Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/07/2013

BEAUCAIRE PALME D'OR *AS*

Dimanche 14 juillet 2013 - 1re journée de la Palme d’Or - Grand Rendez-vous du Trophée Taurin

Scipion brillant, Ratis solide
Loïc Auzolle en tête de la Palme

 beaucaire,1re journée de la palme d'or,ratis,scipion,course camarguaise

Une belle entrée en ce 14 juillet, pour accueillir Arrogant, premier de la course

Il a fallu attendre Scipion 5e pour que la course trouve du brillant. Même si Arrogant fait un bon premier, Tiralou ne transmet pas grand chose, Yvan est dans un jour sans et Brutus n’est pas franchement un bout-en-train.  En revanche le taureau de Saumade, 5e donc, combatif et agressif, livre une douzaine de minutes qualitativement satisfaisantes.

Ratis, lui, 6e, en impose. Port altier, des changements de terrain adéquats et quelques coups aux planches pas piqués des vers. Avec un peu plus de retenue aux planches qu'habituellement, et des passages où il perd la cadence, mais cocardièrement solide. Restait Greco (7e, 7 ans), brouillon, et pas trop attaqué, qui lâche les rasets gauchers mais tamponne méchamment notamment Auzolle et Allouani.

Côté blanc, la première partie est menée par les gauchers tous solidaires, et les engagements de Chekade à droite. A la reprise, les forces sont plus partagées et Auzolle se détache aux points.

Donc première journée moyenne, et un Grand Rendez-Vous du Trophée Taurin couci couça (d'ailleurs la Commission n'a pas octroyé le prix du meilleur raseteur de la course). Reste que la grande piste beaucairoise n'est pas un hâvre de paix pour les cocardiers.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

Arrogant (Saumade).- Le long des planches, il se défend en envoyant la bane, inflige une pointe à Chekade. Change de terrain régulièrement, tempère. S'engage plus avec les droitiers mais Martin a le raset pour le déclencher. S'engage et se cabre sur Chekade, encore Martin. Presque sur la trompette, Auzolle fait la 2e ficelle.
2 Carmen.

Tiralou (Lautier).- Jusqu'à la 10e, il montre de la vivacité, enchaîne et fonce tête baissée. Poujol l'embarque, pousse sur Chekade. Elit domicile au toril et limite sa charge mais reste présent sur les rasets engagés de Martin, Aliaga, Sanchis, Poujol. Devient réticent les deux dernières minutes. Les ficelles rentrent. 1 Carmen.

Yvan (Le Pantaï.- Si ses premières minutes sont toniques (passe le poitrail sur Poujol, écarte Martin, embarque Aliaga, force sur Villard), il ne trouve pas sa place et les trois premières minutes des pompons lui sont éprouvantes. Après cette rafale, le taureau se désintéresse et malgré quelques sursauts (Poujol, Aliaga, Sanchis), il laisse filer. 1 Carmen.

Brutus (Lautier).- Un raset de Chekade, c'est bingo aux planches. Bien positionné, se livre sur une grosse série dont il se sort en changeant de terrain. Qualité qui lui fera tenir le quart d'heure malgré le manque d'intensité de ses réponses (dont 3 belles après Chekade). La première ficelle ouverte c'est la ruée mais la 2e restera sa propriété. 3 Carmen et retour.

Scipion (Saumade).- Fantasque et combatif. Il a l'oeil, et quand ça chauffe, il fonce dans le paquet. Aliaga en danger. Agressif, il fait le vide et écarte méchamment les hommes dont il sait se sortir en changeant de poste. Grosse présence dans les séries, accompagne Poujol avec virulence. 12 minutes brillantes. 4 Carmen et retour.

 

beaucaire,1re journée de la palme d'or,ratis,scipion,course camarguaise

▲ Ratis (Raynaud).- Imposant et fier, il comprend vite après une série d'attaque éprouvante qu'il a de la place dans cette grande piste et multiplie les changements de terrain. Auzolle se fait bombarder, Aliaga et Cano montent au créneau et Ratis met tout son poids à la planche (le gaucher se fait coincer le pied, 2 fois). Montre de la retenue quand le rythme montre trop. Enorme conclusion sur Poujol, Aliaga encore. Cocardièrement solide même s'il reste plus abordable que d'habitude, il rentre une ficelle. 6 Carmen et retour.

 

beaucaire,1re journée de la palme d'or,ratis,scipion,course camarguaise


▲ Greco (Saint-Antoine, hors pour le Trophée, compte pour la Palme).- Un peu brouillon mais offensif et méchant. S'envoie brutalement aux planches, s'évade, lâche souvent à gauche. Se poste et reste vigilant. Les hommes tergiversent, Auzolle et Allouani sont ses meilleurs adversaires, et il signe de grosses finitions sur les deux droitiers. A revoir. Garde ses ficelles. 4 Carmen et retour.

Trophée des As (les points des attributs d'Arrogant et Yvan étaient doublés pour le Trophée) : Auzolle, 19 points, Chekade, 13 ; Poujol, 12 ; Martin, 12 ; Villard, 6 ; Aliaga, 5 ; Sanchis, 4 ; Errik 3 ; Allouani, 2 ; Cano, 2.

.Palme d'Or (points sur les 7 taureaux) : Auzolle, 14 ; Poujol, 10 ; Chekade, 9 ; Martin, 8 ; Villard, 6 ; Aliaga, 5 ; Allouani, 5 ; Allam, Sanchis, 4 ; Errik, 3 ; Cano, 2.

Entrée : 3/4 d'arène. Organisateur : Régie municipale. Président : Raymond Arnaud.
Raseteurs droitiers : Allouani, Auzolle, Chekade, Cano, Sanchis, Villard. Gauchers : Aliaga, Allam, Errik, Martin, Poujol. Tourneurs : Baccou, Duran, T. Garrigo, G. Rado, Ull

***************

Les commentaires sont fermés.