Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/08/2012

LANSARGUES *AVENIR*

Mercredi 15 août 2012

  Carmen général mérité


Hier. Entrée : 3/4 d’arène. Org. : comité des fêtes. Président : Marc Moucadel. Raseteurs droitiers : Faure, Jockin, Valette. Gauchers : Servière, Guin (sort au 4e), Fargier. Tourneurs, Estève, Martin, Rouveyrolles.

Des raseteurs et tourneurs ovationnés par le public, Carmen général pour l’ensemble des noirs et des blancs, voilà le final de cette agréable course de la fête. L’entraide, le bon esprit, l’investissement des hommes et le bon comportement des taureaux ont tiré vers le haut.
Vagabond (Cuillé).- Classique, d’un calme olympien, ce  qui ne l’empêche pas de riposter vivement (Valette, Fargier), 1 Carmen et retour.
Bon Cœur (Lou Pantaï), bon pied et bon œil. Rapide et belliqueux, du placement avec ça. Des anticipations, des enfermées, des conclusions au ras des planches pour ce bon élément qui rentre ses ficelles.  7 Carmen et retour.
Hélios (Les Termes). Sort décidé, et les premiers rasets sont fermement raccompagnés et volontiers conclus. Mais, pas assez entrepris, il ne met plus le même entrain sur les enchaînements. En revanche sur sa 1re ficelle ouverte, la pression lui va bien et il brille aux planches. Rentre une ficelle. 3 Carmen et retour.
Titien (Blatière-Bessac).- Cul aux planches, il a délimité son terrain. Et dès que l’homme fait le pas, il tamponne violemment. A ce jeu, c’est Valette le meilleur. Le raseteur enchaîne les rasets courts pour la coupe, cocarde et les glands (13’30, 3 Carmen). Mais Titien se fait de plus en plus dur et les ficelles sont inaccessibles.
Saladin (Saumade).- Du jus, du mouvement, de la vivacité. Change régulièrement de terrain et  en sort comme une fusée aux trousses des blancs.  Faure est son meilleur adversaire pour des actions où souvent Saladin lui brûle la politesse pour de chaudes arrivées aux planches. Le public encourage, raseteur et taureau brillent. Rentre ses ficelles. 7 Carmen et retour.
Joker (Lautier).- Ne vous fiez pas à son petit gabarit c’est une fusée. Il se livre à fond, tous les blancs participent, tourneurs compris, Joker au diapason. Les ficelles rentrent malgré le travail. 5 Carmen et retour.
Gabriel (Paulin).- 4 ans et un physique de jeune premier. Le long des planches, il attend les blancs qui jettent leurs dernières forces aidés des spectateurs. Gabriel et Faure pour les derniers coups de barrière, Carmen mérité pour l’ensemble.

 


MARTINE ALIAGA

 

Trophée de l’Avenir : Faure, 14  points.
Trophée des Raseteurs : Jockin, 19 points ; Valette, 12, Guin, 2.

Les commentaires sont fermés.