes inégales mais au moins 6 attaques meurtrières de toute beauté. 6 Carmen et retour.

finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

▲ Guépard (Cuillé) haut sur les barrières à la poursuite de Benjamin Villard.

Valmont (Lautier).- Navigue et éclate méchamment Benjamin Villard aux planches, serre Rey dans le berceau de ses cornes. Même s'il se décolle parfois des planches, dans les moments où il est bien en place, il sort avec vivacité et force sur Rey, Ouffe, Poujol. Sa rapidité fait souvent mouche (Chekade, Ouffe, Four). Rentre une ficelles, 5 Carmen et retour.

 Saint-Rémois (Fabre-Mailhan)

▼ Avec Loïc Auzolle une des innombrables actions

finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

Pas de round d'observation, aussitôt c'est Raging Bull dans toute sa splendeur et sa violence. Des coups à répétition après les hommes (Poujol, Rey, Auzolle,), il s'enrage et tape après les tourneurs, les spectateurs... Prend toutes les invites avec une vaillance extrême qui pourrait passer pour de la facilité. Mais au gré de ses tampons, il écrase les chevilles, coine les pieds, met des coups... Nombre de raseteurs boîtent... mais l'ambiance est chaude et, après quelques temps de récupération bien légitimes accordés à Saint-Rémois (demandé notamment par les tourneurs et les raseteurs), le barricadier de Fabre-Mailhan repart au combat. Les raseteurs se mettent au diapason, ça envoie de partout, pour des actions aux planches sur Auzolle, Rey, Four, Villard, Ouffe pour les plus en phase. Plus d'une vingtaine d'actions tellement engagées qu'on en a mal pour lui, si vaillant, si extrémiste... tout donner jusqu'au bout, jusqu'à la blessure, jusqu'à l'épuisement. Le public, survolté et bouleversé, est debout. L'ovation est énorme et le prix de la journée obligatoire. Carmen.

MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER
et ERIC AUPHAN

▼ Poujol et Garlan

finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

▼ Une attaque meurtrière de Valmont sur B. Villard

finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

▼ Parmi les innombrables actions de Saint-Rémois
Julien Rey a souvent été son meilleur partenaire

finale du trophée des as,arles,coursecamarguaise

***********************

 


 

Les commentaires sont fermés.