Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/04/2013

LE GRAU-DU-ROI *AS*

Dimanche 21 avril 2013 - Royale de Cuillé

Des émotions et du sérieux

 le grau-du-roi,as,royale de cuillé,course camarguaise

Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : Régie des arènes. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : I. Benafitou, Bruschet, Cano, Faure, Toureau, Auzolle. Gauchers : Aliaga, Favier, Martin, Rassir. Tourneurs : Noguera, Cuallado, P. Rado, F. Garrido, T. Garrido.

L’“autre” Royale de Cuillé tient la route, Horacio en fer de lance, face à des raseteurs disciplinés, entreprenants et courageux. Bruschet, Martin, Favier payent de leur personne, Aliaga avec peu de main mais beaucoup de beaux gestes, Auzolle assidu. Les nombreux spectateurs sont tenus en haleine et participent de bon coeur, il n’a manqué que quelques pétards sur la fin.

Vison.- Remuant, indiscipliné, il chasse. Favier se fait bousculer d’entrée. Le taureau pousse, rode et se soulève, toujours dangereux. Rentre ses ficelles. 5 Carmen et retour.

Modiano.- Avec lui c’est plein gaz ! Et l’ambiance monte d’un cran. Son cœur énorme lui fait enchaîner les rasets sans compter, qu’il termine rageusement aux planches jusqu’à les briser. 12 minutes trépidantes. 5 Carmen et retour.

 

le grau-du-roi,as,royale de cuillé,course camarguaise

▲ Picaros sur Sofiane Rassir

le grau-du-roi,as,royale de cuillé,course camarguaisePhoto sur Aliaga - Picaros, puissant et rablé, impressionne. Borgne côté droit, les hommes ne savent pas trop comment le prendre. Il sort fort sur les droitiers mais, surtout termine brutalement ses actions sur les gauchers. Des conclusions frappantes sur Aliaga, Favier, Bruschet, I. Benafitou pour une première ficelle levée sur la trompette. 4 Carmen et retour.

Costaud, Horacio impose d’entrée son placement impeccable. Avec lui c’est du sérieux, départ des planches obligatoire. Coup sur coup il ramène impérieusement Bruschet, tape après Aliaga. Martin, anticipé, se fait rattraper aux planches. Ça chauffe ! Le taureau impose sa loi. Bruschet, le plus en vue, insiste, il est rattrapé et bousculé. Aliaga sort deux rasets de classe. I. Benafitou et Rassir sont éconduits. Horacio sélectionne et “s’ensable” un peu les deux dernières minutes, mais quel quart d’heure cocardier ! Les ficelles à la maison avec 7 Carmen et retour.

Pharmacien.- Partenaire généreux, il a besoin de rythme pour hausser le ton. Mais Horacio a usé la troupe blanche. Malgré ce, Pharmacien fait le job, s’enfilant de superbes séries, et rentre une ficelle. 3 Carmen et retour.

le grau-du-roi,as,royale de cuillé,course camarguaiseDalloz ► Photo Aliaga - pète le feu et n’en fait qu’à sa tête. Il impose un marathon aux hommes qui tergiversent. Mais, entrepris à mi-parcours, c’est un festival. Les séries s’alignent autant que les coups aux planches (Rassir, Aliaga, Faure, Martin) sur un tempo trépidant. Une ficelle rentre, 6 Carmen et retour.

Œnologue (hp).- Pas assez sollicité, il est généreux et rapide quand les enchaînements prennent du rythme. Rentre ses ficelles, 3 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA

Trophée des As : Favier, Auzolle, 14 points ; Bruschet, 9 ; Faure, Martin, 6 ; Aliaga, 3.

Trophée des Raseteurs : Toureau, 6.

Des miracles...

le grau-du-roi,as,royale de cuillé,course camarguaise

▲ ▼ D'entrée de course, Vison enferme Maxime Favier

 le grau-du-roi,as,royale de cuillé,course camarguaise

▼ Horacio (4e)

le grau-du-roi,as,royale de cuillé,course camarguaise

▲ sur Bruschet

▼ sur Martin

le grau-du-roi,as,royale de cuillé,course camarguaise

le grau-du-roi,as,royale de cuillé,course camarguaise

*************************

HORACIO LE COCARDIER

le grau-du-roi,as,royale de cuillé,course camarguaise

le grau-du-roi,as,royale de cuillé,course camarguaise

******************************



 


 

Les commentaires sont fermés.