Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/09/2012

LE GRAU-DU-ROI *AS*

 le grau-du-roi,finale du trophée de la mer,courses camarguaises

Dimanche 16 septembre 2012

Le Trophée de la Mer à Sabri Allouani

 le grau-du-roi,finale du trophée de la mer,courses camarguaises

Une anticipation de Mignon sur Sabri Allouani

Entrée : plein. Org. : Régie municipale. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Allouani, Auzolle, Bruschet, I. Benafitou, Outarka. Gauchers : N. Benafitou, Clarion, Martin, Poujol. Tourneurs : T. Garrido, Bensalah, Labrousse, Rado, Zerti.

Quel bonheur ces arènes pleines pour la finale du Trophée de la Mer, une course très cocardière avec des moments intenses à chaque taureau et un final total barricadier. Aucun taureau ne se détache vraiment, chacun joue de ses qualités quand les raseteurs s'y sont frottés. Les jeunes Martin, Bruschet, I. Benafitou aux avant-postes, Poujol qui paye de sa personne, Allouani qui s’offre le Trophée pour un bon travail d’ensemble.

le grau-du-roi,finale du trophée de la mer,courses camarguaises

▲ Jivago (Blatière-Bessac).- Brouillon, il change souvent de trajectoire mais se montre superbement agressif avec les gauchers (2 Carmen) dont cette action énorme sur Clarion (photo), deux sur Poujol, une sur Auzolle. Turbulent, méchant, crée le danger pour une bonne entrée en matière. Une ficelle au retour.
Angelo d’Aubanel-Baroncelli oblige au sérieux. Occupe intelligemment la piste et demande des rasets engagés. Sélectif et rigoureux, conclut ses ripostes droit dans les planches. Superbes enfermées (3 Carmen) sur Martin, I. Benafitou, Outarka. Rentre ses ficelles.
le grau-du-roi,finale du trophée de la mer,courses camarguaises◄ Baroudeur (Martini) enchaîne avec vivacité. Posté, il se livre dans de belles et longues séries. Concentré, rapide, et bien présent jusqu’aux planches. Bruschet, I. Benafitou allongent, Baroudeur ne lâche rien dans un très bon quart d’heure où il garde une ficelle. 5 Carmen et retour.
A la reprise, c’est Mathis qui fait ses adieux. A 14 ans, le taureau de Lautier affiche un palmarès impressionnant. Quelques rasets agressivement raccompagnés et le Biòu d’Or 2006 reçoit la dernière ovation du public debout.
Mignon (Cuillé). Cocardièrement placé, il trépigne en attendant les premiers rasets. Craint, les raseteurs passent au large. Bruschet pour les premières passes, Mignon conquérant aux fesses. Entrepris, Mignon se livre mais garde les commandes, anticipe Allouani, raccompagne sèchement Martin, Outarka, belles longueurs avec Poujol et Bruschet (2 Carmen). La cocarde n’est coupée qu’à la 8e et les ficelles rentrent en musique.
Valmont (Lautier).- Dans un premier temps, il rode, s’engouffre après les hommes avec une grosse présence dans les échanges et des finitions frappantes. Mieux positionné par la suite, il soutient le rythme sans faiblir avec de belles actions à la clé. Enferme superbement Poujol qui trébuche et chute en contre-piste (sans trop de mal). Encore de superbes séries et rentre une ficelle en musique. 6 Carmen et retour.
le grau-du-roi,finale du trophée de la mer,courses camarguaisesEstepous Photo ►(Guillierme).- Pas attaqué, il promène puis, entrepris montre sa rapidité et sa vaillance. Gros engagement sur N. Benafitou. Généreux dans l’effort, il s’enfile de longs enchaînements avec cabrage en finition. Laisse beaucoup d’énergie dans la bagarre pour sa 1re ficelle mais rentre la 2e. 6 Carmen et retour.
Esmero (Caillan, hp).- Dès qu’il est sollicité, il montre ses qualités barricadières pour un festival final de coups aux planches de grande envergure. 7 Carmen et retour avec ses ficelles.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS LUC PERO

Trophée des As : Poujol, 10 points ; Outarka, 8 ; Allouani, 7 ; Auzolle, 6 ; Clarion, 5 ; Bruschet, 4.
Trophée des Raseteurs : Nabil Benafitou, 4 points.
Trophée de la Mer : 1er SabrI Allouani, 34 points ; 2. Romain Bruschet, 19 ; 3. Hadrien Poujol, 15.
Coup de cœur : Jérôme Martin.
Meilleur cocardier du Trophée de la Mer : Sylverado de Saint-Gabriel. Prix spécial : Mathis de Lautier pour l’ensemble de sa carrière.
Challenge des CT sur l’ensemble de la saison graulène : Garlan des Baumelles.

Les commentaires sont fermés.