Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/11/2012

GALLARGUES *COMPLETE DE GUILLIERME*

Dimanche 11 novembre

Belle ambiance pour la complète de Guillierme

Entrée : plein. Organisateur : comité d’animation. Président : Thierry Tosas. Raseteurs droitiers : Miralles (sort au 3e), Guyon, Moine. Gauchers : Errik, Ruiz, Gougeon. Tourneurs : Lizon, Joseph, Ranc.

La Gardounenque pour l’estrambord, la cartagène de la famille Granier pour l’ambiance à l’entracte, des raseteurs qui mettent du rythme et les taureaux de Guillierme à l’unisson, voilà un bel après-midi sous le soleil revenu.
Nive fait un premier expérimenté qui ne se laisse pas tondre facilement. Rémi Guyon le capte au mieux pour les plus belles actions abouties. Sous le tempo des blancs, Nive se chauffe et les coups aux planches montent d’un ton (4 dont une bascule après Ruiz). Une ficelle rentre. 4 Carmen et retour.
Saint-Omer se livre sans jamais se fixer jusqu’à conclure. Pas un refus, de belles poussées, des enfermées (Guyon, Miralles, Errik), des cabrages (Guyon, Gougeon). Ramène ses ficelles sous les applaudissements. 8 Carmen et retour.
A l’affût, Gévaudan chasse. Sa vivacité et sa concentration font réfléchir les hommes et les obligent à rompre souvent la trajectoire. Cocardier, il donne du fil à retordre même si cette petite piste ne l’avantage pas. Des séries, plusieurs actions dangereuses (Ruiz en musique, Guyon) et les ficelles à la maison en musique.
A 5 ans, Praviel “a du bouillon” à revendre. Remuant, sauteur, bagarreur, la contre-piste l’attire, il y passe sa rage donnant du travail à son manadier et au gardian. 8 minutes pour lui ravir les pompons. Peu conciliant, les ficelles sont inaccessibles.
Au même âge, Nego Chin est également plein de vigueur mais se prête davantage au jeu. Des enchaînements plein gaz, un beau coup de barrière sur Ruiz pour 4 minutes les premiers attributs. Quelques sauts, planches cassées, action sur Ruiz, les hommes en prennent la mesure pour 8 minutes et 2 Carmen.
Auzias termine en beauté. Agressif, puissant, il fait du large. Sérieux, ses trajectoires sont ponctuées de beaux engagements où il affiche une belle présence. Plus les hommes lui en demandent, plus il s’affirme bagarreur. Les coups aux planches s’enchaînent et les deux derniers sur Ruiz et Guyon, 2e ficelle dans le crochet, sont superbes. 6 Carmen.


MARTINE ALIAGA

Les commentaires sont fermés.