Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/07/2012

LUNEL-VIEL *AS*

Mardi 3 juillet 2012 - 1er Trophée des Commerçants et Artisans de Lunel-Viel

ILIAS BENAFITOU ET CAMERONE DE PAULIN

 lunel-viel,as,courses camarguaises

Un des puissants engagements du cocardier de Paulin, Camerone


Entrée : 1/2 arene. Organisateur : PFM. Président : Bruno Pascal. Raseteurs droitiers : I. Benafitou, Jockin, Rey, Bruschet. Gauchers : A. Benafitou, Ouffe, Four, Clarion. Tourneurs : F. Garrido, Sanchez, C. Galibert, Kerfouche.
Fait marquant : la course finit dans l’émoi quand le manadier Bruno Quet se fait coincer par son taureau Mérou alors que celui-ci rentrait au toril. Malmené de longues secondes, le manadier n’a apparemment pas reçu de coup de corne, mais quelle rouste !


Dédiée à Maurice Lacroix instigateur de ce rendez-vous post Cocarde d’Or par Roger Damour de l'Ecole taurine Lou Rasetaïre pescalune, la course a été agréable à suivre et dans une parfaite ambiance en piste et dans les gradins. Hadrien Poujol, vainqueur de la Cocarde d’Or, blessé, est venu suivre les débats. Ilias Benafitou et Camerone de Paulin reçoivent des trophées mérités.
La capelado et la remise des prix sont agrémentés par les groupes folkloriques Escouleto Saint-Vincent et la Bello Mireillo

 lunel-viel,as,courses camarguaises

▲ Gavot, excellent premier, a donné du fil à retordre.
Ilias Benafitou en danger


Gavot (Le Pantaï).- Rigoureusement positionné et du pétard avec ça ! Ilias Benafitou est dangereusement enfermé. Gavot oblige les hommes au sérieux, occupe intelligemment les angles, raccompagne à toute allure. Les tentatives aux ficelles sont rares, il les rentre aisément. 1 Carmen et retour.
Galaad (Les Baumelles).- Beau spécimen, mobile et qui participe agréablement. Meilleur quand il se place pour des charges puissantes, déconcertant quand il navigue au centre. 12 minutes.
Balzac (Fabre-Mailhan).- Il compense son handicap visuel par une attention de tous les instants et une grosse rapidité d’intervention quand l’homme est dans son collimateur. Bien placé et disponible pour une ficelle rentrée. 2 Carmen et retour.
Eole (Rousseau).- Sans refus, il s’engouffre à la poursuite des blancs avec franchise et coeur. Bonne tenue de piste pour ce classique qui a manqué de travail aux ficelles. Du coup il les ramène. 2 Carmen et retour.
Chouan (Lafon).- Brouillon mais participatif. D’un coup traverse les planches après Four. Parfois décollé, mobile, Ilias Benafitou lui tire de belles longueurs conclues aux planches. Des coups de barrières à répétition sur Four, Ouffe, Adil et Ilias Benafitou. Cale un peu sur la fin mais les blancs aussi. Rentre donc une ficelle en musique avec 7 Carmen.
Camerone (Paulin).- Le jeu qu’on lui propose est désorganisé mais il annonce la couleur en se jetant volontiers en conclusion. Même s’il n’a pas une tenue de piste exemplaire, les coups pleuvent, les enfermées sont virulentes pour 7 minutes les pompons. Mieux placé aux ficelles, il se dresse sur Ouffe, Rey, Four avec une grosse puissance de feu. 10 Carmen et une ficelle qui rentre en musique.
Mérou (Quet, hp).- Peu entrepris, il baroule mais sur le premier raset d’Adil Benafitou, il s’envoie en l’air comme une balle. S’engage fort sur les gauchers mais, à droite, allume de gros pétards sur Ilias qui le cite pleine piste. 4 Carmen et, juste avant que la musique de retour résonne, il malmène longuement son manadier.


MARTINE ALIAGA


Trophée des As : Ouffe, 7,5 points ; Four, 6 ; A. Benafitou, 4 ; Clarion, 3,5 ; Bruschet, 2, 5 ; Rey, 1.

LE MANADIER BRUNO QUET
MALMENÉ PAR SON TAUREAU MEROU

 lunel-viel,as,courses camarguaises

Aux dernières nouvelles (jeudi 5 juillet), le manadier Bruno Quet souffre de nombreuses fractures au visage (dont la mâchoire) et de multiples coups et contusions sur le corps. Il est soigné à l'hôpital Guy-de-Chauliac.
Nous lui souhaitons un bon rétablissement

************************

 

*********************************




Les commentaires sont fermés.