Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/08/2012

MAUGUIO *AS*

Mardi 14 août 2012

Le 10e Souvenir Manu et José
à  Bastien Four et Tassou de Cuillé

mauguio,trophée manu et josé,tassou et four,course camarguaise

Un bel engagement de Tassou sur Sabri Allouani

 Vainqueur en 2009 et 2010, Tassou n’a pas eu à beaucoup forcer pour remporter le Souvenir Manu et José. Bastien Four non plus qui, malgré une boîterie prononcée,  a géré tranquille son avance de la première partie. Une course dans l’ensemble monotone, où - encore une fois - les qualités des taureaux n’ont pas été exploitées. Les organisateurs avaient pourtant mis le paquet avec un joli decorum, des prix et une solide organisation. Mais quand l’âne veut pas boire... comme disait ma grand-mère.
Dilun, un Mailhan exemplaire qui fait son job de premier  plutôt bien. Laisse passer la rafale aux pompons et sans refus, coopère en rythme avec les raseteurs qui travaillent impeccablement les ficelles.  2 Carmen et retour. 9 minutes agréables.
Ça se gâte avec Radjau. Le cocardier de Paulin se renferme sur sa méchanceté, cul aux planches, sourd à toutes sollicitations. Sauf quand c’est lui qui décide comme sur Allouani, Villard, Poujol et sur la trompette un sursaut meurtrier sur Villard. Radjau où est passée ton envie de combattre ?
Le petit Vibre de Lafon prend tout à fond les ballons. Même s’il n’a pas un placement terrible, sa générosité est énorme. Il s’enfile des séries sans mollir. Schuller s’applique et allonge. Four abrège avec les 2 ficelles. 7 minutes pétillantes mais un peu courtes. La musique quand même pour sa vaillance, déjà entendue deux fois.
Tassou (Cuillé) sort avec du jus et le fait savoir après Poujol. Placement, déplacements, il gère tout ça impeccablement. Les coups aux planches sont puissants (Poujol, Allouani, Benafitou). Mais une fois bien calé, les blancs hésitent. A. Benafitou relance, Tassou passe le mourre sur Ouffe. Séries dans un registre classique, bel engagement sur Poujol. Dans la bourre pour sa 2e ficelle, il mitraille à répétition et finalement se la garde. 4 Carmen et retour.
Sueño de Rouquette n’était pas partie pour une grande prestation, souvent au milieu, méchant aux planches, des oublis parfois, sauf cette grosse action où il bascule après Four. Làs, il prend un coup de crochet à l’œil et rentre à la 7e.
Esmero, lui, à la pêche. D’entrée il promène ses cornes démesurées dans l’attente du combat. Dès qu’il est sollicité, il attaque fermement les planches où la corne cherche l’homme (Ouffe). Bien positionné aux ficelles, il brille à chaque intervention surtout des gauchers (borgne à droite). Ouffe, Poujol 2 fois essuient deux énormes engagements. Allouani est bombardé et sur Ouffe c’est feu d’artifice. Mais le travail n'est pas suffisant, dommage, Esmero en voulait plus. Les ficelles rentrent. 5 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS LAURENT SONZOGNI

mauguio,trophée manu et josé,tassou et four,course camarguaise

Bastien Four et Esmero de Caillan

Trophée des As : Four 7,5 points ; Poujol, 5 ; Allouani et Ouffe, 4,5 ; A. Benafitou, 2 : Outarka, 1.

***********

Les commentaires sont fermés.