Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/10/2012

NIMES - FINALE DU TROPHEE DES AS

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finale


Dimanche 14 octobre 2012

RATIS MEILLEUR TAUREAU DE LA FINALE

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finale

Ratis sur Julien ouffe

SAINT-REMOIS (Fabre-Mailhan, 7e), se blesse à la 3e minute et regagne le toril.

Julien Ouffe avec 9 points passe devant Hadrien Poujol et s'offre la 2e place.

1. Bastien Four, 2. Julien Ouffe, 3. Hadrien Poujol, 4. Benjamin Villard, 5. Loïc Auzolle.

En résumé : belle entrée, juste quelques gouttes de pluie au 5e taureau. Angelo d'Aubanel fait un sévère premier. Mignon de Cuillé confirme qu'il est un maître cocardier. Brutus de Lautier, moins tranchant qu'à l'ordinaire, mais quelques puissantes révoltes. Garlan, Biou d'Or, fait cogiter les hommes et rentre ses ficelles primées à 3500€. Guépard de Cuillé, quelques criminelles actions, se laisse raseter plus facilement, mais finit fort, rentre sa 2e ficelle à 2500€. Ratis de Raynaud fait le show, démonte les planches, et s'engage violemment dans de superbes actions.  Saint-Rémois (Fabre-Mailhan) sort plein d'envie, hélas sur sa première action aux planches se blesse (3e minute) et rentre au toril.

************

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finale

Les organisateurs craignaient la pluie, le manque de raseteurs, un public clairsemé... Finalement, le temps s'est maintenu au beau ; sans pallier à l'absence de Poujol, Benafitou, Chekade (blessés), les hommes ont tenu la distance et maintenu le rythme pour une finale de bonne tenue. Les plus en vue : Villard, Auzolle, Ouffe, Four, Outarka pour des cites de classe à Garlan... Et les spectateurs se sont déplacés en nombre. La fête a bien eu lieu. Seule la blessure de Saint-Rémois a coupé court à l'enthousiasme des gradins bien chauffés par la course d'un Ratis superbe.

La présidence sans problème de Jacques Valentin a bien maintenu la pression en primant dans les difficultés. Garlan ficelles à 3500€, Guépard la 2e à 2 500€, Ratis ficelles à 2500€.

La finale a sobrement été dédiée à Luc Péro "Vidourle", chroniqueur du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence et président de l'Amicale des chroniqueurs de course camarguaise.

LA COURSE

14 raseteurs en piste : à droite : Auzolle, Sanchis, Villard, Rey, Ayme, Gleize, Outarka, Bruschet, Gros. A gauche : Ouffe, Clarion, Four, Errik, Chig. Tourneurs : T. Garrido, Khaled, Kerfouche, Fouque, Sanchez.

ANGELO (Aubanel-Baroncelli).- Promène les hommes, se montre très sélectif et les raseteurs sont obligés de plonger à sa tête pour qu'il déclenche. Mais Angelo sait se sortir de l'emprise et quand il choisit son partenaire, il fuse dangereusement. Rentre ses ficelles.

MIGNON (Cuillé).- Vite en position de combat, Mignon pose d'entrée ses conditions. Prend un raset et change de place. ça passe juste avec Bruschet. Pousse fort dans les trajectoires (Villard). Attentif, intelligent, il voit tout et enferme sévèrement Auzolle. Se met en colère et envoie une corne dangereuse en conclusion (Four, Ouffe). Se fait respecter en maître cocardier qu'il est. Rentre une ficelle. 4 Carmen et retour.

 nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finale

Photo sur Villard - BRUTUS (Lautier).- Montre son fort caractère et s'engage brutalement après Auzolle, tape sur Villard, serre et conclut sur Four pour une bonne entrée en matière. Occupe les poins stratégiques de la piste. Coup de barrière sur Four. Mais se laisse mettre à la faute et manque un peu de tranchant. Finit bien et on retrouve le Brutus qu'on aime, révolte sur Auzolle, balance la corne après Errik, se cabre sur Villard, Gros Sanchis. 1 ficelle rentre, 5 Carmen et retour.

 nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finale

Photo avec Outarka - GARLAN (Les Baumelles).- Il se bat pour honorer son titre, et fait cogiter les blancs qui craignent ses anticipations. Rigoureusement placé, il monte la garde, se livre dans les séries en tricotant des cornes pour 5 minutes les pompons. Aux ficelles, même scénario, les raseteurs se méfient, l'abordent précautionneusement et ont le mérite d'essayer. Dans un petit périmètre, devant le toril, Garlan répond du tac au tac, quelques passages d'Outarka font trembler, Ouffe tente, les primes s'envolent, mais les ficelles resteront la propriété du Biou d'Or 2011-2012. 3 Carmen et retour sous de longs applaudissements.

 nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finale

Photo avec Auzolle - GUEPARD (Cuillé).- Pour sa 3e participation à la finale, Guépard sort avec du pétard. Les premiers rasets le cueillent sur ses déplacements. Mais une fois placé, les candidats sont plus rares. Benjamin Villard est le plus actif et Guépard s'envoie criminellement. Le rythme retombe. Les primes motivent les blancs qui redémarre pour un joli passage : un beau cite d'Auzolle trouve réponse frappante (2 fois), Villard idem (2 fois). Le  Biou d'Or 2010 rentre une ficelle en musique plus 5 Carmen déjà entendus.

 nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finale

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finalePhoto - RATIS (Raynaud) a le public dans sa poche. Magnifique de présentation, à 7 ans, le surdoué n'a pas déçu. Direct placé à la présidence, le Biou de l'Avenir 2011 montre son agressivité et s'escampe après Thierry Garrido. Les blancs ne se jette pas sur lui. A chaque raset, le cocardier de Raynaud bombarde de toute sa puissance (Villard, Clarion, Rey, ► photo avec Four). Quand c'est trop calme, il détruit marchepied et planches par paquet de quatre. Il y laisse beaucoup d'énergie, péché de jeunesse, mais crée l'animation et fait monter l'ambiance. Villard le défie et Ratis fait feu de tout bois. Très cocardier aussi, il faut s'engager au prix de réponses violentes (Ouffe, Four, Auzolle). Un très beau quart d'heure et les ficelles au toril.  9 Carmen et retour, le prix de la journée et une superbe ovation. Un taureau sur qui on pourra compter l'an prochain, ça fait plaisir autant pour lui que pour ses manadiers.

SAINT-REMOIS (Fabre-Mailhan).- Le taureau a encore payé sa débauche d'énergie, dès la 2e minute, il tape comme un démon après Auzolle et se blesse au même endroit qu'à Châteaurenard, le mois dernier (apparemment lèvre inférieure), coupant court aux espoirs des spectateurs. Quel dommage ! La musique le ramène au toril.

MARTINE ALIAGA

Photos CHRISTIAN ITIER

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finale

Les points : Trophée des As : Villard, Ouffe, 9 ; Auzolle, 7 ; Rey, 7 ; four, 4 ; Gros, 3 ; Ayme, 2 ; Bruschet, 2 ; Gleize,  2 ; Errik, 2 ; Clarion, 2.

61e finale du Trophée des As : 1. Four, 424 points ; 2. Ouffe, 342,5 ; 3. Poujol, 341,5 ; 4. Villard, 292,5 ; 5. Auzolle, 279,5.
Biou d'Or : Garlan des Baumelles.
Meilleur taureau de la finale : Ratis de Raynaud.

 nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finale

********************

Les Réactions.

 

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finaleBastien FOUR (1er) : «La finale dans l’ensemble n’a pas été trop mal. Un bon Garlan et un bon Ratis mais dommage pour lui que les planches ne tiennent pas. Dommage aussi la blessure de St Rémois. Dans l’ensemble je suis content de ma saison et ma finale. Je ne comprends pas qu’on se soit fait siffler à Garlan car il a été raseté par tout le monde arrêté. Il va falloir qu’on m’explique».

 

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finaleJulien OUFFE (2ème) : «Je suis très satisfait de ma saison et pour la finale j’avais la boule au ventre mais j’ai réussi à lever et à me relâcher dès le premier. Je déplore la blessure de St Rémois. Garlan a été très bon et mérite son titre. Il a réussi à faire reculer les hommes quand il fallait. Ratis je l’avais découvert à Mouriès. Il a un très gros potentiel et c’est un taureau à suivre».

 

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finaleHadrien POUJOL (3ème) : «D’abord je tiens à remercier Gérald Rado qui m’aide beaucoup depuis deux ans. Je suis très déçu de finir ma saison sur deux coups de corne car j’ai fait une bonne saison. J’aurai aimé raseter ici à Nîmes. J’ai trouvé les taureaux un peu en dedans. J’ai vu un grand Ratis pendant dix minutes. Garlan a répondu aussi présent et on a vu une bonne deuxième partie».

 

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finaleBenjamin VILLARD (4ème) : «Ma saison a été difficile avec beaucoup d’ennuis physiques et je suis satisfait de ma quatrième place. La finale était composée d’un bon plateau. Garlan mérite son titre et s’est fait respecter une fois de plus. Ratis a montré son potentiel et malheureusement la blessure de St Rémois. J’ai pris beaucoup de plaisir à raseter Guépard. Je suis arrivé à lui faire 4 ou 5 rasets où j’ai pris beaucoup de plaisir».


nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finaleGuillaume LINSOLAS (Manade des Baumelles) : «Garlan a répondu présent. Il m’a inquiété un peu car il a mis cinq minutes à rentrer dans sa course. Il s’est bien repris et avec les qualités qu’on lui connait il ne faut pas s’attendre à ce qu’il s’envole dans les gradins. Il a honoré son deuxième titre. Les raseteurs l’ont travaillé et Lahcène a été présent dans les grands moments. Très satisfait de la saison et de la finale du taureau».

 

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finaleFrédéric RAYNAUD (Manade Raynaud) : «Ratis a été complet et a bien su trouver son terrain sachant changer de terrain quand il était enfermé et il a fait quelques coups énormes aux planches. Il s’est amusé avec les planches mais c’est sa méchanceté et si les planches étaient vissées il ne l’aurait pas fait. Il a fait un gros quart d’heure et je suis satisfait».

 


nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finaleAlain PLOMBAT (PDG Midi Libre) : «On a eu une très belle finale en dehors de la blessure de St Rémois regrettable. Elle a été intense et dans la lignée de tout ce que l’on a vécu durant la saison. Garlan est un taureau dur, qui fait peur, compliqué avec un très bon coup d’œil. Sa victoire est méritée. Ratis est magnifique et fait le spectacle. Je pense que les gens ont apprécié et on a été béni par les dieux de la Camargue au niveau météo. Bastien Four remporte son premier titre et il trouve une première apothéose dans sa carrière. Je trouve très bien que des nouveaux visages et des nouveaux héros apparaissent dans la course camarguaise qui a besoin de se renouveler et se vivifier et c’est très bien».  

 

nimes,finale du trophée des as,garlan biou d'or,ratis meilleur taureau de la finaleMarc AUBURTIN (Directeur Général La Provence) : «C’est une finale fantastique. Ratis a démontré voire surpassé Garlan et il mérite son prix du meilleur taureau de la finale. Les bioùs d’or sont parfois inhibés par l’enjeu de la finale mais Garlan a été excellent. J’étais ravi de la course et en plus la météo était avec nous malgré ce qui était prévu».

 

 Propos recueillis par ERIC AUPHAN

***************

Les commentaires sont fermés.