Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/02/2013

AIMARGUES : JOURNEE GUILLIERME

24e rendez-vous avec Fanfonne

Comme l’hirondelle annonce le printemps, la journée Guillierme à Aimargues, ouvre traditionnellement la saison taurine. Ce dimanche 3 mars, ce sera le 24e rendez-vous avec la dame de Praviel. Après l’an passé, l’inauguration de la statue de la manadière, le programme reprend sa tournure rituelle sans jamais se départir de la ferveur attachée à la mémoire de Fanfonne Guillierme. Une manadière de grande culture et d’une incroyable modernité, distinguée comme ambassadrice de la Camargue, en 1975 à Paris pour l’année de la femme. Cavalière émérite et un peu casse-cou au dire de ses proches, Fanfonne a toujours fait primer sa passion des taureaux. Femme respectée dans un monde tenu par les hommes, elle est aujourd’hui encore, un exemple formateur pour nombre de gens de bouvine, au féminin comme au masculin. 

Ce dimanche, toute d’azur et or pavoisée, Aimargues se souviendra...

M. A.

LE PROGRAMME


rendez-vous,assemblées générales,courses camarguaises24e Journée de Tradition et de Rassemblement des Gens de Bouvine en Hommage à Fanfonne Guillierme, le dimanche 3 mars.

9h : défilé dans les rues du village des Groupes Folkloriques Provençaux, des Manadiers (manades Fanfonne Guillierme, Lescot, Occitane, du Roc, Aubanel Santenco, Pierre Aubanel, etc. ) et gardians, calèches et musiciens : L'Arlatenco, Reneissenco, la chorale de Saint-Geniès, la Souco Tarascounenco, le Passé Présent, Lou Velout Pescalune, La Nacioun gardiano, la Confrérie des gardians, le Ruban de Trinquetaille, Lou Velout d'Arle, la Reine d'Arles et ses demoiselles d'honneur. 

 9h 45 : Messe en Provençal en l’Eglise Saint-Saturnin.

rendez-vous,assemblées générales,courses camarguaises10h 45 : Bénédiction des chevaux devant l’église, place de l’Hôtel de Ville.

11h : acampado sur le maintien des traditions, Jardin du Castellas, devant la statue de Mlle Fanfonne Guillierme.

11h 30 : Abrivado, Roussataïo (manade Fourmaud) de l’avenue des Anciens Combattants aux arènes.

 12h : apéritif offert par le Comité des Fêtes et la municipalité, dans la cour de l’école Fanfonne-Guillierme (à côté des arènes).

13h : repas traditionnel dans la salle Lucien Dumas (à côté des arènes) préparé par le traiteur L’Aubaisienne. 17€ Réservations jusqu’au 25/02 et renseignements auprès du service Festivités (lundi, mardi, jeudi, vendredi 9h-12h - 04.66.73.12.98.- festivites@aimargues.fr – 8, bd Fanfonne Guillierme).  

LA COURSE : 15h15, 9€, course d’espoirs de la Manade Fanfonne Guillierme. Taureaux : Varadéro, Rabina, St Omer, Gévaudan, Aroujo, Bessoun.  Raseteurs invités : H. Poujol, N. Bénafitou, I. Bénafitou, C. Garcia,  Guyon, R. Bruschet, M. Sanchez.

**************

 

25/02/2013

SAINT-GENIES-DE-MALGOIRES : FILMS TAURINS ET CAMARGUAIS

22, 23, 24 février 2013

Les récompensés du festival

festivalBLOG2vainqueursPHMALI.jpg

Films

1. - "Tourner la page" de Jérôme Contestin
2. - 100% abrivado bandido de Jean-Philippe Uchada
3.- "Les Becaruts" d'Eric Michel

Concours photo

1. Fabien Charot de Portiragnes

2. Norbert Raynaud

3. Nicole Cabanel d'Uchaud

**************

LE JURY

 saint-genies-de-malgoirès,festival du film taurin et camarguais,courses camarguaises

Le festival "s'enculture"

saint-genies-de-malgoirès,festival du film taurin et camarguais,courses camarguaisesLe Festival du film taurin et camarguais s’est refermé dimanche soir sur les lauréats des concours après avoir enthousiasmé les spectateurs avec le grand film “Seule la victoire est belle” sur l’histoire de la Cocarde d’Or. 81 ans de passion émaillés de joie, de larmes et quelquefois de sang, replacés dans les contextes des différentes époques. Edifiant et passionnant ! François de Luca et son équipe ont encore frappé un grand coup. 

saint-genies-de-malgoirès,festival du film taurin et camarguais,courses camarguaisesBelle affluence toujours dans les salles de projections même si à l’extérieur la température sibérienne a freiné quelque peu les ardeurs. La qualité des films en compétition n’a pas fait défaut, au contraire, et les projections hors concours ont haussé le ton pour un panorama élargi, plus pédagogique. La course camarguaise, ses taureaux et ses chevaux, certes mais aussi, l’environnement, les produits régionaux, la littérature et la défense de la langue... Toute la richesse et l’art de vivre d’une région. Le Festival s’“enculture” donc avec bonheur et s’ouvre de larges horizons comme un écrin qui protégerait sa perle noire, le taureau. Vivement la prochaine édition !

MARTINE ALIAGA

PHOTOS MALI ET C. ITIER

******************************

22/02/2013

SAINT-GENIES-DE-MALGOIRES

22, 23, 24 février 2013

Seule la victoire est belle
l'événement du festival du film taurin camarguais

FESTIBLOGCOCARDE.jpg
Chaque année, le club taurin Lou Gandar, organisateur du Festival du film taurin camarguais de Saint-Geniès-de-Malgoirès met un point d’honneur à créer l’événement. Pour la 16e édition, le fleuron du week-end sera la Cocarde d’Or avec Seule la victoire est belle. Un trésor d’archives que François de Luca et son équipe ont patiemment rassemblé. « J’ai fait jouer mes réseaux, explique le cinéaste, en France et en Europe, et j’ai trouvé des pépites, comme cette évocation de la Cocarde d’Or 1943 lors de l’occupation allemande. Je crois que l’ensemble qui retrace les courses de 1928 à nos jours, fera date ».
Avant d’en arriver à cette projection de clôture, le nouvel écran (20 m2) aura reçu toutes les productions des amateurs en concours : « Des films plus courts, plus condensés, mais de très bonne qualité avec des images très propres ».
Toujours en recherche de perfection, l’organisateur se dit « anxieux. J’ai beaucoup d’idées mais il faut aussi beaucoup d’argent, alors, on améliore chaque année un peu. Ce week-end, le look intérieur a été revu, un humoriste viendra animer sur scène, en extérieur Renaud Vinuesa proposera son spectacle “La Camargue en liberté”, l’expo-concours des photographes a trouvé place dans la grande salle pour une mise en valeur plus importante.... »
Autre nouveauté et d’importance, la langue provençale sera mise au premier plan dans deux films dont un sur Frédéric Mistral. « Des archives uniques fin XIXe, début XXe siècle, que j’ai découvertes en cherchant autre chose... ».
Les idées ne manquent pas, la source des traditions est loin de se tarir et l’actualité apporte jour après jour des sujets nouveaux à traiter, à filmer. Toujours plus, toujours mieux car pour François de Luca : « Saint-Geniès doit rester la référence du film taurin ».


MARTINE ALIAGA

A voir aussi...

FESTIBLOGANTAN.jpg

FESTIBLOGLUC.jpg

FESTIBLOGMISTRAL.jpg

LE PROGRAMME

festivalBLOG1.jpg

festivalBLOG2.jpg

festivalBLOG3.jpg

festivalBLOG4.jpg

*********************


LA CAMARGUE POUR LES BÉBÉS

livreBLOGPTITE_CAMARGUE.jpgJulien Ravasco présente un livre "La P'tite Camargue" qui s’adresse aux pitchouns.

Le personnage principal, un petit taureau du nom de Minus, permet aux enfants, à travers 18 pages cartonnées, de découvrir les espèces emblématiques de la Camargue. Parce que la Camargue mérite d’être contée à nos enfants et petits enfants.

Format : 15x16,2cm.
Prix conseillé : 7€.
Points de vente: Grau-du-Roi  au Seaquarium ; Leclerc à Siant-Aunès, Boutique Catygor à Aigues-Mortes, Zoo de Lunaret à Montpellier, La Boutique des passionnés à Arles.

MONTFRIN

Samedi 9 février 2013

Un week-end à redonner du souffle

montfrin,solidarité,association vaincre la mucoviscidose,course camarguaise

montfrin,solidarité,association vaincre la mucoviscidose,course camarguaiseLa mobilisation pour l’association Vaincre la mucoviscidose a joué à plein, le week-end dernier à Montfrin. Les gens de taureaux, de spectacle, du sport et les bénévoles organisateurs ont fait le show pour contenter un large public.
Soirées spectacle, variétés, match de foot... et taureaux. Samedi, le temps ensoleillé aidant, les pensionnaires cornus de Caillan, du Rhône et Galon ont profité de gradins bien garnis pour se mettre en valeur grâce aux très nombreux raseteurs - parmi lesquels les filles de l’école taurine de Bouillargues - et aux Recortadores français de Guy Sadji. Arlésiennes, gardians, peña, les fouetteurs de Graveson, tous ont participé « dans l’alegria », sous la houlette du président de course Luc Allemand et la participation du CT Lou Pougaou.
montfrin,solidarité,association vaincre la mucoviscidose,course camarguaiseAu final, une collecte importante (plus de 5650€) grâce à la solidarité de tous, et un délégué régional Languedoc-Roussillon, Daniel Siné, qui remercie : « Ce week-end a apporté à des milliers d’enfants du bonheur en paquets emballés de gardians, de Camargue, de taureaux... Entre Gardon et Rhône, un air beaucoup plus pur a soufflé l’espoir grâce à votre présence à Montfrin.... C’est pour les malades et le combat vers la guérison qu’en lettres d’or je vous dis encore merci. »


Texte et photos
MARTINE ALIAGA

LES PRIX DU JURY DES AFECIOUNA

prix des afeciouna,courses camarguaises

L'Association des afeciouna de course camarguaise communique :

"C'est sous un soleil radieux et un temps printanier qu'ont été remis à la Manade Lautier, les prix du Jury des Afeciouna de Course Camarguaise 2012 par Benjamin Cluchier, Marie José Forner-Querel et Corentin Carpentier fondateurs du Grand Prix. Une cinquantaine de personnes présentes, allant de la Fédération française de course camarguaise représentée par Laurent Hénin, à Francis Fassi, Frédéric Raynaud, Frédéric Lautier pour les manadiers, Lahcene Outarka côté raseteur, ou encore de nombreux clubs taurins gardois, héraultais ou encore vauclusiens.
En introduction, le Président Benjamin Cluchier, a émis l'idée de "l'entrée gratuite pour les mineurs afin de rajeunir des arènes qui n'arrivent plus à renouveler leur public ces dernières années, crise économique et manque d'intérêt dans le spectacle proposé par les acteurs de la discipiline obligeant".

Les prix du jury ont ensuite été remis.

- Meilleur organisateur :
Club Taurin l’Encierro de Noves (devant Le Grau du Roi, et le club taurin Lou Bandot de Saint-Laurent-d'Aigouze)

- Meilleure manade :
Manade Lautier (devant la manade Cuillé et Raynaud)

- Meilleure saison, raseteur de moins de vingt-cinq ans :
Jérôme Martin (devant Maxime Favier et Lucas Faure)

- Meilleure saison, raseteur de plus de vingt-cinq ans :

Hadrien Poujol (devant Julien Ouffe et Remy Guyon)

- Meilleure prestation de la saison, taureau de moins de huit ans :
Ratis (Raynaud) à Lunel le 28 mai (nominé également pour ses courses de Nîmes et Beaucaire)

- Meilleure prestation de la saison, taureau de plus de huit ans :
Estreloun (Caillan) à Port-Saint-Louis du Rhône le 23 juillet (devant Garlan et son quart-d'heure de la finale des AS de Nîmes, et sa course du 15 août au Grau-du-Roi)

- Prix Spécial du Jury :

Lhacène Outarka à l'unanimité pour l'ensemble de sa carrière

En conclusion, Frédéric Lautier remerciera l'ensemble du jury pour la récompense reçue par sa manade, en saluant "une équipe de professionnels de la course camarguaise, connaisseurs, avertis et vigilants de nos traditions".
La journée se termina par la visite des cocardiers de la maison Lautier et du tout frais retraité Mathis sûrement heureux de voir sa manade récompensée. Ses congénères étant prêts pour des prestations sérieuses et de qualité afin de prendre la digne relève du célèbre biou de la manade !"

***********************

20/02/2013

Décès

Nous avons appris, hier matin. une bien triste nouvelle.
Georges Garcin est décédé.

Ses obsèques se dérouleront jeudi 21 février, à 9h30, à Tarascon.

Très connu dans le monde de la bouvine, Georges Garcin a tenu le micro dans de nombreuses pistes, grandes et moins grandes, comme son père avant lui. Après une année sabbatique, il était revenu à la présidence des arènes pour quelques courses. Rattrapé  par la maladie, il est décédé à 67 ans.

Nos pensées vont à sa famille. 

19/02/2013

CLASSEMENT RASETEURS 2012

 logo TT2.jpg


Trophée des As - Gr. 1

1. FOUR Bastien (G) 424
2. OUFFE Julien (G) 342,5
3. POUJOL Hadrien (G) 341,5
4. VILLARD Benjamin (D) 292,5
5. AUZOLLE Loïc (D) 279,5
6. ALLOUANI Sabri (D) 240
7. BENAFITOU Adil (G) 226
8. REY Julien (D) 227,5
9. ERRIK Radouane (G) 201
10. GLEIZE Alexandre (D) 147
11. AYME Anthony (D) 127
12. CHEKADE Amine (D) 120,5
12. OUTARKA Lahcène (D) 120,5
14. CLARION Chris. (G) 108,5
15. SANCHIS Boris (D) 108
16. BRUSCHET Romain (D) 107
17. SCHULLER Mathieu (D) 78,5
18. GROS Romain (D) 63
19. SABATIER David (D) 54,5
20. MARQUIER Mathieu (D) 43
21. VIOLET Nicolas (D) 29
22. OUFDIL Icham (D) 14
23. MOUTET Damien (D) 10
24. MARTINEZ Gaëtan (G) 2
25. MARTIN COCHER D.(G) 1
26. OLESKEVICH Nicolas (G) 0,5


Trophée des Raseteurs - Gr. 2

1. GUYON Rémi (D) 436
2. FERRIOL Joffrey (G) 364
3. MAUREL David (D) 297
4. RICCI Jean-Louis (G) 241
5. MOINE David (D) 236
6. JOCKIN Frédéric (D) 219
7. SANCHEZ Marc (G) 193
8. CHIG Mohammed (D) 178
9. LAFARE Jérémy (G) 170
10. MATRAY Mickaël (D) 161
11. GRAMMATICO Fab. (D) 130
12. MONDY Thomas (G) 116
13. CARTALADE Kevin (G) 114
14. VALETTE Benjamin (D) 101
15. FOUGERE Dimitri (D) 100
16. CHANAT Charles (G) 98
17. BENAFITOU Nabil (G) 93
18. MARTINEZ Damien (D) 86
18. RUIZ Olivier (G) 86
20. GARCIA Cyril (D) 62
21. ROUX Rodolphe (D) 57
22. ESTEVAN Jacques (D) 56
23. GUIN Romain (G) 51
24. MONDY Romain (D) 49
25. MIRALLES Cédric (D) 45
26. MEBAREK Sidi (G) 31
27. BEAUJARD Eric (D) 26
27. PEREZ Guillaume (G) 26
29. LOPEZ Mickaël (G) 20
30. SANTELLI Mickaël (D) 18
31. DUMONT Thomas (D) 16
31. SAVAJANO Christophe (D) 16
31. TOUREAU Tommy (D) 16
34. THIERRY Patrice (G) 15
35. MOULIN J.-François (D) 8
36. PINOT Jérôme (D) 7
37. SABDE Freddy (G) 6
38. PEREZ Arnaud (D) 3
39. CASTEL Cyril (D) 2
39. LEVY Frédéric (D) 2
39. MAUREL Jean-Luc (D) 2
39. SALINESI Sylvain (D) 2


Trophée de l’Avenir - Gr. 3

1. FAURE Lucas (D) 817
2. CANO Guillaume (D) 766,5
3. ALIAGA Jérémy (G) 739
4. FAVIER Maxime (G) 719,5
5. RASSIR Sofiane (G) 546,5
6. MARTIN Jérôme (G) 395,5
7. EL HAJJOUJI Fouad (G) 315
8. PRADIER Yoan (D) 302,5
9. GAILLARDET Joan (G) 300,5
10. OUDJIT Jean-Henri (D) 300
11. ALLAM Fayssal (G) 295
12. GAUTIER Anthony (D) 228
13. GRANIER J.-B. (D) 193,5
14. ALIAOUI Farid (G) 193
15. CHARNELET Mickael (D) 174
16. ORANGE Sébastien (G) 159
17. ALARCON Loïc (G) 157,5
18. CAIZERGUES K (D) 151,5
19. COULOMB Florian (G) 116
20. BENAFITOU Ilias (D) 110
21. SERVIERE Thibaud (G) 101
22. ANANE Mehdi (G) 98
23. GOUGEON Mickaël (G) 91,5
24. BOYER Frédéric (G) 86
25. PINTER Jérérmy (G) 84,5
26. DAUMAS Alan (D) 55
27. BENOIT Benjamin (D) 48
28. LAURENT Jean-Michel (D) 47
29. BOUDOUIN Aurélien (D) 31
30. MARQUIS Kévin (G) 26
31. SABOT Benjamin (D) 23
32. ROIG Thomas (D) 20
33. BOUSANQUET Marc (D) 15
34. PAPARONE Nicolas (D) 11
35. GARCIA Ludovic (G) 5
35. MALOCHE Loïc (G) 5
37. CARCANAGUE Florent (D) 3

18/02/2013

GARDIANS DE METIER

Samedi 16 février 2013

René Jalabert l'exemple d'une profession

gardians professionnels,salle rené jalabert,mas de la cure,course camarguaiseLes terres du Château d'Avignon et de Bardouine sont à jamais marquées par un homme. Tout comme la mémoire des gens de métiers. René Jalabert est la référence de la profession. Le Mas de la Cure lui dédie une salle pour une dédicace indélébile.

 

gardians professionnels,salle rené jalabert,mas de la cure,course camarguaise

Samedi, pendant le salon du cheval Camargue -Camagri -, les gardians professionnels se sont réunis pour rappeler et inscrire dans le marbre, tout ce que cet homme de passion a apporté au métier. "Conseiller, guide, sélectionneur, homme de métier, René Jalabert m'a enseigné aussi le respect de l'employeur, dira Jean Mathieu, et citant André Bouix autre mentor des gardians, il pense "aux hommes et aux femmes des mas, ces oubliés de la Camargue". Jean-Pierre Clauzel, président de la Maison du cheval, évoque sa jeunesse "auprès de René Jalabert, c'était un homme d'exception qui m'appris ma passion. Il a passé une grande partie de sa vie sur les terres du Château d'Avignon et de Bardouine...".

Fondateur de l'association des gardians professionnels en 1972, René Jalabert est décédé en 2008, à l'âge de 95 ans, à l'issue d'une vie dédiée aux taureaux et en grande partie au service de la manade du Comte de Pastré. Samedi, en présence de son fils Serge, la salle René-Jalabert, emplie de symboles et de souvenirs, a été inaugurée. L'étoile du gardo-besti brille au-dessus du Mas de la Cure.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

gardians professionnels,salle rené jalabert,mas de la cure,course camarguaise

*****************************


CTPR DE NOVES

novesprog1OK.jpg

novesprogBLOGB1.jpg

novesprog3OK.jpg