Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/06/2013

LES SAINTES MARIE DE LA MER *AVENIR*

Samedi 15 Juin 2013

ARAMIS LA COURSE PARFAITE…

 Les Saintes 15 06 13.jpg

Etrange attitude d'Aramis (Saint Antoine) avec Marc Sanchez

Entrée:1/4 Organisateur: Comité des Fêtes Présidence: B Pascal Droitiers: Ayme, Ciacchini, Gleize (sort au 6°), Miralles, Roig. Gauchers: Alarcon, Boyer, Sanchez. Tourneurs: Curtil, Fadli.

Le souvenir Guy Aubert comprend des taureaux prometteurs dont le parfait Aramis et mis à part les deux premiers balayés par la tornade blanche, les autres ont donné du fil a retordre et en avaient sous les sabots. Le duo Ciacchini-Sanchez s'investi. Ce dernier remporte le prix du meilleur animateur. On aurait aimé voir le leader de l'Avenir plus impliqué dans la difficulté.

Brave à l'extrême, PINSATE (Guillierme) laisse ses rubans en deux minutes. Aux ficelles, il est présent aux planches après Ciacchini (3) mais raseté dans la pagaille réintègre le toril après sept petites minutes. 2 Carmen et rentrée. Une minute trente pour GALOPIN (Fabre-Mailhan) loin d'être un chenapan des pistes. Aux ficelles, il accepte les séries sans rechigner mais sans pouvoir réfréner l'ardeur blanche qui le renvoie lui aussi au toril en sept minutes. 4 Carmen et retour. Immédiatement collé aux placnches, ARAMIS (Saint-Antoine) fait calculer. C'est un pour tous et personne pour l'affronter loyalement mis à part quelques tentatives de Ciacchini et Sanchez. Le plus capé de la première partie qui conserve un gland avec maestria et beaucoup de qualités. 2 Carmen dont rentrée.

Expérimenté, REGAIN (Les Baumelles) est délaissé. Les rasets se font à blanc et douze minutes sont nécessaires pour  voir un petit regain d'activité. Ciacchini lève la cocarde à la quatorzième, mais c'est une promenade de santé pour le bioù ultra dominateur. 2 Carmen et retour. Décidé, LOU PASTRE (Layalle) s'engage au ras des planches puis se cabre sur Sanchez. Il ne néglige rien et si au fil des rasets il est moins agressif, il continu le combat avec des séries rythmées. Il s'incline sur la sonnerie et trouve même les ressources d'être à nouveau percutant. 5 Carmen et rentrée. Les blancs ne sautent pas sur CRIQUET (Raynaud) qui se jette fort jusqu'à enfermer sévèrement Ciacchini qui s'en sort avec sang froid. Calme, il se place, change de terrain, manque cruellement de travail et n'aura guère au final l'occasion de sortir ses ailes. Il rentre un gland en musique jouée 4 fois. Attentif, le corpulent ROITELET (Saumade) termine de façon spectaculaire avec une demi-douzaine d’actions très engagées certaines avec sauts sur le duo Ciacchini-Sanchez. Un méchant oisillon noir qui devrait rapidement prendre son envol. 3 Carmen et rentrée.

Les Saintes 15 06 2.jpg

Jérémy ciacchini adroit à la tête de Pinsaté (Guillierme)

et avec Galopin (Fabre-Mailhan)

Les Saintes 15 06 10.jpg

Les Saintes 15 06 12.jpg

Toujours Jérémy ici avec le parfait Aramis (Saint Antoine)

Les Saintes 15 06 16.jpg

La cocarde de Regain (Les Baumelles) pour Ciacchini à la dernière minute.

Lou Pastre (Layalle) se dresse sur le vainqueur du jour Marc Sanchez.

Les Saintes 15 06 20.jpg

Les Saintes 15 06 46.jpg

Marc Sanchez avec Criquet (Raynaud)

Les Saintes 15 06 59.jpg

Le méchant Roitelet (Saumade) à la poursuite de Ciacchini.

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Ciacchini (13) Alarcon (7) Boyer (4) Roig (3)


*****************************************************************

Les Saintes 15 06 35.jpg

Les Saintes 15 06 36.jpg

Les Saintes 15 06 37.jpg

Les Saintes 15 06 38.jpg

Les Saintes 15 06 39.jpg

Les Saintes 15 06 40.jpg

Le sang froid e Jérémy Ciacchini enfermé par Criquet de Raynaud.

****************************************************************

Les commentaires sont fermés.