Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/02/2012

ASSOCIATION DES GARDIANS NON SALARIÉS

Assemblée générale le 21 janvier, à Vestric

Serge Evesque prêt à faire des concessions

 

agns,serge evesque,courses camarguaises

L'an dernier, à pareille époque, lors de leur assemblée générale à Lunel, les gardians de l'AGNS Association des gardians non salariés) avaient brillé par leur absence (à peine une dizaine). Avec 500 membres, une impression de grand vide était ressentie par le président Serge Evesque et son bureau. Mais cette fois, la tendance s’est inversée avec une quarantaine de cavaliers présents à la salle polyvalente de Vestric. Une mobilisation sans surprise, car il faut dire que depuis ça galope du côté des amateurs.
Alors, aprés les bilans moral et financier retracés et approuvés de Nicolas Reynes et Jean-Marie Domenech, le président Serge Evesque de rentrer à bride abattue dans le vif du sujet. Celui où l'on reproche à l’AGNS (434 licenciés à ce jour ), par le biais du statut du mode électoral, de faire pencher les pouvoirs réglementaires de la course camarguaise au sein de la Fédération. Passant la 1re, Serge Evesque de rappeler que "Avant les élections fédérales la 2e liste d'opposition nous a contacté mais pas écouté. Du coup on s'est organisé autrement et nous sommes restés avec Henri Itier. Voilà pourquoi cette rancoeur s'est établie, entre autres, entre manadiers et nous, et cette haine perdure du fait qu'on n'a pas voulu les suivre pour monter la 2e liste”.
Une fois (résumé) ceci dit, Serge de passer la 2e “Dans toutes les associations, manadiers, raseteurs, tourneurs, ce sont les conseils d'administrations qui prennent les décisions. Nous également. Je rappellerai que 30 clubs taurins se sont abstenus, 60 ont voté contre eux, et que je ne leur tenais pas la main à voter. Moi je ne tenais que celle de l'AGNS”.
C'est justement sur ce cas précis que cela coince sévèrement. Et lors de la présidence par intérim à la fédération du trio Brunot Pécout, Benjamin Villard et Jacques Mailhan, Serge d'enclencher la 3e “Jacques Mailhan m'a demandé de lui faire une proposition écrite sur le mode électoral. Je l'ai fait, il m'a dit c'est bon et au moment de le soumettre en comité il y a eu recul. Pourquoi? Je ne sais toujours pas”.
Puis une fois les chevaux lancés à bride abatue de passer la 4e “Il y en a marre de taper sur l'AGNS car il n'y a aucune animosité entre gardians et manadiers (chez qui tous nous montons). D'ailleurs ceux-ci nous remercient sans arrêt aux remises des prix, alors il faut cohabiter, vivre et discuter ensemble. Quant au mode électoral je vous le dit je suis prêt à faire des concessions”.
Des propositions, en fait, qui rejoignent celles de Laurent Hénin, secrétaire général de la FFCC, lequel dans la ligne droite en vue de l'arrivée passa la 5e “Les problèmes de l'an dernier (2011) n’étaient qu'une histoire d'hommes avec des règlements de comptes. Une fois ceux-ci terminés (il y a eu des démissions depuis), on a entamé des discussions avec toutes les associations. Démocratiquement le mieux c'est une licence-une voix où tout le monde s'exprime. On a étudié par là même 12 licences = 1 voix (qui correspond aux critères du vote actuel des clubs taurins), et Serge devrait trouver 30 personnes pour aller voter avec 12 pouvoirs. Cela a été retenu en comité directeur mais pas approuvé par le Ministère des Sports qui ne l'a donc pas validé car il semblerait que 12 pouvoirs est un peu trop. Juridiquement c'est compliqué, on y retravaille”.
Evidemment. Puisque, apparemment, ce ne serait pas tout à fait le désidérata des manadiers et raseteurs. A suivre donc.

Patrick PONS

 
Côté finances:
L'AGNS c'est 409 cavaliers et 25 à pieds, soit 434 adhérents. Entre les dépenses, concours de ferrades, paiement cartes, diverses factures de fonctionement, cotisations reversées à la FFCC.... puis des recettes, le nouveau solde est de 5 109, 17€. Un bilan stable.
Côté activités:
Comités directeurs, réunions de bureau, commissions administrative, juridique et règlement, puis commissions des finances plus le congrés aux Saintes-Maries-de-la-Mer, les responsablesont participé à 23 réunions fédérales. Plus des participations à : l’inscription de la course camarguaise au patrimoine immatériel de l'UNESCO; la sécurité des abrivado des plages; aux réunions de l'ACTO et des Vaches Cocardières. Satisfaction du concours de ferrades à Méjanes au domaine Paul-Ricard, mais qui ne sera pas reconduit par son coût élevé. Par contre le festival d'abrivado d'Alès qui a été un franc succès est maintenu.
Sur le point “assurances”, notons une baisse du nombre et de la gravité des sinistres: 12 de déclarés, 5 ne sont pas couverts et sur les 7 tous n'ont pas renvoyé les justificatifs demandés. Néamoins il y a eu de grosses sommes de remboursées: 11 000€ pour un véhicule endommagé par un cheval échappé suite à une ouverture malveillante; 12 000€ à une dame mordue au pouce en donnant du pain; 17 000€ pour une dame bousculée par un cheval et 215 000€ pour le jeune gardian dans le coma.

Les commentaires sont fermés.