Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


22/04/2012

VENDARGUES * AVENIR *

Dimanche 22 avril 2012

ERASME CHEF DE RANG

Entrée : 1/2 arène. Organisateur : CT La Muleta. Président : Marc Moucadel.
Raseteurs droitiers : Bruschet, Caizergues, Guyon. Gauchers : Martin, Sabde, Servière, Fouad, T. Mondy. Tourneurs : Beker, Lizon, Rouveyrolles, Zerti.


Ces jeunes espoirs de Cuillé sont pleins d’énergie et de qualités. En face, des blancs travailleurs pas toujours dans le bon rythme et que de déchets dans les rasets! Guyon toujours hyperactif, en recherche de confiance; Servière pour son effort qualitatif, Bruschet quelquefois.
Youri.- Une fois positionné, offre des poursuites pressantes dans des séries où il soutient le rythme imposé par les hommes. Rentre sa 2e ficelle en affichant une belle présence. 7 Carmen et retour.
Litec pousse fort dans les enchaînements et accélère quand l’homme est à portée. Une bonne gestion de l’espace, une vaillance de métronome et quelquefois la corne pointée à l’arrivée. Rentre ses ficelles. 5 Carmen et retour.
Faraud c’est le maillon faible. Intermittent, des réactions par à coups surtout à droite, placement fluctuant. Une violente action sur Caizergues (Carmen). 11 minutes.
Vison est un chasseur, rapide dans ses interventions, toujours décollé. Dans un premier temps, c’est décousu de part et d’autre. Mais il y a cette superbe anticipation sur Bruschet (Carmen) et des hommes qui n’arrive pas à résoudre l’équation. Guyon coupe la cocarde à la 12e. Fouad se fait conspuer pour un raset minable. Ce sera tout. Vison rentre ses glands. Un cocardier à revoir.
Portalis lui trouve vite ses repères d’où il se livre fougueusement. Quelques jolies enfermées (Mondy, 2 fois), des séries énergiques. Eprouvé, il temporise, mais enferme magistralement Caizergues. Les ficelles à la maison avec 4 Carmen et retour.
Mobile, Erasme enfile les enchaînements à fond. Le long des planches, il impose sa loi, surveille tout, chasse les tourneurs. Toujours aux aguets, il fait du large, se cabre après Bruschet et brille dans une série endiablée. Dominateur, rentre ses ficelles. 2 Carmen et retour.
Le jeune Sorbier (hors points) est remuant et brouillon. Mais quand les hommes allongent les trajectoires,  ses conclusions sont toniques (Caizergues, Bruschet, Guyon). Prometteur. 3 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA


Trophée de l’Avenir : Servière, 5 points ; Fouad, 4 ; Caizergues, 4, Martin, 2.
Trophée des Raseteurs : Guyon, 21 points ; Sabde, 4 ; T. Mondy 2.


 

Les commentaires sont fermés.