Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/06/2013

ARLES - 82e COCARDE D'OR

Lundi 1er juillet 2013

TOUT SAVOIR

 2013ARLES.JPG

Chaque année le premier lundi de juillet, les arènes d’Arles sont le théâtre d’une course extra ordinaire. Ce jour-là, les taureaux sont les faire-valoir des raseteurs qui se livrent un combat sans merci pour obtenir la victoire. Modalités de la 82e édition.

Les taureaux Les Baumelles : GALINIER - Lautier : ANGELUS - Guillierme : LOU POUNCHU - Caillan : COYOTE - Nicollin : FANFAROUN - Fabre-Mailhan : DAUDET - La Galère : PANICAU

La piste est ouverte à tous les raseteurs. Groupe 1, 2 et 3. Chacun marquera les points des attributs levés sur les sept taureaux dans son groupe respectif. Les raseteurs qui vont participer sont priés de se mettre en contact avec Gérald Rado afin de gérer l’accession aux vestiaires, tél. 06 20 31 25 44.

Tourneurs : cinq tourneurs à droite et cinq à gauche suivant le classement des raseteurs du Trophée des As, Baccou, Cuallado, Duran, Bensalah, Fouque, F. Garrido, T. Garrido, Khaled, G. Rado, Ull.

Cotation. Pour le Trophée Taurin : coupe cocarde, frontal, 1 point ; cocarde, gland, 2 points ; ficelle , 4 points ; cocarde et gland ensemble, 3 points.
Pour la Cocarde d’Or : coupe cocarde, frontal, 1 point ; cocarde, gland, ficelle, élastique, 2 points ; cocarde et gland ensemble, 3 points.

Capelado. Elle débutera à 17 h 15 précises. La mise en scène est assurée par Céline Faisse et Jean-Luc Grand-Maison de l’Etoile de l’Avenir d’Arles. Course à 17 h 30.

Réservations. Le bureau des arènes est ouvert aujourd’hui, samedi et dimanche de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Lundi à partir de 9 h. Tél. 08 91 70 03 70. Générales : 13 €.

Abrivado. Après le déjeuner (à partir de 9 h 30), l’abrivado démarrera de la manade Fabre-Mailhan aux Bernacles, à 10 h, pour arriver aux arènes d’Arles.

Prix. En plus du vainqueur de la Cocarde d’Or, et du prix au meilleur taureau, la commission extra-municipale d’Arles remet un prix au meilleur Arlésien. Celui-ci devra être né à Arles ou y résider depuis au moins 3 ans.

Festivités arlésiennes. Samedi 29 juin, Avenir, Trophée des Arlésiens. Dimanche, 17 h, hommage à la reine, spectacle provençal gratuit. Lundi, 17 h 30, Cocarde d’Or.

****************

Entretien

A la tête des arènes d'Arles depuis 14 saisons,
Luc Jalabert défend SA Cocarde d'Or
et plus largement les courses camarguaises à Arles 

La course camarguaise se porte-elle bien en Arles ?

Nous sommes contents. Avoir programmé une belle course camarguaise pendant la feria, le dimanche - un jour important - a été un succès populaire. Ce sera reconduit l’an prochain. Et en plus de la Cocarde d’Or, la finale du Trophée des As se déroulera à Arles en octobre. 

Comment s’annonce cette 82e Cocarde d’or du lundi 1er juillet

Pour la 3e année elle est ouverte à tous les raseteurs. Dans notre environnement réglementé, ça relance l’intérêt et lui donne un coup de jeune. La Cocarde d’Or est unique c’est la seule course libre du circuit. C’est aussi la seule où le taureau n’est pas le centre d’intérêt. Bien que au fil des différentes éditions, il y a des taureaux qui se sont dégonflés face à l’adversité mais d’autres qui se sont révélés. Je pense à ce Candelo de Guillierme qui a par trois fois été meilleur taureau de la Cocarde. 

Quel raseteur pourrait la gagner cette année ?

Difficile de faire un pronostic. Le suspense est total. Je pense que 7 ou 8 raseteurs sont capables de gagner. Que ce soit parmi ces jeunes de l’Avenir pleins de talent, ou bien l’un de ceux montés aux As cette année... Mais je trouverais formidable qu’après son arrêt et son retour en piste, Sabri Allouani soit vainqueur. 


Propos recueillis par
MARTINE ALIAGA

*********************

 

Les commentaires sont fermés.