Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/08/2012

SAINT-GEORGES-D'ORQUES *VACHES COCARDIERES*

Samedi 25 août 2012

De sacrées guerrières

saint-georges-d'orques,trophée des vaches cocardières,courses camarguaisesLes filles finalement c’est pas si compliqué... il suffit de leur porter intérêt et elles offrent leur cœur et plus si affinités. Les vaches c’est pareil... ou à peu près. Bref, à Saint-Georges-d’Orques, chaque fois que les raseteurs ont intéressé ces dames, les répliques ont été à la hauteur et même au-delà pour certaines. ◄ Photo. Thibaud Douville et Boumiane de Saint-Pierre remportent le Trophée Michel-Laurens devant une bonne cuvée de spectateurs. L’équipe du CT Le Trident autour de son président Serge Denis est en train de réussir à redorer le blason du plan saint-georgien grâce à de bons plateaux Avenir et Vaches plus toutes les animations périphériques.
Et la sélection de vaches de cet après-midi de Revivre en est la preuve. Un large éventail de qualités plus ou moins mises en valeur par les hommes. Dommage ! Malgré ce, l’ensemble a été intéressant et parfois très brillant.

Anaïs du Ternen s’est montré bravette et très coopérative pour attaquer les débats.
saint-georges-d'orques,trophée des vaches cocardières,courses camarguaisesPelote de Rebufffat (► Photo avec Olivier Ruiz) est une sacré garce. Méchante, rapide, agressive, reine de l’évasion aussi. Une chipie vindicative qui pose problème. Et du placement en plus ! A blanc, de loin, elle s’arrache et cherche à faire mal. Rasetée, elle est plus fantasque mais elle termine sa prestation par trois conclusions pétantes, enchaîne un coup aux planches sur Dumont et un envol derrière Chanat. Cocarde seulement coupée.
Opale du Brestalou c’est l’inverse, réfléchie, expérimentée, elle gère son temps. La Cocardière d’Or 2010 se montre à l’aise sur les enchaînements où elle fait parler sa vitesse. Droite - gauche, puis se replace. Brille avec Lafare, Dumont et Chanat. Au prix d’un “soleil” en contre-piste, Lopez fait le 2e gland sur la trompette.
Mouette de  Saint-Pierre pète la santé, les blancs moins. L’oeil bien ouvert sur les départs, placée, elle sort comme un bombe, va au bout et passe le pitre. Jérôme Dumas, le tourneur, ne se méfie pas assez, Mouette traverse le plan à fond et lui saute dessus. Se livre sur un bel enchaînement où elle conclut à chaque fois. Dominatrice, rentre encocardée.
Pas étouffée par les rasets, Sybille du Ternen riposte de bon cœur, saute aux trousses de Douville. Du placement, de l’envie et des finitions pour de belles séries régulièrement conclues. Du bon travail.
Le prix de la vaillance pour Gabelle du Brestalou. Et de la rapidité. Toujours prête, des séries à fond, pas un refus et retour bouche fermée avec une ficelle. Chapeau !
Ça déménage avec Boumiane de Saint-Pierre. Elle bacèle à tout va. Les coups aux planches se multiplient (Ruiz, Douville, Lafare...). Tampon énorme sur Douville. Les primes montent (la trésorière du Trident s’inquiète), le public pousse, Boumiane s’envoie en l’air et rentre sa 1re ficelle à 200€.
saint-georges-d'orques,trophée des vaches cocardières,courses camarguaisesDuchesse de Chaballier (◄ Photo avec Olivier Ruiz) est une vraie guerrière qui ne laisse rien passer. Tape sur tout ce qui bouge, le moindre geste est sanctionné. Du coup c’est pas la bousculade. Mais énorme action sur Douville, répétée sur Lafare. Rentre ses ficelles. Les Carmen ont rythmé l’après-midi.

MARTINE ALIAGA
Photos MALI

Entrée : 3/4 d’arène.
Organisateur : CT Le Trident.
Président : Jacques roumajon.
Raseteurs droitiers : Dumont, Douville.
Gauchers : Chanat, Ruiz, Cartalade, Lafare, Lopez.

Tourneurs : Dumas, Ranc.

Les commentaires sont fermés.