Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/06/2012

LANSARGUES *AS*

Dimanche 17 juin 2012

Déception !

L'affiche était belle et prometteuse et le public remplissait les arènes. Hélas, la droite décimée (Rey, Outarka se blessent au 1er, Auzolle sort au 4e, Allouani, au début du 5e), seul Schuller reste valide, et l'ensemble peu performant. Malgré les bons passages de Poujol cela n'a pas été suffisant pour emballer la course. Seul Gavot, le 1er, bénéficie de toute l'équipe et, fournit un très bon quart d'heure.

Gavot du Pantaï se montre d'entrée dangereux sur un Rey très offensif. Trois rasets risqués du raseteur et au 3e la sanction, bousculé aux planches. Gavot impeccablement positionné, rattrape Outarka à la planche et le malmène, sans trop de mal mais assez pour que Lahcène abandonne. De belles anticipations sur les beaux cites de Poujol. Gavot exemplaire avec les gauchers, et plus sélectif à droite, rentre une ficelle après qu'Auzolle lève la première presque au terme. 5 Carmen et retour.

Deux raseteurs en moins, ça commense à se gâter avec Radjau de Paulin. Le magnifique cocardier se désintéresse parfois mais quand il s'engage sa puissance fait effet. Schuller trébuche devant lui, l'émotion monte. Mais avec Radjau, il ne faut pas tergiverser, alors peu attaqué, il se fait réticent et campe devant le toril. Pointe la corne après Four dans un quart d'heure longuet. Rentre ses ficelles, en silence.

Mollières de Cuillé est beaucoup plus engageant. Bien au point dans les séries sur lesquelles il s'engouffre jusqu'aux planches. Anticipe Allouani, conclut sur Poujol, bascule après Benafitou. Baisse d'intensité après la bagarre sur sa 1re ficelle. Ponctue encore sur Allouani et Schuller lève la 2e ficelle sur la sonnerie. 4 Carmen et retour.

Sylverado de Saint-Gabriel reconnaît les lieux au grand galop. Puis se positionne et de ses cornes vers l'avant fait planer le danger dans des poursuites serrées où il ne lâche rien jusqu'aux planches. Auzolle dans le berceau, Four raccompagné comme Poujol. Le jeune Martin le défie au mieux. Très cocardier, Sylverado rentre une ficelle.5 Carmen et retour.

Césarion de Blatière-Bessac fait le job au petit trot sans beaucoup de conviction. Il ne rechigne à rien mais reste mollasson il faut dire qu'on ne lui propose pas grand chose. 1 coup aux planches sur Schuller (14'30, Carmen) et, délaissé, rentre une ficelle.

Brutus de Lautier trouve vite sa place mais pas grand monde en face. Schuller tout seul à droite fait ce qu'il peut, Martin saisi sa chance et lève le 2e gland, Hadrien se fait serrer de près, un bel enchaînement Four, Poujol, Schuller, une énorme conclusion sur Schuller... et ce sera tout. Brutus rentre se ficelles sans avoir à forcer son potentiel. 3 Carmen et retour.

Quant au beau Pourpier de Saumade, c'est une morne plaine qui se présente à lui. Poujol pour quelques belles passes, mais Pourpier s'ennuie et s'évade. Une grosse action sur Benafitou, traverse les planches sur Four, s'emporte après Martin (2 fois). Le méchant barricadier se frise les moustaches et rentre avec tous ses attributs. Encore un taureau gâché.

MARTINE ALIAGA

Trophée des As : Allouani, 13 points ; Poujol, 13 ; Four, 11 ; Auzolle, 7 ; A. Benafitou, 5 ; Schuller, 4.

Entrée : plein. Organisateur : comité des fêtes. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Allouani, Auzolle, Outarka, Rey, Schuller. Gauchers : Four, martin, Poujol, A. Benafitou. Tourneurs : Fouque, Galibert, T. Garrido, G. Rado, Sanchez.


Les commentaires sont fermés.