Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/10/2012

MONTFRIN *AVENIR*

Dimanche 30 septembre 2012 - Dernière course de la saison

Un final dans l'esprit

15h, dimanche à Montfrin, le ciel est encore chargé mais dans les arènes bien remplies, on s'apprête encore et toujours à célébrer le taureau. La fe des bénévoles du CT Lou Pougaou - et un peu de chance - a eu le dernier mot et dompté les nuages, le soleil peu à peu s'installe, la communion est totale. Public connaisseur, raseteurs motivés derrière l'hyperactif Rémi Guyon, taureaux à gros moral et grande activité, président de course attentif et adepte de la dédicace personnalisée, président du Pougaou omniprésent pour motiver les troupes.

En piste, sous le rythme imposé, les cocardiers se révèlent. Même si Cancarel a du mal à s'émouvoir, Vitou, superbe, s'impose en solide cocardier. Le vibrionnant Figaro a un coeur énorme. A la reprise, fougueusement Maripeu accèlère aussi efficace sur les gauchers que sévère sur les droitiers. Ambidextre donc le Maripeu ! Paniou donne une opposition de qualité, franche et généreuse. Puis ce jeune Texas, 5 ans, à la rage explosive. Pour finir, un gros "méchantas" d'Orion qui crée le danger et fait passer l'émotion.

Pas grand chose à jeter dans ce casting que les raseteurs ont su exploiter dans l'esprit. Pour un Carmen général mérité unanimement apprécié et un public qui n'a pas regretté sa contribution sonnante.

Cancarel (Raynaud) se contente du minimum syndical pour quelques poussées après les hommes. 1 Carmen et une ficelle rentre.

Avec sa belle armure, Vitou (Nicollin, 7 ans) en impose. Puissant dans ses ripostes, attentif, le long des planches, il raccompagne avec vigueur. Tient tête avec détermination, se cabre après Four, saute par suprise et Fouque l'échappe belle. S'envoie au final sur Guyon. Les ficelles à la maison. 2 Carmen et retour.

Figaro de Bon (6 ans) se livre corps et âme sous les rafales blanches. Luc Allemand, président de course, rappelle à l'ordre : "Messieurs les raseteurs, je pense que le taureau mérite mieux que ça !". Certes coureur et sauteur le Figaro mais un coeur énorme dans l'interminables successions de rasets et quelques conclusions du plus bel effet. 14 minutes trépidantes, 8 Carmen et retour.

La fougue de Maripeu (Gillet, 6 ans) fait plaisir à voir. Rapide dans ses interventions, accélérations intenses, séries endiablées et conclusions musclées. Anticipe Aliaga, superbe avec Chanat, dominateur sur Guyon... du très bon cocardier pour une prestation très sérieuse. 9 Carmen et retour.

Paniou (Nicollin, 7 ans) trouve son terrain pour défendre ses ficelles. Avec franchise et beaucoup d'allant, il se livre et se montre pressant à plusieurs reprises (Guyon, Aliaga). Finalement, il tient tête fermement jusqu'à rentrer une ficelle. 3 Carmen et retour.

Rageur, brouillon, Texas (Bon, 5 ans) s'envoie méchamment d'entrée sur Guyon puis haut sur Aliaga. Il saute, s'éparpille et sème une brave panique en contre-piste. Kerfouche, en spectateur, surpris, se paie un soleil (sans trop de mal). Texas se pose un peu plus au fil des minutes, pour des conclusions plus abouties (Guyon, Grammatico, Four). Leste, vigoureux, il pâtit un peu du rythme que lui imposent les blancs mais ses ficelles resteront sa propriété. 3 Carmen et retour.

Bien avant la trompette, Orion (Saint-Antoine, 7 ans) affiche sa méchanceté et frappe déjà. Crée le danger comme après Four, pointe le basket d'Aliaga dans un puissant coup aux planches. S'escampe après Chanat, surveille piste et contre-piste, saute sur Grammatico et passe le mourre dans les refuges. Dans l'ovale, il mestrège, belle série, énorme coup sur Four, se dresse sur Grammatico, Moine, se balance après Guyon pour un quart d'heure intense. Les ficelles au toril. 8 Carmen et retour.

Pour couronner ce bel après-midi, le Carmen général s'imposait. Et le vin d'honneur offert aux spectateurs en piste clôturait la saison.

MARTINE ALIAGA

Entrée : presque plein. Président : Luc Allemand. Raseteurs droitiers : Grammatico, Guyon, Chig, Pradier (sort au 4e remplacé par Moine. Gauchers : Aliaga, Chanat, Four, invité Thierry Patrice. Tourneurs : Grando, Lizon, Fouque, Patou.

* La course étant unique (toutes les autres ont été annulées par la pluie), les points des raseteurs ne sont pas comptabilisés.*

 

Les commentaires sont fermés.