Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/06/2013

LA GRANDE-MOTTE *AS*

Dimanche 23 juin 2013

Trophée de la Ville : de A... à Z

 la grande-motte,course camarguaise,as

Anthony Ayme et Zeus du Brestalou

Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : CT Lou Gregau. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Auzolle, Ayme, Jockin, Valette, Jourdan. Gauchers : Aliaga, A. Benafitou, Clarion, Four, Ouffe. Tourneurs : T. Garrido, Sanchez, Beker, Fouque, Kerfouche.

la grande-motte,course camarguaise,asA comme Ayme et Z pour Zeus, voilà les récompensés du Trophée de La Grande-Motte. On peut y ajouter Aliaga et Auzolle pour un triple A qualifiant leur travail. Dans ce concours raseté tout du long, les taureaux qui aiment la bagarre ont donné satisfaction tel Zeus excellent premier. Le président Lautier est satisfait, les arènes enregistre une bonne entrée, la place des arènes a été animée tout le week-end. Frédéric Jockin n'est pas oublié à la remise des prix, il reçoit les honneurs pour ses 15 ans de participation aux courses grand-mottoises.

Zeus (Le Brestalou).- Il fonce dans le tas pour 1’30 les pompons. Ne se laisse pas déconcentrer par les sirènes blanches et ne lâche pas les cibles qu’il a choisies. Des enfermées sérieuses, des ripostes poussées jusqu’aux planches. Attentif, Zeus fait le ménage et sait se sortir de l’emprise. Rentre une ficelle. 2 Carmen et retour.

Eole (Rousseau).- Il ne s’emballe pas face aux invites plus ou moins sincères. Calme et concentré quand ça s’emballe, il tient le rythme et repousse fermement les attaques. Baisse la tête et défend sa 2e ficelle qu’il garde. 2 Carmen et retour.

Talleyrand (Joncas). - Laisse passer l’orage, 1’50 les premiers attributs. Attend de pied ferme les blancs, enchaîne de longues séries, se soulève à l’occasion. Entrepris par à coups, il enfile les rasets sur un bon tempo même s’il manque un peu de mordant et d’autorité. 13 minutes. 2 Carmen et retour.

Organdi (Plo).- Placement impeccable pour de bonnes répliques mais très vite Organdi se raidit sur sa position. Fait son trou devant le toril et se contente d’accompagner sur quelques mètres en fusant quelquefois. Rentre ses ficelles.

Beauvoisinois (Cavallini).- Prend tout, sans se poser, mais sans un refus pour 3 minutes brouillonnes aux pompons. Avec un peu plus d’espace aux ficelles, appuie ses actions, se soulève et tape (Jourdan, Ayme, 3 fois). Bouge le long du pourtour et échappe ainsi à la pression pour une ficelle rentrée. 2 Carmen et retour.

Malaga (Lautier).- Véloce, toujours en mouvement, il envoie un gros tampon à Auzolle. Maintient un bon tempo dans les séries. Les blancs s’activent sur la ficelle ouverte, Malaga s’envoie (Auzolle). Ne refuse aucun cite et pour la minute émotion, Ayme bronche devant lui, l’arrivée aux planches est fracassante. Une ficelle rentre. 4 Carmen et retour.

Ménélas (Le Ternen, hp).- Avec volonté, satisfait toutes les offres et se jette coup sur coup après Aliaga, Auzolle, Ayme mais sans le jusqu’au-boutisme qui le caractérise. Présent cocardièrement, gros coup sur Ouffe pour un final satisfaisant en musique bien sûr.

MARTINE ALIAGA

Trophée des As : Ayme, 16 points ; Auzolle, 14 ; Aliaga, 12 ; Ouffe, 4 ; A. Benafitou, 1.

Trophée des Raseteurs : Jourdan et Clarion, 16 ; Valette, 2.

 

la grande-motte,course camarguaise,as

***********************************


Les commentaires sont fermés.