Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/07/2013

LUNEL *AS* FINALE DU TROPHEE DU MUSCAT

Samedi 20 juillet 2013 - Grand Rendez-Vous du Trophée Taurin

Le Muscat au boulevard de la soif

lunel,as,trophée du muscat,grand rendez-vous du trophée taurin,sylverado,allouani,aliaga blessé,course camarguaise

Les vainqueurs du Trophée du Muscat : Sabri Allouani et Sylvérado de Saint-Gabriel

Entrée : 1/2 arène. Organisateur : Lunel Toro. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Allouani, Auzolle, Ayme, Bruschet, Sanchis. Gauchers : Aliaga (se blesse au 3e), Errik, Martin, Poujol (sort au 6e), Mebarek (rentre au 5e). Tourneurs : F. Garrido, Khaled, Ull,G. Rado. Fait marquant : Aliaga se jette sous les pattes de Baroudeur : nez cassé et dévié.

Soif de raset, d'ambiance, de panache, les spectateurs sont restés au boulevard de la soif en ce samedi, finale du Trophée du Muscat.

La commission du Trophée Taurin dans le cadre de ce Grand Rendez-vous n’accorde pas le prix prévu au meilleur raseteur. C’est tout dire ! Peu ou pas rasetés (notamment les trois derniers), les cocardiers ont été gaspillés. Sylverado (2e) s’offre le Muscat pour sa bonne prestation. Baroudeur (3e), dans un autre style, a apporté la difficulté. Allouani lève le bouquet du vainqueur.

Festejaïre (Les Baumelles).- Lâche souvent l’action en accompagnant sur quelques mètres. Il rode ou prend le centre, mais freine des deux sabots quand on le titille. Les ficelles rentrent.

Sylverado (Saint-Gabriel).- Beaucoup de mouvement chez ce cocardier dangereusement armé. Les hommes se méfient et sont méchamment raccompagnés. Les poursuites sont serrées et souvent ça passe juste (Poujol, Aliaga, Martin, Auzolle) dans des séries rythmées. Poujol lève la 1re ficelle à la 13e et Sylverado rentre l’autre. 5 Carmen et retour.

lunel,as,trophée du muscat,grand rendez-vous du trophée taurin,sylverado,allouani,aliaga blessé,course camarguaiseBaroudeur (Martini).- Vite posté, il piaffe sur place et ne se laisse pas serrer par les tourneurs. Le citer arrêté n’est pas une sinécure, les blancs tergiversent. D’autant qu’il est rapide. La cocarde n’est coupée qu’à la 8e. Sous la présidence, les ripostes sur Errik et Allouani sont superbes. Aliaga, mal engagé, se jette sous ses pattes. Décidément, Baroudeur et lui, c’est une longue histoire. Costaud et dominateur, le cocardier ne laissera finalement que sa cocarde à Allouani. Les glands et le reste à la maison. Les honneurs.

 

lunel,as,trophée du muscat,grand rendez-vous du trophée taurin,sylverado,allouani,aliaga blessé,course camarguaise

▲ Si les anticipations de Garlan n'ont plus la fulgurance des années passées
elles font toujours douter les hommes. Ici Ayme

Garlan (Les Baumelles).- Placement toujours impeccable, quelques rasets enchaînés et reprend son poste. Petite anticipation sur Bruschet. Ça calcule sous les T-shirts blancs. Occupe tous les points stratégiques de la piste. Ayme écarté, bonne réponse sur Sanchis et Martin. Les invites sont mesurées mais la trajectoire avec Martin est de toute beauté. Les primes montent un peu mais les ficelles restent la propriété du Biòu d’Or. 3 Carmen et retour.

Sugar (Saint-Gabriel).- Quelques rasets et s’évade. Attentif à tout, agressif, il balade les blancs, et sa pointe de vitesse fait le reste. Pas attaqué, ou si peu, ou à blanc, une série animée (Carmen) dans les dernières minutes et pas un raset taureau arrêté. Les ficelles rentrent.

Erasme (Cuillé).- Montre du jus pour les premièrs passes. Puis placé atttend, les blancs ne se pressent pas. Le Cuillé a beau les défier, rien ne se passe. Un timide enchaînement, une série, les ficelles rentrent. Bronca du public.

 

lunel,as,trophée du muscat,grand rendez-vous du trophée taurin,sylverado,allouani,aliaga blessé,course camarguaise

▼ PHOTO SUR MARTIN - Icare (Paulin, hp). Même s’il compte pour le Muscat, il a le temps de visiter longuement la piste. 4 actions engagées après Allouani, Errik, Auzolle, Martin. Et c’est tout. Tous les attributs rentrent.

MARTINE ALIAGA

PHOTOS LAURENT SONZOGNI et MALI

lunel,as,trophée du muscat,grand rendez-vous du trophée taurin,sylverado,allouani,aliaga blessé,course camarguaiseTrophée des As : Poujol, 16 points ; Allouani, 12 ; Auzolle, 11 ; Ayme, Errik, Martin, 4 ; Bruschet, 2.

Trophée des Raseteurs : Mebarek, 6.

Trophée du Muscat 2013 : Sabri Allouani et Sylverado de Saint-Gabriel

*******************

BAROUDEUR : LE CHAT NOIR DE JEREMY

lunel,as,trophée du muscat,grand rendez-vous du trophée taurin,sylverado,allouani,aliaga blessé,course camarguaiseLes raseteurs disent qu'ils ont chacun un "chat noir". Un taureau avec qui ils n'ont aucune affinité et qu'ils n'arrivent pas à raseter. Pour Jérémy Aliaga, c'est sûr, Baroudeur est de ceux-là.
Déjà à Châteaurenard, finale de l'Avenir 2011, le gaucher, anticipé, avait dû se jeter sous l'estribo, puis, à nouveau court, il sautait carrément le cocardier de Martini. Samedi à Lunel, peu confiant dès le départ de son raset, le Villeneuvois se jettait sous les pattes. Résultat : nez cassé et dévié.
Baroudeur a largement compensé son handicap visuel (borgne à droite) en se jetant, dès le départ de l'action, sur les hommes. Doté d'une grande vitesse d'exécution et d'une grosse méchanceté, le taureau n'est pas facile d'accès. A Lunel il a largement dominé ses adversaires ne laissant que la coupe et la cocarde à Allouani.

******************


Les commentaires sont fermés.