Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


01/04/2012

VAUVERT

Samedi 31 mars 2012 - Hors trophée niveau Avenir

Un agréable concours de manades

 1BLOGFAURE ARTISTE.jpg

▲ Lucas Faure et Artiste de Cavallini (3e)

Entrée : 150 personnes environ. Organisateur : Union taurine. Président : Bruno Pascal. Raseteurs droitiers : Charnelet, Faure, Granier, Oudjit. Gauchers : Aliaga, Errik, Favier, Sanchez. Tourneurs : Cuallado, Euzéby, Grando, Lopez.

Pas de temps morts dans cette agréable après-midi où les raseteurs ont travaillé honnêtement un bon lot de taureaux.
Garbin (Guillierme).- Le long des planches montre une belle vaillance sur un rythme soutenu avec un bel engagement sur Charnelet. 9 minutes et 4 Carmen.
Trop brave, Parpelle de Raynaud, même s’il utilise convenablement les refuges qu’offre l’ovale, se laisse cueillir ses attributs. Une petite enfermée sur Granier et une poussée sur Aliaga pour 9 minutes.
Artiste de Cavallini sort avec du pétard et riposte avec caractère. Bien positionné, il participe vaillamment sans se laisser dominer. Attentif et sélectif, il se fait respecter. Favier lève le second gland sur la sonnerie. 1 Carmen et retour.

1BLOGOUDJIT CAPUCIN.jpg

▲ Jean-Henri Oudjit et Capucin de Lagarde (4e)

Capucin (Lagarde) tricote parfois des cornes et pousse ses finitions sur les rasets engagés. Remuant, il lance de belles offensives sur Aliaga, Errik (2), Favier (2). Solide, il baisse d’intensité dans les dernières minutes, sous les nombreuses sollicitations mais conserve un petit bout de ficelle. 4 Carmen et retour.

1BLOGALIAGA PRETORIEN.jpg

▲ Jérémy Aliaga et Prétorien du Ternen (5e)

Prétorien (Le Ternen).- Premiers échanges en mouvement et il passe le mourre sur Charnelet. Favier se retrouve les cornes dans le dos. De grosses accélérations sur les gauchers (Aliaga, Sanchez), mais aussi sur le droitier Oudjit. Pas bon quand il se centre, il domine sur les cites arrêtés. Il pousse après Granier et rentre sa 2e ficelle en musique avec 7 Carmen en cours.

1BLOGFAVIER CAELIUS.jpg

▲ Maxime Favier et Caelius d'Espelly-Blanc (6e)

Caelius (Espelly-Blanc).- On l’attendait un peu plus finisseur mais ce sont 11 bonnes minutes cocardières qu’il donne. Rapide dans les series, les blancs lèvent le pied. Mais les dernières minutes sont intenses avec des actions au fil des planches. Poursuit sur Faure, coince la cheville d’Aliaga, pousse sur Sanchez et termine en se livrant sur une grosse série. 5 Carmen et retour.

Texte et photos
Martine ALIAGA


Les commentaires sont fermés.