Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/08/2013

SALIN DE GIRAUD *AVENIR*

Samedi 17 Août 2013

DAVID MAUREL ET SIFFLEUR LAURÉATS

 Salin de Giraud 17 08 60.jpg

Les lauréats David Maurel et Siffleur (Blanc)

Entrée: ½ Organisateur: CT Prouvenco Aficion Présidence: J Faure Droitiers: D Maurel, Moine, Pradier (sort au 2nd torsion genou) Gauchers: Boyer, Martin Cocher (sort au 5ème adducteurs), Ferriol, Gaillardet Tourneurs: Fadli, Lieballe, D Martinez, Mata.

Ce 13ème souvenir Maurice Jardin est remporté par D Maurel et Siffleur. Côté blancs c'est logique même si les autres sont a citer par moments. Côté noirs Badaïre, Lou Mamaï, St. Eloi ou Tavel pouvaient y prétendre.

Immédiatement collé aux planches, TIRELOU (Lautier) pointe une corne dangereuse à l'arrivée. Sa position devant le toril lui permet de contrôler les départs et de conserver ses ficelles en gênant les hommes au contact. 3 Carmen et rentrée. BADAÏRE (St germain) boude les gauchers mais expérimenté il est percutant après Pradier et dangereux après Maurel. Il ne se laisse pas manœuvrer et à la 11ème il enferme Pradier, le déséquilibre à la barrières soulève le panneau et poursuit Yoan qui s'en sort en revenant en piste sous le marche pied. Il rentre puis ressort plein d'envie, se décuple et ne perd son premier gland que sur la sonnerie. Carmen au retour. Décidé, LOU MAMAÏ (Espelly-Blanc) se dresse après Martin Cocher. Toujours prêt à la riposte il se jète fort et excelle sur la reprise. Sur Maurel il franchit les planches avec vigueur. Lui aussi contrôle les blancs et les tient a distance. Un gland au toril pour cet intéressant espoir. Un Carmen et rentrée.

SIFFLEUR (Blanc) brise une planche et annonce la couleur. Entrepris, il se livre, pointe les cornes et passe la tête à l'arrivée. Vaillant et disponible il se prête aux séries et conserve une ficelle en musique jouée 3 fois. Coureur et distrait, BEAUVOISINOIS (Cavallini) s'il parait nonchalant peut s'exploser aux planches comme avec Martin Cocher et Ferriol. Il se cale aux ficelles mais sa course est trop irrégulière. Conserve une ficelle en silence. 1 Carmen. D'entrée, SAINT ELOI (La Galère) a le feu au bout des cornes et s'envoie à blanc après Gaillardet. Il est bouillant mais refroidit les blancs. Premier vrai raset de Moine à 2'30 du terme (coupe cocarde), sur le suivant il brise la planche. Il concède un gland sur le gong et ce sera tout. Trop fort. 2 Carmen et rentrée. Méchant, TAVEL (Plo) a du corps. Généreux, agressif aux planches, il termine sur une note spectaculaire avec de prometeuses qualités de combativité. 4 Carmen et retour.

 Salin de Giraud 17 08 3.jpg

Tirelou (Lautier) et Yoan Pradier

 Salin de Giraud 17 08 7.jpg

Badaïre (St Germain) dangereux après Yoan Pradier

Salin de Giraud 17 08 55.jpg

David Moine à la tête de Lou Mamaï (Espelly-Blanc)

Salin de Giraud 17 08 62.jpg

Siffleur (Blanc) passe la tête après David Moine

Salin de Giraud 17 08 67.jpg

Joffrey Ferriol poursuivi par Beauvoisinois (Cavallini)

Salin de Giraud 17 08 85.jpg

Saint Eloi (La Galère) s'engage dans le pourtour après Gaillardet

Salin de Giraud 17 08 103.jpg

Tavel (Plo) explosif derrière Joffrey Ferriol

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Gaillardet (6) Pradier (3).

Trophée des Raseteurs : D Maurel (15) Ferriol (4) Moine (1)

*********************************************************

L'action de Badaïre (Saint Germain) qui déséquilibre Yoan Pradier et le poursuit en contrepiste. Longuement en danger, Yoan s'en sort en passant sous le marche pied et avec une grosse frayeur. Résultat un gros hématome au genou.

Salin de Giraud 17 08 014.jpg

Salin de Giraud 17 08 015.jpg

 Salin de Giraud 17 08 017.jpg

 Salin de Giraud 17 08 017.jpg

 Salin de Giraud 17 08 018.jpg

Salin de Giraud 17 08 026.jpg

 Salin de Giraud 17 08 030.jpg

 Salin de Giraud 17 08 036.jpg

 Salin de Giraud 17 08 039.jpg

 Salin de Giraud 17 08 042.jpg

 Salin de Giraud 17 08 046.jpg

Ouf................

Les commentaires sont fermés.