Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/04/2012

CABANNES *AVENIR*

Dimanche 08 Avril 2012

CARMEN GENERAL....

 Cabannes 08 04 007.jpg

▲ Sango (Didelot) aux trousses d'Olivier Ruiz

 Entrée: ¼ Organisateur: CT Lou Prouvenco Présidence: J Faure Droitiers: Moine, Pradier, Sabatier. Gauchers: Boyer, Favier, Lafare, Ruiz. Tourneurs: Cuallado, Dumas, D Martinez, Patou.

Dommage que le vent et la température frisquette viennent perturber la course qui s’avère plaisante de bout en bout. Tous les taureaux, dans des registres différents, tirent leur épingle du jeu et reçoivent de nombreux Carmen en piste ainsi qu’au retour. Chez les blancs, Maxime Favier est déjà très affûté tout comme David Moine. Pradier fait une entrée très remarquée avec élégance et efficacité. Sabatier amène son expérience, Ruiz et Boyer sont actifs tout comme Lafare que la réussite fuit. Présidence impeccable de Jacky Faure, par contre le boitier des Carmen récalcitrant à mis les nerfs de Georges Tarascon à contribution.

Percutant, SANGO (Didelot) n’a pas peur de se frotter aux planches notamment sur Ruiz qu’il va chercher haut en contre piste. Plus coopératif avec les droitiers, il est combatif et son second gland récalcitrant lui permet de conserver ses ficelles brillamment. Vite placé cul aux planches, ANTONIN (St Germain) enferme Pradier puis Sabatier dans la foulée. Sérieux, son côté cocardier est rehaussé par une série d’arrivées cornes pointées ou poitrail aux dessus des bois. Son placement est adéquat mais dommage qu’une ficelle parte rapidement. Onze minutes trente intéressantes. Corpulent, BEAUVOISINOIS (Cavallini) franc sur le raset se jette fort au dessus des barrières après Pradier, Sabatier, Favier et Boyer puis une fois calmé, il gêne les hommes avec un petit coup de revers. Quelques évasions en contre piste mais une boiterie l’oblige à réintégrer le toril à la douzième porteur de ses ficelles.

Borgne, BALZAC (Fabre-Mailhan) est rapide et démarre sur tout ce qui bouge. Instable, il veut tellement contrôler que parfois il fait avorter des tentatives. Il garde longtemps sa cocarde, que s’adjuge Favier (avec la coupe et les glands). Rapide, il accélère à la sortie du raset et conserve ses ficelles malgré l’insistance des blancs. Fougueux, FOUQUET (Chaballier) subit la pression des raseteurs aux rubans mais se reprend notamment après les gauchers avec une superbe envolée sur Lafare et des arrivées intéressantes. Imposant physiquement, il se livre sans retenue et parvient à conserver une ficelle. Vaillant, CADORET (Brestalou) se plait dans la cadence. Percutant successivement sur Moine, Favier et Pradier aux rubans, il s’extériorise dans les séries aux ficelles où il brille pendant onze minutes trente menées tambour battant par les hommes. Après cette débauche d’énergie, difficile pour les blancs de surprendre l’expérimenté GAU-GALIN (Guillerme) qui malgré son âge possède toujours une pointe de vitesse redoutable. Du jus pendant les attributs mais aux ficelles, les hommes ne pourront hisser leur niveau déjà élevé. Des Carmen avant celui général attribué par le président Jacky Faure.

Cabannes 08 04 069.jpg

▲ Antonin (Saint Germain) se dresse sur Favier.

▼ Beauvoisinois (Cavallini) percutant à la poursuite de Yoan Pradier.

Cabannes 08 04 093.jpg

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Favier (17) Pradier (9) Boyer (2)

Trophée des Raseteurs: Moine (14) Lafare, Ruiz (2).

Les commentaires sont fermés.