Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/07/2012

BEAUCAIRE *AS* 3e journée de la Palme d'Or

 Jeudi 26 juillet 2012

 La course aux 3 Biou d'Or a été intense

beaucaire,3e journée de la palme d'or,ouffe,poujol,garlan,pasteur,guépard,courses camarguaises

▲ Julien Ouffe en tête de la Palme avec Garlan

 beaucaire,3e journée de la palme d'or,ouffe,poujol,garlan,pasteur,guépard,courses camarguaisesLa compétition entre les hommes, la valeur des taureaux a tenu en haleine le nombreux public remplissant les arènes Paul-Laurent. Les trois Biou d'Or, en 2e partie, ont fait honneur à leur titre chacun dans son style. Les trois premiers ont parfois subi la pression des raseteurs mais se sont bien battus. Les blancs ont donné l'ampleur et l'intensité nécessaire à une course de ce niveau. Julien Ouffe se place en tête de la Palme avant la finale de lundi, Poujol à deux points, ça promet ! Reste qu'Outarka, Rey, Villard apportent leur pierre à l'édifice, Sanchis, Errik, Gleize, Four avant sa blessure (sort à l'entracte), Gros et Allam jouent le jeu.

Géricault (Chauvet) catapulte d'entrée Violet et prend une rafale de rasets pour 1 minute 20 les pompons et un "cabrage" sur Villard. Aux ficelles, il a le temps de se positionner et d'affiner sa sélection. Outarka en danger dans le berceau des cornes qui le cherchent, une action d'envergure sur Gros. La 2e ficelle ouverte déclenche une bataille intense où Géricault se bat comme un diable. Ouffe arrête le chrono à la 11e. 3 Carmen et retour.

Périclès (Nicollin). Lui dont les raseteurs se méfient habituellement car il "envoie" grave, se prend une tempête dans laquelle tête baissée il essaie de cibler une proie. Mais peine perdue, il ne sait plus où donner des cornes. Passe le mourre quelquefois (Poujol), mais se laisse saouler devant tant de blanc. Villard allonge pour une belle explosion aux planches. Sur la fin, harcelé, le taureau abdique et ne charge plus. Outarka pour l'unique ficelle. 12 minutes, 2 Carmen et retour.

Papagaï de Lagarde.- 1 minute 45 pour les pompons qui partent en mouvement. Papagaï se sauve de la mêlée par ses déplacements. Quand il se place, il enfile les enchaînements sans mollir. Allam prend sa chance et trouve une grosse conclusion. La pression retombe enfin et Papagaï en profite. Une série encore et Ouffe conclut à la 12e. 2 Carmen et retour.

Pasteur (Fabre-Mailhan).- Visite la piste, se cale, tape sur Poujol, déclenche sur Villard, Poujol. Superbe anticipation sur Poujol. Aux ficelles, se "tanque" et choisi subtilement ses adversaires. Il faut plonger à la tête pour que le briscard prenne la peine de riposter mais alors là c'est chaud. Poujol et Ouffe sont les plus entreprenants, c'est vrai qu'à droite Pasteur ignore. Pourtant Gros est superbement raccompagné. Laisse sa 1re ficelle à Ouffe à la 14e, au terme d'un quart d'heure intéressant de ce sévère cocardier à l'ancienne. 4 Carmen et retour.

 

beaucaire,3e journée de la palme d'or,ouffe,poujol,garlan,pasteur,guépard,courses camarguaises

▲ Pasteur et Hadrien Poujol

 

Garlan (Les Baumelles) reconnait les lieux à grandes foulées. Cul aux planches, il se dégage opportunément et se délimite un périmètre. A l'affût, les hommes calculent. Poujol dans un mouvement superbe. Les raseteurs tentent de le "carotter" sur ses déplacements mais Garlan déjoue les ruses. 8 minutes les glands. Hadrien Poujol exécute de superbes rasets d'attaque, Rey pas toujours dans les règles mais avec ténacité. Et la 1re ficelle rentre à 1 300€. 4 Carmen et retour.

Guépard de Cuillé.- Il alterne les déplacements où il est vulnérable, le bon positionnement et les attaques musclées aux planches. Des coups énormes notamment sur Rey (2), Villard (3), Gros. Aux ficelles, il n'est pas assailli et quand il se place, il répond cocardièrement. Sanchis le cite de loin et Guépard sort le grand jeu pour une agression caractérisée aux planches qu'il manque traverser. Il en reste lui-même sur le cul. Espérons sans mal. Outarka, très en jambe, s'octroie la première ficelle à 1060€, la 2e rentre sous les applaudissements. 6 Carmen et retour.

Reste Castellas (Fabre-Mailhan) hors point pour le Trophée mais comptant pour la Palme. Soumis à un rythme intense, il laisse rapidement ses pompons sans refuser le combat. Il ne sort pas de l'emprise à tous les coups, mais livre une prestation où sa vaillance ressort. La lutte pour les ficelles s'amplifie, Poujol pour la 1re, Errik la seconde. 3 Carmen et retour.

 MARTINE ALIAGA

Trophée des As : Ouffe, 7,5 points ; Outarka, 5,5 ; Poujol, 4,5 ; Villard, 4 ; Rey, 3 ; Gros, 2 ; Gleize, 1 ; Sanchis, 1 ; Four, 1 ; Violet, 1,5.
PALME D'Or : Ouffe, 33 points ; Poujol, 31 ; Villard, 24 ; Four, 23 ; Sanchis, 17.

FICHE TECHNIQUE : Entrée : presque le plein. Organisateur : Affaire taurines. Président : Raynaud Arnaud. Raseteurs droitiers : Gros, Outarka, Violet, Sanchis, Rey, Villard, Gleize. Gauchers : Errik, Four (sort à l'entracte), Poujol, Allam, Ouffe. Tourneurs : Fouque, G. Rado, Khaled, Sanchez, Labrousse.

 

beaucaire,3e journée de la palme d'or,ouffe,poujol,garlan,pasteur,guépard,courses camarguaises

▲ Guépard auteur de quelques engagements
gratinés, ici sur Villard

et une explosive arrivée sur Sanchis.

********************************

 

 

Les commentaires sont fermés.