Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/04/2013

LES SAINTES MARIE DE LA MER *AS*

Dimanche 31 Mars 2013

BRUTUS ET FOUR SONNENT LES CLOCHES

les saintes

Brutus (Lautier) et Bastien Four les lauréats du jour.

Entrée: 2/3 Organisateur: Gard Toro. Présidence: Bruno Pascal. Droitiers: Ayme (sort au 4ème blessure musculaire), Moutet, Marquier (sort au 5ème), Oufdil, Violet. Gauchers: Allam, Érrik, Four. Tourneurs: Baccou, Fadli, Fouque, Sanchez, Ranc.

Capélado riche en couleurs avec les groupes folkloriques les enfants des Alpilles d’Eyguières et le groupe local Marquis de Baroncelli pour ce souvenir Georges Mouret remporté par Brutus (Lautier) et Bastien Four meilleur animateur. La course plus rythmée en première partie perd de l'intensité en seconde. Four totalise, Violet annonce la couleur avant la pause, Errik est travailleur, Moutet, Oufdil et Allam ont de bons passages tandis que Marquier très effacé sort au cinquième. Ayme pourtant bien parti doit sortir lui au quatrième suite à des ennuis musculaires. Chez les noirs Django, Molières et Mérou offrent une première partie percutante tandis que Brutus après un début timide reprend le dessus puis s’impose. Notaire est craint, Guépard trop délaissé et Malaga termine sur une note spectaculaire.

Pour la manade Lautier, les blancs règnent sur l'empereur BRUTUS (4ème) qui défend son unique ficelle après 4 minutes non sans mettre en danger Oufdil. Sous la pression il se montre volontaire, avec des finitions intéressantes jusqu'à conserver son bien avec le prix du jour. 4 Carmen et rentrée. En manque de placement, MALAGA (7ème) termine sur une note spectaculaire avec de grosses finitions qui égayent sa course malgré la baisse d'intensité. 5 Carmen et retour.

Pour la manade Saumade les hommes dégainent fort pour les attributs d'un DJANGO (1er) unchained. Bien positionné, aux ficelles il a la gâchette facile et enferme Four de façon autoritaire. Il les défend vigoureusement dans des séries rythmées. Un bon premier qui s'incline sur la sonnerie. 6 Carmen et rentrée. S'il nage en eaux troubles, MEROU (3ème) percute terriblement fort à 5 reprises. Aux ficelles, il sort la tête de l'eau et s'il paraît parfois nonchalant c'est une brute épaisse aux planches qu'il brise à plusieurs reprises notamment de façon explosive sur Moutet. Il termine la première partie sur une bonne note. 6 Carmen et retour.

Pour la manade Cuillé, acte un, MOLIÈRE (2nd) perd ses rubans en deux minutes. Acte deux, aux ficelles il pointe les cornes à l'arrivée et termine en fracas derrière Oufdil et Moutet. Acte trois, bagarreur combatif il offre un final hautement spectaculaire avec des grosses arrivées. Conserve une ficelle. 3 Carmen et rentrée. Le contrat entre les blancs et NOTAIRE (5ème) est difficile à authentifier. Puissant et rapide ses cornes sont présentes à l'arrivée. Oufdil coupe la cocarde à la dixième. Aux ficelles c'est trop tard tellement il a marqué sa course du sceau de la maîtrise. 2 Carmen et rentrée. S'il n'est plus aussi carnassier aux planches, GUÉPARD (6ème) reste félin, rapide et difficile d'accès. Il refrène l'ardeur des 6 raseteurs restants, manque de travail, se dresse après Four. Délaissé, il rentre un gland. 2 Carmen dont rentrée

les saintes

La capélado avec les anciens présents avec les arlésiennes.

les saintes

Four très élégant à la tête de Django (Saumade)

Molières (Cuillé) frappe fort derrière Icham Oufdil.

les saintes

les saintes

Mérou (Saumade) serre de près Damien Moutet.

les saintes

Brutus (Lautier) s'envoie derrière Fayssal Allam.

les saintes

Notaire (Cuillé) pointe les cornes derrière Errik.

les saintes

Guépard (Cuillé) se dresse après le vainqueur du jour Four.

les saintes

Malaga (Lautier) percutant à la poursuite de Oufdil

et Violet ci-dessous

les saintes

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée des As : Four (20) Errik (9) Oufdil (5), Ayme (4).

Trophée des Raseteurs : Violet (28)

22:43 Publié dans TROPHEE DES AS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : les saintes

Les commentaires sont fermés.