Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/04/2012

CAVAILLON *1ère SERIE TRIDENT D'OR*

Samedi 07 Avril 2012

 UN TRAVAIL D’ÉQUIPE

Cavaillon 07 04 043.jpg

▲ Provençal (Fournier) enferme dangereusement David Maurel

Entrée: 70 Organisateur: CT Cavaillonnais Présidence: D Rocarpin Droitiers: Caizergues, D Martinez, D Maurel, Moine. Gauchers: Allam, Ferriol, Pinter, Ruiz. Tourneurs: Causse, Duran, Lebrun.

Les taureaux n’ont pas manqué de travail et on peut dire que les raseteurs ont mis le blanc (bleu) de chauffe dès l’entame. Peu de temps morts, une entente quasi parfaite face à des adversaires noirs volontaires qui manquent de vice et de maturité mais Iroko, Muscadin et Provençal ont de l’avenir.

Pour la manade du Brestalou (183 points), YSENGRIN (2nd) est très coopératif mais sans vice, il lache vite ses rubans et se laisse raseter sans difficulté majeure si ce n’est une accélération intéressante par moments. Huit minutes faciles pour les hommes. 5 Carmen et rentrée. Sans ruse mais avec du caractère, RENARD (4ème) se jette sur tous les cites avec un pas de côté intéressant. Excellent sur les séries, il brille sur les reprises pendant quatorze minutes classiques. Manque juste la finition. 7 Carmen et retour. Vif et rapide, IROKO (5ème) coupe le terrain, se tourne à grande vitesse, et place ses cornes effilées à l’arrivée. Il a du punch dans les arrivées et son tempérament combatif lui permet de conserver une ficelle. Un joli potentiel. 4 Carmen dont retour.

Pour la manade Fournier qui totalise 187,5 points, le volontaire TRITON (1er) se jette sur tout sans finir puis à la cinquième saute après Maurel puis Caizergues. Il s’échauffe donc et adopte un comportement plus agressif qui lui permet de conserver une ficelle en musique jouée 5 fois. Coureur, MUSCADIN (3ème) se cale vite et prend les rasets avec conviction. Il baisse la tête, finit cornes aux ras des bois, saute derrière Ferriol, change de terrain et ne perd sa première ficelle que sur la sonnerie. 3 Carmen et retour. PROVENCAL (6ème) se jette dans la bataille avec beaucoup de cœur et réussit à desserrer l’étreinte blanche aux ficelles par des poursuites rapides et dangereuses dont celle sur Maurel dans le berceau des cornes et qui saute in extrémis. Il perd la seconde ficelle sur la sonnerie. 5 Carmen et rentrée.

Cavaillon 07 04 034.jpg

▲ Iroko (Brestalou) pointe les cornes après Olivier Ruiz.

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Caizergues, D Martinez (11) Allam (10) Pinter (2)

Les commentaires sont fermés.