Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/04/2012

SAINT ETIENNE DU GRES *1re SERIE TRIDENT D'OR*

Samedi 21 Avril 2012

MAZARIN TROUBLE LES BLANCS…

Saint Etienne du Grès, Trident d'or Chauvet Lou Pantaï

▲ Le rouquin Mazarin coince Gaillardet au niveau des tubes.

Entrée: ½ Organisateur: Comité des fêtes Présidence: J Dijon Droitiers: Chig, D Martinez, D Maurel, Sanchis Gauchers: Aliaoui, Coulomb, Gaillardet, El Hajjouji. Tourneurs: Duran, Lieballe, D Martinez, P Rado.

196 points pour la manade Chauvet et 185 pour la manade Lou Pantaï malgré le manque d’engagement des tenues blanches face à des taureaux prometteurs. Tourbillonnants aux rubans mais réservés aux ficelles ils auraient pu nous faire assister à une course plus relevée et un final moins décevant car la course de Mazarin a été faussée.

Pour la manade Lou Pantaï le méchant DAGUÉ (1er) se livre sans conclure aux rubans mais aux ficelles, il est plus appliqué. Aux aguets il complique le jeu en pointant les cornes à l’arrivée avec un bon placement et seul Coulomb essaye de le mettre en valeur. Ficelles au toril en musique. Rapide, BONCOEUR (3e) se donne sans retenue, baisse la tête au contact mais défend ses ficelles au bout de cinq minutes sans démériter. Attentif, il se jette fort prend le dessus sur les hommes qui n’y vont pas de boncoeur. Le travail s’étiole et les ficelles sont intactes. Un Carmen et retour. Le cardinal rouquin MAZARIN (6e) est agressif sur le premier raset. Sur une série il se garde puis décolle et coince Gaillardet contre les tubes. Cette action refroidit l’atmosphère et gaspille le taureau qui parfois n’adopte pas le bon placement. Les sifflets fusent du manque de travail. Sanchis l’emmène aux bois et sur la sonnerie Chig lève le premier gland avec un gros fracas à l’arrivée. 2 Carmen et retour dans la déception.

Pour la manade Chauvet, FOLCO (2nd) est généreux. Il se livre dans les séries et se bat comme un diable. Il manque d’accrocher Gaillardet et ne refuse aucun cite sans faiblir jusqu’à conserver une ficelle après une course plaisante. 4 Carmen et retour. La planète noire JUPITER (4e) est difficile d’accès avec ses longues cornes. Le bioù se cabre fortement à l’arrivée et se déplace judicieusement. Plus finisseur avec les gauchers, il maîtrise le combat et ne s’incline que sur la sonnerie. 5 Carmen et rentrée. Brave, MISTRAL (5e) souffle à allure modérée sur les blancs qui profitent de sa naïveté. Huit minutes pleines de bravoure dans des séries volontaires et 5 Carmen dont retour.

saint etienne du grès,trident d'or chauvet lou pantaï

▲ Boris Sanchis à la tête de Dagué (Lou Pantaï)

▼ Joan Gaillardet enfermé par Folco (Chauvet) 

saint etienne du grès,trident d'or chauvet lou pantaï

 saint etienne du grès,trident d'or chauvet lou pantaï

▲ Boncoeur (Lou Pantaï) avec Damien Martinez

▼ Jupiter (Chauvet) se soulève après El Hajjouji Fouad  

saint etienne du grès,trident d'or chauvet lou pantaï

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Coulomb (14) Gaillardet (10) El Hajjouji (9) Aliaoui (7).

Les commentaires sont fermés.