Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/08/2013

MOURIES *AS*

Dimanche 18 Août 2013

COMME LES CINQ DOIGTS DE LA MAIN...

 3ème journée olives vertes

Errik et Hébus (Agu) les vainqueurs du Trophée souvenir André Soler

Entrée: 1/4 Organisateur: CT Mouriesen Présidence: P Gibert Droitiers: Sabatier, Sanchis Gauchers: Allam, Errik, Lafare Tourneurs: Dumas, Khaled, Zerti.

Les hommes ont fourni un travail de qualité. Unis comme les cinq doigts de la main, bravo pour leur entente. Travailleur Érrik (21 points) est le vainqueur du 25ème Trophée André Soler et Sabatier (16) un brillant second. Les autres pas en réussite s'investissent. Hébus est désigné logiquement meilleur taureau d'un concours qui s'avère plaisant avec une présidence impeccable et généreuse.

Avec sa corne en travers, PINOCCHIO (La Galère) fait le marionnette. Il se cale aux bois et attend les rasets. Il ne se livre pas franchement mais les blancs n'insistent pas non plus. Ficelles au toril sans avoir pratiquement combattu. Concentré, HEBUS (Agu) se dresse d'entrée sur Érrik et enferme Sanchis. Il est coopératif et anticipe les rasets en musique. Il met parfois le turbo et soulève les planches à l'arrivée. Lafare et Érrik lui offrent des rasets limpides mais c'est Sabatier qui lève la première ficelle sur la sonnerie 11 Carmen et rentrée. S'il se livre volontiers, MARCOMAU (Raynaud) n'appuie pas ses poursuites. Aux ficelles, le rythme se calme puis Sabatier enclenche de belles longueurs mais là c'est Érrik qui lève la première ficelle. Classique, il conserve la seconde après une honnête partition qui lui vaut 6 Carmen et retour.

Dès sa sortie LUGAR (Gillet) surveille les départs. À l'arrivée il se dresse et envoie une corne menaçante. Vif, il donne vraiment du fil à retordre et le danger est souvent présent. À la dixième on attaque les ficelles mais très sérieux, elle restent sa propriété. 5 Carmen dont retour. Le bel, APOLLON (La Vidourlenque) défend ses ficelles après trois minutes. Rapide, sa tenue de piste n'est pas son point fort. Cependant il est combatif et passe la tête au dessus des bois. Il a besoin de pression pour s'exprimer mais a cinq les séries sont trop espacées et il les garde. 2 Carmen et rentrée. Le brave PHARAON (Fabre-Mailhan) reçoit une pyramide de rasets. Il fait front avec vaillance et s'il manque un peu de peps, il effectue quatre actions aux planches dont une ou il brise la planche après Érrik. Lui aussi conserve ses ficelles en musique jouée six fois.

3ème journée olives vertes

Pinocchio (La Galère) derrière David Sabatier

 3ème journée olives vertes

Hébus (Agu) virulent après Jérémy Lafafre

 3ème journée olives vertes

Jérémy Lafare avec Marcomau (Raynaud)

 3ème journée olives vertes

Lugar (Gillet) se soulève derrière Allam

 3ème journée olives vertes

Apollon (La Vidourlenque) avec David Sabatier

3ème journée olives vertes

Pharaon (Fabre-Mailhan) percutant aux trousses d'Errik.

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée des As: Érrik (21) Sanchis (3) Lafare (1)

Trophée des Raseteurs: Sabatier (32)

Les commentaires sont fermés.