Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/12/2011

GARDIANS PROFESSIONNELS

 

gardians professionnels,course camarguaise

ACCAMPADO des GARDIANS PROFESSIONNELS
de TAUREAUX et TOROS


Ce samedi "fresquet" s’est tenue l’assemblée générale des gardians professionnels. Cette association regroupant les professionnels au service des élevages Camargue et Combat s’est retrouvée dans l’ambiance et le cadre andalous de la "Siete de la Tarde" chez l’ami Momo à Saint-Laurent d’Aigouze, berceau de l’aficion et des traditions.

Dès 19h, le président Alarcon a ouvert la séance de travail, entouré de son bureau et devant  la presque totalité des membres venus de Provence, Camargue et Languedoc. Après les incontournables rapports du trésorier Frédéric Fabre laissant apparaître  une gestion saine et efficace, vient celui du secrétaire Guillaume Granchi qui brossa les faits marquants de la saison écoulée, qui a vu malheureusement quelques gardians blessés et plus particulièrement l’ami Thierry Boudoux présent ce soir, encouragé par ses confrères à continuer le combat dans sa pénible convalescence.

L’accueil des nouveaux gardians présentés par le président a été salué comme il se doit par l’assistance. Ainsi ont intégré le cercle assez fermé des professionnels Rodolphe Bantze de la manade des Baumelles, entrainant son titre de Bayle gardian du Biou d’Or 2011,  Justin Guillot au sein de la manade Paul Ricard et Cédric Robert au service de la manade Vellas.

2012 vivra l’anniversaire de la fondation de l’Antico Confrarié des Gardians  puisque faut-il le rappeler c’est en 1512, le 2 janvier exactement que la plus ancienne "société de Secours Mutuel" fut créee par une poignée de gardians, afin d’aider et d’assister les gens de métier et leur famille. De nombreuses manifestations marqueront cet événement mais déjà ce soir les équipes se sont formées pour participer aux ferrades, courses de Satin et Tayolle en Arles.

La position de l’association auprès de la FFCC fut évoquée, les démarches suivront.

Une fois que les questions diverses  furent débattues et le paiement des cotisations encaissées, le président Alarcon leva la séance vers 21 h en invitant les participants et leur épouses à honorer le verre de l’amitié, offert par les fidèles Arnaud Fesquet et Hubert Hugon, ambassadeurs de l’Union des Clubs Taurins Paul Ricard.

Après un copieux repas, concocter par le chef Laurent et le maître des lieux, chacun se sépara en se souhaitant une excellente « temporade et saison taurine ».

Compte rendu
de l'Association des gardians professionnels

***********************

gardians professionnels,course camarguaiseLa Confrérie des gardians de Saint-Georges propose un CD réalisé par Gabriel Brun, recueil en lengo nostro, de poèmes à la gloire du cheval, du taureau de Camargue et du métier de gardian. “Lou cant de la coupo” de Frederi Mistral, “Lou Malartre” de Bernat de Mountaut-Manse, “Lou Dountaire” de Marius Jouveau sont quelques uns des titres enregistrés. Les intervenants : Jan Matieu, président des gardians de métier, Gui Chaptal, capitaine de la Nacioun gardiano ainsi que Noël Daniele, Michel Falguières.
Pour plus d’informations et pour les commandes:
Jean Mathieu, tél. 06 15 65 56 42, gb.boca@orange.fr, confreriegardians@bbox.fr, guillaumegranchi@sfr.fr, festivarles@club-internet.fr, ainsi qu’auprès des membres du bureau et à Confrérie des gardians, 5, rue des Capucins, 13200 Arles.

21/12/2011

CADEAUX

Paroles de manadiers

cadeaux bouvine,courses camarguaisesCe 3e volet de la série “Mémoire et histoire de Camargue” après "Abrivado d'antan" et "André Soler et le Carré d'As", offre 60 minutes en direct avec des personnages hors du commun.
De 1959 et les manadiers Saurel, Vedel, Lhoustau à des temps plus récents avec Marcel Mailhan, Henri Aubanel, Henri Laurent, Jacques Blatière, etc. Des femmes aussi qui ont marqué la bouvine comme Fanfonne Guillierme, Nicole Rébuffat, Annie Laurent, Magali Saumade... et de nombreux garcians. Des témoignages émouvants, intenses et forts.


DVD, 20 €, Editions Arnaud, tél. 04 66 77 78 79, mail : g.arnaud@worldonline.fr

*********

Calendriers

cadeaux bouvine,courses camarguaisesIndispensable le calendrier camarguais ! A chaque mois son illustration : course, biòu en pays, Arlésiennes, abrivado, chevaux, etc. La Camargue dans ses différents atours.
Magnifique le calendrier “Reine d’Arles” Astrid Giraud et ses demoiselles d’honneur égrennent l’année 2012. Au rendez-vous du charme, de l’élégance et de la beauté des filles d’Arles.
6 € et 25 €. Editions Arnaud, tél. 04 66 77 78 79, mail : g.arnaud@worldonline.fr

***********

 Les finales du Trophée Taurin

cadeaux bouvine,courses camarguaisesTV Sud propose un double DVD sur les trois finales du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence. 
Vient de sorti également une rétro de la saison avec 5 heures d’images.

Par courrier à TV Sud, 240, rue Le Corbusier, ZI de Grézan, 30 000 Nîmes, 31,50 €, port compris.

************
Camargue et gardians

Le Parc naturel régional de Camargue a réédité le célèbre ouvrage de Carle Naudot “Camargue et gardians“.
Livre, 228 pages, 223 illustrations, Editions Actes Sud, 25 €

***********

Les vainqueurs du Trophée des As
de 1952 à 2010

cadeaux bouvine,courses camarguaisesAprès l'annuaire des arènes, des manades, la Cocarde d'Or et les Biou d'Or, les Editions Arnaud proposent "Les vainqueurs du Trophée des As de 1952 et 2010, rédigé par René Trouillet et Gilles Arnaud. D'André Douleau à Loïc Auzolle en passant par Soler, Castro, Chomel, Allouani, l'ouvrage retrace 59 saisons du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence et le palmarès de tous ceux qui ont gagné le Trophée des As. Imagé par de multiples photos, ce livre donne un coup de rétro documenté et passionnant à l'histoire de la course camarguaise. Indispensable à tous les afeciouna.
30€, Editions Arnaud, tél. 04 66 77 78 79, ou mail g.atrnaud@worldonline.fr

 

17/12/2011

RASETEURS : ASSEMBLEE GENERALE

SUR LES TERRES DE GARLAN

 DISCOURS2.jpg

BLOG4.jpgLoin de la saison des courses et des tensions de la piste, les raseteurs affichent une franche camaraderie et un joyeux moral. Mais avant de faire la fête, ils ont sérieusement participé à leur assemblée générale, dernièrement, à la manade des Baumelles. Leur président Nicolas Noguera se fait le porte-parole de leurs préoccupations, après une saison débutée houleusement (au Congrès des Saintes-Maries-de-la-Mer) mais qui s’est poursuivie « tranquillement et sans souci. Je crois qu’on a bien travaillé. Ne faut-il pas un bon désordre pour un bon ordre. Les raseteurs ne sont pas les méchants et tiennent à apporter leur pierre à l’édifice ». Nicolas Noguera signale au passage leur avoir « passé un savon suite aux capelado désastreuses lors de certaines courses ».
Les propositions de l’association
Voici les principales propositions et pistes de réflexions que les raseteurs défendent.
Le système des rentrants ne convient plus ni aux raseteurs ni aux organisateurs. Ceux-ci devraient pouvoir adapter le nombre des invités à leur arène et aux taureaux qu’ils ont choisis. Aussi, tout en gardant un entrant, les organisateurs pourraient inviter - par exemple pour les pistes à huit raseteurs - cinq, six, sept, ou huit, il y aurait donc respectivement 3, 2 ou 1 entrants.
Pour les courses de Ligue et taureaux jeunes, les raseteurs verraient bien fusionner les deux catégories. La FFCC nommant 4 jeunes stagiaires par course, l’organisateur invitant 2 raseteurs confirmés, un droitier, un gaucher. Forts de leur expérience, ceux-ci encadreraient les jeunes pour leur donner conseils et confiance.
Les raseteurs ont aussi noté un nombre important de courses uniques au Trophée des As qui pose un problème d’équité pour la compétition.
Le nombre de tourneurs a aussi été évoqué. Nicolas Noguera trouve « qu’il n’est pas normal d’avoir autant de tourneurs dans une grande que dans une petite piste. On pourrait équilibrer en ôtant un tourneur d’un côté et en rajoutant un de l’autre... ». Quant à l’encocardement, « Il faudrait qu’un tourneur, un délégué et l’organisateur aillent au toril avant la course et annoncent ce qu’il en est au micro. Les spectateurs ne seraient ainsi pas pris en otage en cas de problème ».
D’autres idées seront proposées : le retour à la ficelle blanche, la suppression du groupe 4 totalement obsolète et un point sur les infirmeries dans certaines arènes...
Bref, « les raseteurs restent ouverts à la discussion et ont commencé à rencontrer les parties prenantes de la course camarguaise ».
Solidarité, respect et fierté de la tenue

Les discours, à l’heure des mises à l’honneur, tant de la part de Jacques Roumajon représentant les anciens raseteurs, de la famille Linsolas, de Nicolas Noguera, d’Hadrien Poujol, de Khaled ou de Loïc Auzolle, ont prôné la solidarité en et hors piste, le respect des manadiers, des taureaux et du public, la fierté de porter la tenue...
Dans les discussions hivernales qui ne manquent pas pour préparer la saison, les raseteurs se veulent force de propositions.


Texte et photos
MARTINE ALIAGA

AMBIANCE

 

BLOG8.jpg

BLOG7.jpg

 

BLOG2.jpg

BLOG1.jpg

BLOG3.jpg

 

BLOG9.jpg

BLOGLOIC.jpg

BLOG6.jpg

BLOGESPONTANEO.jpg

*******************************


14/12/2011

VENDARGUES

14 décembre 2011

RICHARD TRAVAILLE AVEC TAMARIS

 BLOGB.jpg

Après Quignon, le cheval de trait, pour le ramassage scolaire
Tamaris fait équipe avec Richard à l'entretien des rues.

A deux pas de Montpellier, Vendargues revendique depuis toujours sa tradition taurine et équine. Notamment par l'inlassable travail du CT La Muleta et l'équipe de cavaliers de l'Association AVEEC : courses camarguaises, spectacles de rues ou en pays à l'Espace La Cadoule. Cet art de vivre à la camarguaise et plus près de la nature se retrouve dans la volonté municipale. Notamment avec des employés communaux pas ordinaires.

Dans les lotissements de Vendargues, trottine un drôle d’équipage. Richard, casquette vissée sur la tête et tenue d’employé communal, balai en main. A ses côtés, Tamaris, joli âne bâté, attendant sagement les pelletées de feuilles mortes qui rempliront les charmants paniers dont il est pourvu. « On fait équipe depuis lundi, explique Richard,  il est facile de caractère. On se découvre mais il m’est déjà attaché et me renvoie une belle affection ». Attentif, Richard surveille les bruits qui pourraient effrayer Tamaris « A part les bus, il tolère bien les mobylettes, les voitures… » Le binôme a en charge la propreté des placettes et des rues des quartiers de villas et suscite l’intérêt des habitants « Les gens et surtout les enfants sortent pour nous voir et parfois lui donnent du pain sec ».
Pour le maire de Vendargues, Pierre Dudieuzere, amateur de bouvine et de chevaux, le but est atteint : « Au-delà d’utiliser des méthodes plus écologiques, comme nous l’avons déjà fait avec « Quignon » le cheval de trait qui transporte les enfants à l’école, cela permet de tisser des liens avec les habitants et privilégier ainsi la convivialité ».

Richard, lui, cabossé par une vie compliqué, intègre ainsi une équipe de travail, retrouve un statut social et un regard sympathique de la population posé sur lui. Sans compter la responsabilité du bien être et du bien travailler de Tamaris. Entre eux la complicité est évidente : « Il est coquin, il aime attraper les sacs plastiques qui sont dans les paniers, parfois, il mange les feuilles que je mets en tas. Et quand il m’a attendu patiemment, il a droit à une petite récompense ». Mais ce que Richard préfère : « C’est quand je suis occupé et qu’il vient poser sa tête sur moi… ». Un souffle de tendresse dans ce monde difficile.

 

Texte et photo
MARTINE ALIAGA

13/12/2011

RICOUNE

Ricoune viens de mettre en ligne le Clip Diaporama  ' toro de combat ' taureau de royale ' .

a voir ici TAUREAU DE ROYALE    http://youtu.be/T8LyhZg9y-M

06/12/2011

TELETHON *SAINT ETIENNE DU GRES*

Samedi 03 Décembre 2011

GENEROSITE ET SIMPLICITE......

 Saint Etienne du Grès Téléthon 03 12 001.jpg

C'est devant une bonne petite chambrée que s'est déroulée la traditionnelle course de bienfaisance au profit du Téléthon. Avec une météo grise mais douce manadier et raseteurs ont joué le jeu avec le club taurin La Coléta qui pérénise cette manifestation depuis plusieurs années. La manade Caillan toute proche a fourni un bétail volontaire avec dans l'ordre de sortie les n° 506. 752. 614. 763. 758. 813 et 761. Ce dernier se révèlera très combatif et agressif aux planches après six mois d'absence. Les raseteurs ont fourni un travail de qualité avec beaucoup d'engagement. Après la photo de famille pour immortaliser l'évènement, les cavaliers du club taurins ont fourni un spectacle équestre de qualité avec un carrousel impeccable et des jeux de gardians appréciés. La générosité des spectateurs a permis de récolter la joli somme de 530 € le tout dans une ambiance festive et en toute simplicité.

Saint Etienne du Grès Téléthon 03 12 006.jpg

▲ Le Carrousel ▼

Saint Etienne du Grès Téléthon 03 12 011.jpg

Saint Etienne du Grès Téléthon 03 12 017.jpg

▲ Le jeu du bouquet.

Texte et photos Eric Auphan

04/12/2011

5e CHARROI DES OLIVES

Samedi 3 décembre 2011

Coup de jeune sur le Charroi des Olives

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

Michel a mené son breton Raymond a bon port. Photo Rémi Dumas

15 ans, chapeau noir, costume sobre et carrure de rubyman, Michel a embarqué ses amis sur sa voiture en bois et dirige Raymond son solide breton avec la dextérité d’un vieux charretier : « J’ai l’habitude, je mène souvent à la manade et le Charroi je le fais depuis le début ». Le fils de Nicolas Vitou, manadier, oléiculteur et instigateur du Charroi des Olives, connaît l’aventure de cette équipée particulière depuis qu’il a 9 ans. Cavalier, atteleur, le jeune garçon a pris cette année la responsabilité d’un équipage. Avec sérieux, beaucoup de fraîcheur et d’enthousiasme, les jeunes ont trouvé tout naturellement leur voie dans les pas des anciens. Tout comme Lionel, le Boisseronnais, qui a pris le relève dans l’oliveraie de son grand-père. Et emmené une quinzaine de ses amis d’études de Toulouse pour cette virée nocturne. Le plus souvent à pied, à côté des chevaux, les marcheurs ont mesuré un peu de la pénibilité du travail et adhéré à l’ambiance, la halte à Saint-Christol à l’invitation des amis du Téléthon, le passage du pont romain et du marché de Sommières, la livraison au Moulin de Villevieille suivie d’un solide déjeuner. Et bien sûr, le retour à vitesse soutenue, les chevaux allégés du poids des olives ont bouclé le circuit en deux heures.  A chaud, lors de la dégustation de vin à la cave de Saint-Geniès, Nicolas Vitou dresse un premier bilan du 5e Charroi : « Une température très douce après les -5° de l’an dernier. Des charrettes bien menées, il n’y a eu aucun problème et les participants ont fait un effort vestimentaire avec des costumes de travail anciens. Le convoi est resté au pas à l’aller, bien groupé, piétons et atteleurs dans le même esprit. Cette nuit sous les étoiles est vraiment magique ».

 D’ailleurs, l’équipe du Charroi pense déjà à l’année prochaine : « Nous avons dû refuser une quarantaine de personnes par manque d’attelages (une dizaine) et une nouvelle tendance se dessine. Nombre de gens veulent marcher de nuit à côté des chevaux. Alors peut-être penser à un retour motorisé pour eux et laisser la rentrée sur Saint-Geniès-des-Mourgues, à l’atmosphère totalement différente plus dans le style randonnée, au plaisir des convoyeurs avant de tous se retrouver au banquet ? ». Les idées ne manquent pas et dans l’euphorie d’une arrivée galopante et ébouriffante dans les derniers kilomètres, certains et certaines ont déjà topé pour le 6e Charroi des Olives.

 

Texte et photo
MARTINE ALIAGA
Voir aussi les photos de REMI DUMAS
sur charroidesolives.blogs.midilibre.com
Pour voir toute l'histoire du Charroi
cliquez à gauche de l'écran catégorie "Charroi des Olives"

▼ Douce nuit

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

▼ Halte à Saint-Christol à l'invitation des amis du Téléthon

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

▼ Passage au pont romain de Sommières

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

▼Traversée du marché

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

▼ Livraison au Moulin de Villevieille

 

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

▼ Départ de Sommières

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

▼ Un à un les équipages passent le pont
et prennent la route du retour

 charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

▲ Bernard avec Lanick, un Breton de 800 kg

 

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

▲ Le célèbre Quignon et son équipage vendarguois

▼ Bousca et Raymond en double-meneurs de Tabac le Comtois

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

▼ Christian et Aramis le Camargue, 18 ans, bon pied bon oeil

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

▼ Saxo le comtois mené par Bernard accompagné de Gégé

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

▼ Michel et Nicolas Vitou avec Raymond, le Breton

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

▼ Un Mulassier de 3 ans, Verdaou, mené par Jérôme

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

▼ Une équipe lunelloise

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

▼ Pierre Dudieuzere, so british, mène Thun le Frison

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

▼ Seneck le Comtois ferme la marche dirigé par Jean-Louis et Josy

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

▼ Le convoi s'étire bucoliquement

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions 




 


 

 


 









▼ Saint-Geniès en vue, l'allure s'accélère

 

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

▼Arrivée

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,boisseron,sommières,villevieille,traditions


02/12/2011

PRESIDENTS DE COURSE : AG

Dimanche 27 novembre 2011

UN COUP DE BLUES ET BEAUCOUP D'ESTRAMBORD

B1.jpg

 Le bureau de l'APCC : de g. à d.
Philippe Gibert, Claude Chevalier, Marc Moucadel, Jacques Valentin
Raymond Arnaud.  A droite, Norbert Nesti, représentant la FFCC

Face aux adhérents de l'Association des présidents de courses camarguaises, les membres du bureau ont la tête des mauvais jours. Jacques Valentin vient d'annoncer sa démission du poste de secrétaire;
Au fil de la discussion, débat viril mais correct et très ouvert
Jacques Valentin : "Tout va pour le mieux mais il y a eu quelques dysfonctionnements qui ne me plaisent pas. Je reste dans l'association quand même. Il n'y a pas eu assez de réunions de l'APCC cette année et il il n'y a plus de représentant à la FFCC".
Marc Moucadel, président, se défend : "J'ai quand même participé à quatre réunions du calendrier (fédéral). Je reconnais que cette année, il y a eu dysfonctionnement mais j'ai une activité professionnelle chargée et je me suis investi dans les élections de la FFCC. C'est peut-être une erreur de ma part, je n'ai pas été assez disponible pour l'Asso. Au comité directeur (FFCC), j'ai démissionné  pour une seule raison, on n'a pas voulu m'intégrer dans le bureau fédéral. Et pour cause, il n'y a pas eu de vote. De plus, je n'ai jamais été invité à la FFCC... alors que des points ont été soumis au vote et que j'étais représentant de l'Asso des présidents. Je me suis senti exclu. Je ne suis pas un homme de paille.
Après, il est arrivé une nouvelle équipe, un bureau interimaire où il y a 4 présidents de course. Ces gens-là feront en sorte des défendre les intérêts des présidents".

Norbert Nesti, représentant la FFCC, en tant que vice-président : "On est là jusqu'en 2013 pour rassembler le maximum de monde. On est huit au bureau, on veut faire avancer les choses. Je vous propose une réunion".
Marc Moucadel : "On n'est pas opposé à la FFCC... il y a aussi les autres parties prenantes manadiers, raseteurs..."
Norbert Nesti a mal supporté les T-shirts anti Fédé à la finale : "Il y a une nouvelle équipe, il faut bosser ensemble".
Philippe Gibert : "Pour l'instant, la nouvelle équipe n'a jamais rencontré ni les présidents de course, ni le Trophée Taurin..."
Norbert Nesti : "En ce moment, peu de monde joue le jeu"...
Et la conversation de s'élargir aux adhérents
Le président de course peut-il influer sur la présentation des raseteurs à la capelado ?
Marc Moucadel : "Il faut demander aux organisateurs de gérer les raseteurs..."
La salle réagit : "Les raseteurs se doivent d'être présents à la capelado c'est un signe de respect du public...", "L'éducation doit commencer dans les écoles de raseteurs"..., "Aux capelado de la Palme d'Or et de la finale du Pescalune de Lunel, c'est un comble, ils sont arrivés en vrac", "Il ya des arènes, comme au Grau, où ça se passe bien..."...
Marc Moucadel : "Nicolas Noguera, président des raseteurs (excusé, pour cause de journée des anciens raseteurs à Méjanes) en est très conscient..."

D'autres problèmes sont évoqués : l'encocardement... le rôle des délégués "qui sont là pour noter et faire un rapport en cas de problème et pour vérifier l'arrivée du docteur..".
Et Claude Chevalier, trésorier, de relativiser : "Déjà à Vauvert, il y a 30 ans,  c'étaient les mêmes réflexions...
Eternelle bouvine qui ressasse son passé sans fin et n'en tire jamais les leçons... mais qui toujours est sauvée par l'enthousiasme et la passion de ses parties prenantes et qui, finalement, a foi en l'avenir.
Petit à petit le sourire revient sur les visages et tous de se diriger vers les charrettes pour aller visiter les taureaux. Les taureaux... ceux qui rassemblent.

Texte et photos
Martine ALIAGA

CR du trésorier Claude Chevalier : solde positif 2011, 505€.
L'APCC donne rendez-vous le dimanche 5 février à la manade Allard pour la remise des cartes d'adhérents.
Le remplacement du secrétaire Jacques Valentin se fera en bureau en février 2012

 

3B.jpg

**************

L'ACCUEIL CHALEUREUX ET FAMILIAL DES CUILLÉ

 4B.jpg

L'apéritif "à la cale" sur la terrasse du mas

 

1TAUREAUXbl.jpg

Visite des taureaux

5CUILLE.jpg

La bonne humeur retrouvée

*********************************



01/12/2011

JOURNÉE DES ANCIENS RAZETEURS AVEC UN "Z"

Dimanche dernier au domaine de Méjanes

 club des anciens razeteurs,méjanes,courses camarguaises

« Vous mettrez bien un “z” à razeteur, pas un “s”, les anciens y tiennent » me recommande Jeannot, en envoyant la photo illustrant la journée du club des razeteurs à Méjanes. Message reçu.  « La journée a réuni 157 personnes, se félicite le président Roger Pascal, et nous avons bien profité des installations de Méjanes par un beau soleil. Notamment les 80 qui sont partis en petit train, après le déjeuner, faire le tour de la propriété ».
En présence des personnalités (Jacques Bourbousson maire de Beaucaire, Dominique Perron président de l’UCTPR, Hicham Fadli pour l’Association des raseteurs...), les nombreux raseteurs présents (Daniele, Boulaire, Séguier, Dureau, Pascal, Roumajon, Marchand, Jouanet, etc.), les adhérents et les sympathisants de l’association ont mis à l’honneur un des leurs : Jeannot Lacroix, de Vallabrègues à qui a été offert un tableau du peintre camarguais Jean Marignan. Et le razeteur Lacroix de se remémorer cette action de Tamarisso de Guillierme aux arènes de Mouriès. Le trésorier du club Vincent Ferris et son épouse ont reçu une sculpture sur bois pour leur dévouement. Et bien sûr, l’indispensable loterie a fait monter l’ambiance.
Roger Pascal en a profité pour annoncer les prochains rendez-vous : à Beauvoisin pour le gâteau des rois le 5 février en attendant la ferrade le 2 juin à la manade des Baumelles. Toujours prêts à se retrouver, gageons que les razeteurs s’y presseront !

 

club des anciens razeteurs,méjanes,courses camarguaises



MARTINE ALIAGA
Photos Sacripan

***********************