Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/07/2012

SAINT MARTIN DE CRAU *AS*

Dimanche 29 Juillet 2012

GREGAU IMPOSE LE RESPECT…

 souvenir a doumergue

Grégau (Gillet) cocardier vainqueur ici avec Julien Rey 

Comme l’année dernière, Loïc Auzolle remporte le souvenir A Doumergue devant Gleize.

Entrée: ¼ Organisateur: CT St Martinois Présidence: J Alvarez Droitiers: Auzolle, Gleize, Rey, Sabatier. Gauchers: Clarion, Ferriol, Four, G Martinez. Tourneurs: Duran, Fouque, T Garrido, Molins, Sanchez.

Auzolle (22 pts) remporte le 38ème souvenir André Doumergue. Il rentre dans la course après la pause suivi par Gleize (14) mais c’est Julien Rey qui marque la course de son empreinte avec des rasets de grande classe. Il est peu récompensé de ses efforts. Four est aussi à citer. Côté taureaux Grégau impose le respect et remporte le prix des commerçants, Moineau tient son rôle, Molière s’implique, Mathis manque de travail, Rodin maîtrise son sujet, Prince passe à côté mais plante quelques banderilles aux planches et Espadon surnage devant la marée blanche. La péna, le groupe li roudelet dansaïre et les gardians de la manade Albert Chapelle assurent le folklore. Joris Alvarez anime pleinement et distribue de généreuses primes.

Cinq minutes pour ôter les attributs d’un MOINEAU (Richebois) qui se sent des ailes dans les séries (Carmen). Aux ficelles, il change de terrain intelligemment et sans subir la pression il les conserves aisément. Carmen au retour. Volontaire, MOLIERE (Cuillé) répond à toutes les sollicitations et s’échauffe aux planches après les gauchers. Lourd, une fois lancé, l’impact aux planches s’intensifie (surtout avec Clarion). Douze minutes combatives et coopératives. 5 Carmen et retour. GREGAU (Gillet) se jette fort dans le raset. Incisif dans les séries, Rey (2 glands) en tire le maximum sur les longueurs et leur complicité est évidente. Très concentré, aux ficelles il impose le respect et Julien doit se coucher pour passer sous le marche pied alors qu’il a démarmaillé (dommage). Ficelle pour Auzolle. 4 Carmen et rentrée.

Même si c’est par à-coups, du haut de ses 13 ans, MATHIS (Lautier) exprime toujours sa colère aux planches après Four (2), Sabatier et Auzolle. Il enferme Rey et exécute une belle série en musique. Aux ficelles, il n’aura pas le travail pour s’exprimer pleinement. Il les rentre en musique jouée à sept reprises. Classique RODIN (Les Baumelles) assure des poursuites limpides et défend ses rubans cinq minutes. Cocardier qui maîtrise parfaitement l’espace, ses poursuites cornes pointées sont un régal. Aux ficelles, Julien encore lui ouvre, Auzolle lève la première puis la seconde ficelle à une minute du terme. 5 Carmen et retour. Sans son pep habituel, PRINCE (Chapelle) est brutal à deux reprises pour les rubans (3 minutes). Aux ficelles, il se place et assure quelques percussions mais sans conviction même si après Sabatier-Auzolle il se dresse haut et brise la planche. Il se reprend sur la fin après Four et Gleize mais on reste sur notre faim. 8 Carmen et rentrée. Franc, ESPADON (Saumade) offre sa bravoure pendant neuf minutes d’une grande vaillance avec une action aux planches après Sabatier.2 Carmen et rentrée.

souvenir a doumergue

Mathis (Lautier) barricadier à la poursuite de Loïc Auzolle.

souvenir a doumergue

Christophe Clarion à la tête de Rodin (Les Baumelles).

souvenir a doumergue

Prince (A Chapelle) tape à la poursuite de Bastien Four.

Eric AUPHAN

Trophée des As: Auzolle (17) Four (13) Gleize (11) Rey (8) Clarion, G Martinez, Sabatier (2).

Trophée des Raseteurs: Ferriol (4).

Les commentaires sont fermés.