Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/08/2013

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *AVENIR*

Samedi 31 août 2013 - 8e Trophée de la Vigne et des Etangs

Deux styles pour plus de plaisir

Katif et Belgourari valorisent cette finale au bétail sérieux et de qualité.

villeneuve-les-maguelone,section taurine,courses camarguaises

Lauréats de la finale : Ziko Katif et Marquis des Baumelles

Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : Section taurine. Président : Bruno Séguier. Raseteurs droitiers :  Belgourari, Katif, Oudjit, Oufdil (sort au 5e). Gauchers : Clarion, Ouffe, Cartalade. Tourneurs : Kerfouche, Galibert, Noguera.

L’un instinctif et spontané, Katif, l’autre réfléchi et élégant, Belgourari. Les deux mènent la course pour un public conquis. Oudjit, Clarion, Ouffe et Oufdil (avant sa sortie) prennent leur part de travail dans cette finale du Trophée de la Vigne et des Etangs au bétail sérieux et de qualité dont Marquis qui s’octroie le prix de la journée.

Quito (Fabre-Mailhan).- Une rafale pour les premiers attributs. Puis, il enchaîne volontiers, le long des planches. Petit à petit, il faut le “rentrer” davantage pour des ripostes sévères au ras des barrières, les cornes en conclusion. Rentre une ficelle, 7 Carmen et retour.

Coudoum (Nicollin).- Attaque sur un bon rythme et se sort de l’emprise en changeant de terrain. Franc et disponible pour tous les cites, malheureusement, il boîte et doit réintégrer à la 9e minute. 1 Carmen et retour.

Castor (Saumade).- Il surveille tout, les hommes le craignent. D’autant qu’il est vite retourné et enchaîne vitesse grand “V“. Ecarte Belgourari, accroche le pied d’Oufdil, arrivée serrée sur Katif. 9 minutes les pompons. Les cites sont calculés, Castor domine, prend un enchaînement et conclut ou cloue les cornes. Rentre une ficelle. 4 Carmen et retour.

Marquis (Les Baumelles).- Attitude agressive et placement strict. Beau cite de Belgourari, riposte cinglante du taureau. Deux rasets et change de position. Les beaux gestes de Ziko et Mehdi se multiplient. Marquis s’approprie la piste et défend sévèrement sa 2e ficelle ouverte. Le tempo augmente mais le cocardier tient tête et la rentre. 2 Carmen et retour.

Ramier (Plo).- Une longue série pour chauffer la troupe pour 1’30 les pompons. Remuant, Ramier monte au combat et enchaîne les reprises à fond. Se livre et “envoie” au contact des avant-bras. Complique les affaires quand il tient mieux sa position mais les séries sont toujours aussi intenses. Il ne laisse que sa 1re ficelle dans la bagarre. 5 Carmen et retour.

Bessoun (Guillierme).- Petit gabarit mais grande vitesse aux trousses des blancs. Katif passe juste, idem Belgourari. Cornes pointées, Bessoun imprime un rythme trépidant, Katif pour une longueur, la corne frôle Ouffe. La fatigue se fait sentir mais Bessoun lui est frais. Une-deux Ouffe-Katif, Bessoun à fond, série conclue sur Ouffe, 1re ficelle pour Oudjit. Même cadence et la 2e dans le crochet de Ouffe. 6 Carmen et retour.

Tadorne (Ricard, hp).- Un Ricard tempéré qui frappe quand la proie est dans le collimateur et qui généreusement se livre dans les séries. Manque un peu de travail mais succombe à la 13e. 5 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA

Trophée de l’Avenir : Katif, 15 points ; Oudjit, 14 ; Belgourari, 14.

8e Trophée de la Vigne et des Etangs
prix remis en piste avec les Cabidoules du Cailar
et Lis Tambourinaïres de l'Estang de l'Or

Sur la saison, meilleur animateur, Souvenir Gérard-Bouisson, Christophe Clarion ; meilleur taureau, Souvenir Vallier et Vidal à Aroujo de Guillierme (course du 13 juillet) ; mention à Pérille du Grand Salan.

A la finale : meilleur animateur, Katif ;
meilleur taureau, Marquis des Baumelles.

Coup de cœur 2013 à Jérémy Aliaga.

****************

30/08/2013

ACTU BOUVINE

Mercredi 28 Août 2013

Mariage du tourneur Eric Cuallado

Fontvieille 24 08 51.jpg

Eric Cuallado et Fabienne Cecchi unis par les liens du mariage

Samedi dernier 24 août 2013, les cloches de l'église de St Pierre de Mézoargues ont résonné pour célébrer le mariage d'Eric Cuallado et Fabienne Cecchi. Ils se sont ensuite dit «oui» dans la petite mairie locale qui n'avait pas eu l'occasion de vivre un tel événement depuis fort longtemps. Après 17 ans de vie commune, ils ont décidé de s'unir en compagnie de leurs enfants Lucas (13 ans) et Maël (presque 5 ans), leurs familles et leurs amis proches du milieu de la bouvine.
Eric ancien raseteur vainqueur du Trophée de l'Avenir en 1995 à Lunel a, depuis son jubilé en 2004, raccroché la tenue blanche de raseteur pour enfiler avec bonheur celle de tourneur, faisant équipe avec Maxime Favier le prometteur gaucher.
C'est à la salle des fêtes Pierre Emmanuel de Saint Etienne du Grès que le cortège s'est dirigé pour l'apéritif et le repas de circonstance. Les conversations taurines sont allées bon train pendant que la péna présente mettait l'ambiance. Anciens et jeunes (du grand Daniel Hournarette et Stéphane Marignan aux petits derniers Gaillardet et Pradier) ont refait le monde de la course camarguaise jusqu'à fort tard dans la nuit et même jusqu'à l'aube. Toutes nos félicitations aux novis.

Fontvieille 24 08 50.jpg

Eric et Fabienne à St Etienne du Grès

Texte et photos Eric AUPHAN

28/08/2013

ACTU BOUVINE

Mercredi 28 Août 2013

RETOUR SUR LA COURSE DE NOVES DU 25 AOÛT.

Lors de la 3e journée du souvenir Chauvet avant la capelado, un curieux attelage a fait son apparition en piste. Il s'agissait du char de vainqueurs de l'apéritif. Le président au micro n'a pas indiqué s'ils avaient bu du vin ou une célèbre tisane provençale mais ils ont reçu les applaudissements de la foule pour un tour d'honneur retentissant.

Noves 25 08 2.jpg

 Les vainqueurs de l'apéritif

Noves 25 08 4.jpg

mais aussi durant la course le président Nicolas Beltri a fait un clin d’œil sympathique lors de la sortie du dernier taureau Mexicain de la manade La Galère arborant un magnifique sombrero noir avec des motifs rouge et verts. Un petit moment d'humour qui a du rappeler à Nicolas son voyage de noces au .........Mexique d'où il a ramené le célèbre couvre-chef. Sacré président de course......

Noves 25 08 50.jpg

Nicolas et le coup du sombrero

Noves 25 08 51.jpg

Texte et photos Eric Auphan

  

26/08/2013

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE *AVENIR*

Lundi 26 août 2013 - Printemps des Royales - Les Nicollin

Leur générosité n'a pas suffi


Entrée: plein. Organisateur: CT Le Bandot. Président: Thierry Cure. Raseteurs droitiers: Belgourari, Katif, Miralles, Valette. Gauchers: Clarion, Sanchez, Zekraoui. Tourneurs: Abbal, C. Galibert, Zerti, Noguera.


Face à une équipe de raseteurs aux belles manières mais qui ne chôme pas, les jeunes taureaux de Nicollin ont eu du mal à s’adapter au tempo pour cette 5e journée du Printemps des Royales, malgré leur générosité. Fakir et Saladin sont les plus armés pour tenir tête à cette belle brochette en blanc dont les deux premiers à l’Avenir, Belgourari et Katif. Zekraoui avec moins de réussite et de retour de blessure, montre de la volonté.


Fakir.- Du mouvement au début, puis se cale et donne du fil à retordre. Plus enclin sur les droitiers, mais Zékraoui fait le pas à gauche et Fakir emboîte à la suite. Une arrivée serrée sur Valette, encore Zekraoui. 12 minutes, 2 Carmen et retour.
Montferrat.- Se livre tout bonnement aux hommes pour une minute les pompons. Droite-gauche, pas un refus et une belle riposte sur Zekraoui. 5 minutes suffisent.
Saladin.- Pousse fort les actions jusqu’au ras des planches. Belgourari, enfermé, traverse la piste. Aux ficelles, prend les angles et répond avec beaucoup d’allant. Katif pour une longueur. Attentif, Saladin surveille. Avec Belgourari, l’arrivée est plus que serrée. Un petit bout de ficelle qui pend, le rythme augmente, Saladin rend coup pour coup et brille. Même scénario pour la 2e, avec Belgourari dans les cornes. 4 Carmen et retour.
Pagano (remplace Belastre).- Mobile mais concentré sur les départs, enferme Sanchez. Change de terrain, écarte Miralles, se livre des deux côtés avec quelques accélérations. Zekraoui bronche, le public crie, Pagano frappe et se balafre pendant que le gaucher passe sous l’estribo. Le taureau marque le coup, mais reste généreux dans les enchaînements pour 9 minutes. 1 Carmen et retour.
Othello.- Se jette avec appétit à la poursuite des blancs en offrant son frontal. Trop facile pour ses crocheteurs doués, il tient 6 minutes 30 avec 3 actions aux planches pour autant de Carmen. (Miralles, Katif, Belgourari).
Abel.- Zekraoui lui offre une belle longueur (Carmen), Katif traverse toute la piste, Clarion et Belgourari l’embarquent et allongent. Abel se laisse raseter 6 minutes 30.
Sabran (7e hp).- A grande foulées il parcourt l’ovale, promène, lâche le raset, passe sa rage sur les planches. Sanchez plonge à sa tête pour une bonne conclusion mais l’“unicorne” reste le plus souvent stoïque même face à des invites des plus attrayantes.


MARTINE ALIAGA

Les photos dès que possible


Trophée de l’Avenir : Katif, 23 points ; Belgourari, 21 ; Zekraoui, 7.

NOVES *AVENIR*

Dimanche 25 Août 2013

LA CONSÉCRATION POUR CARDINAL…..

Noves 25 08 44.jpg

Cardinal (Lautier) à la planche derrière Allam Fayssal

Entrée: Plein Organisateur: CTPR L’Encierro Présidence: N Beltri Droitiers: Guyon, Gros, Moine, Sanchis Gauchers: Allam, Clarion, K Marquis. Tourneurs: Lizon, Thierry (rentre au 2nd).

Ni bonne ni mauvaise mais passable cette 3ème journée du souvenir Chauvet. Les blancs sont maladroits malgré les primes généreuses. Guyon est le plus généreux dans l'effort suivi de Gros, Sanchis, Allam et Clarion par moments. Chez les noirs Cardinal est un redoutable adversaire comme Notaire pas facile à manœuvrer.

Les blancs doivent sonner les cloches d'un CAPUCIN (Baumelles) quelque peu apathique. Quelques réactions aux ficelles mais ayant laissé son envie au toril, son quart d'heure est longuet. Vif, PEGASE (Lagarde) attaque décidé. Il frappe des cornes a l'arrivée et s'engage avec conviction mais s'il répond toujours aux cites, il s'approche de moins en moins des planches. Aux ficelles, sans se brûler les cornes, le rythme est décousu et il conserve ses ficelles. Concentré, JUPITER (Chauvet) à de la foudre dans les pattes. Toujours prêt, il excelle sur les reprises et pousse surtout avec les gauchers. Allam s'offre le second gland fortement primé. Aux ficelles, il enferme aussi les droitiers et les conserve aisément sans être trop inquiété. 1 Carmen et rentrée.

Immédiatement calé aux bois, NOTAIRE (Cuillé) délivre des poursuites rapides authentifiées du sceau danger. Dominateur, il complique l'accès et effectue une course où la corne est toujours présente à l'arrivée. Il rentre un gland en musique jouée 8 fois. Face au clergé blanc, CARDINAL (Lautier) trouve la consécration et adopte une attitude offensive. Ses poursuites sont rapides cornes pointées vers les hommes. Au fil des rasets, il se dédouble et met les hommes en danger aux bois avec de nombreux coups de barrières pour un final enjoué. 5 Carmen et rentrée porteur d'un gland. Tel un métronome, BIGARA (Fabre-Mailhan) se jette d'un raset à l'autre. Avec une grande bravoure, il coopère sans refus ni difficulté mais attention quand il envoie les cornes aux planches comme sur Guyon. Le seul a concéder une ficelle mais après une belle lutte. 4 Carmen et retour. Craint, MEXICAIN (La Galère) met une frontière entre lui et les hommes. Quand ils s'aventurent dans son périmètre (loyalement) l'arrivée peut être percutante. Dix minutes sans saveur car par manque de travail il rentre un gland et sa cocarde seulement coupée. Rendez-vous mardi pour la finale qu'on espère plus attractive........

Noves 25 08 6.jpg

Capucin (Les Baumelles) avec Fayssal Allam

Noves 25 08 8.jpg

Pégase (Lagarde) percute après Romain Gros

Noves 25 08 19.jpg

Jupiter (Chauvet) pointe les cornes après Kévin Marquis

Noves 25 08 29.jpg

Notaire (Cuillé) met en danger Rémi Guyon

Noves 25 08 33.jpg

Cardinal (Lautier) se soulève derrière Boris Sanchis

Noves 25 08 48.jpg

Bigarra (Fabre-Mailhan) pointe les cornes sur Fayssal Allam

Noves 25 08 53.jpg

Mexicain (La Galère) finit fort derrière Romain Gros

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Allam (9).

Trophée des Raseteurs : Guyon (13) Clarion (4).

SAINT-GENIES-DES-MOURGUES *AS*

Dimanche 25 août 2013

DANS LA DOULEUR ET LA BONNE HUMEUR

 saint-geniès-des-mourgues,as,chekade,course camarguaise

Chekade omniprésent, bombardé par Lion

Entrée : plein. Organisateur : CT Le Trident. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Chekade (sort à la fin du 6e), Jockin, Oudjit, Jourdan. Gauchers : Oleskevich (sort à l’entracte), Guin. Tourneurs : Rouveyrolles, Martin, Bensalah.

Le public est passé par toutes les émotions pour cette dernière course saint-geniéroise. Après une première partie indigeste, à la reprise, malgré un seul gaucher, les hommes se motivent pour un Mollières séduisant, Lion qui une fois chaud fait le show, Chouan virevoltant et le jeune Yucca prêt à tout donner. Chekade souffre mais donne le maximum, Jockin pour sa dernière course à Saint-Geniès voudrait tellement en faire plus, Oudjit entreprenant, Jourdan avec assiduité, Guin esseulé essaie encore. Le micro en panne (au 6e), le président Jacques Valentin donne de la voix, le public encourage, l’émotion est au rendez-vous, la bonne humeur aussi.
Sargahon (Nicollin).- Il trottine, toise ses partenaires et fait ce qu’il lui plaît. Réagit méchamment après Chekade (3 fois, Carmen) jusqu’aux planches. Les glands rentrent.
Arrogant (Saumade).- Lui, se place mais, pas assez sollicité, il rentre dans sa coquille. Un bon échange, quelques réactions et rentre son 2e gland.
Angelo (Raynaud).- Remuant, il va chercher le combat. Les blancs sont à la peine. Angelo réduit parfois sa charge mais bien capté, il se livre. Les hommes travaillent la 1re ficelle, mais ne viennent pas à bout du dernier brin.
Mollières (Cuillé).-- Frais et en forme, il déclenche à chaque occasion avec des conclusions frappantes. Se cabre, tamponne, met la corne, chaque raseteur à droit à son coup aux planches, l’anticipation sur Oudjit est émotionnante. Après un quart d’heure bien animé, rentre quelques brins de la 2e ficelle. 8 Carmen et retour.

 saint-geniès-des-mourgues,as,chekade,course camarguaise

 Emotionnante anticipation de Mollières sur Oudjit

Lion (Blatière-Bessac).- Chekade met le turbo pour la coupe, cocarde et un gland. Placide au début, Lion se chauffe, les blancs s’encouragent. L’enfermée sur Chekade est magistrale, les coups de barrière s’enchaînent. Rentre une ficelle, 5 Carmen et retour.
Chouan (Lafon).- Ne rechigne à rien et s’éclate haut après Chekade. Amine boîte et ne peut plus marcher. Le micro tombe en rade, Jacques s’égosille, le public participe, certains chantent “Carmen” pour une belle série. La sono repart, Jockin applaudi pour la cocarde à la 12e, tampons sur Jourdan, Jockin. Les ficelles rentrent. 5 Carmen et retour.
Yucca (Janin, hp).- Le bestiau est vif et agressif et présente de belles qualités. Reste 4 raseteurs. Toujours prêt le long des bois, Yucca reste bien concerné jusqu’aux planches pour des arrivées serrées (Oudjit, Jockin). S’emporte sur un dernier cite de Jockin qui lève la main, cocarde et 1er gland dans le crochet. Applaudissements. 4 Carmen et retour.


MARTINE ALIAGA

PHOTOS LAURENT SONZOGNI

 

saint-geniès-des-mourgues,as,chekade,course camarguaise

Mollières à l'attaque sur Amine Chekade

Trophée des As : Chekade, 21 points.
Trophée des Raseteurs : Jourdan, 12 points ; Jockin, 8 ; Guin, 2.

VACHES COCARDIERES *CLASSEMENT DES RASETEURS*

La finale du Trophée des Vaches cocardières se rapproche (Saint-Georges-d'orques, le samedi 7 septembre) et le classement des raseteurs est le suivant après les courses de Saint-Chaptes, Lattes et Clarensac du dernier week-end
 .
1° Douville 209 points . 2° T. Dumont 156. 3° JL. Ricci 152. 4° Lafare 65. 5°J. Pinter 41.  6° M.Lopez 37. 7° D. Maurel 34 .8° M. Gougeon 32. 9° K. Cartalade 27. 10° M. Chig 25. 11° D. Sabatier et S. Salinési 23. 13° R.Roux 19.14° Gauthier 14.  15° Charnelet  13.

 Prochaine course le 1 Septembre 2013 à Saint Gilles

25/08/2013

FONTVIEILLE *AVENIR*

Samedi 24 Août 2013

LA PALME POUR LAURIER, LE CROCHET D'ARGENT POUR ZEKRAOUI.....

Fontvieille 24 08 26.jpg

Laurier (Richebois) et Zekraoui les vainqueurs du jour.

Entrée: 1/4 Organisateur: CT Fontvieillois. Présidence: P Bayle. Droitiers: Gautier, D Martinez, Moine, Roig. Gauchers: Allam, Zekraoui. Tourneurs: P Rado, Zerti.

Cette 4ème finale du crochet d'argent à du mal à démarrer avec une première partie poussive puis la seconde s'avère compliquée pour les blancs. Laurier impose sa loi et aurait mérité plus de travail. Chez les hommes Zekraoui gagne le crochet d'argent mais en phase de reprise reprend ses marques. Moine et Allam sont les deux locomotives. Moine est désigné meilleur animateur mais Allam pouvait y prétendre. Les autres avaient laissé leur envie au vestiaire.

BARTAVEU (Blanc) offre une coopération sans faille aux rubans. Concentré, aux ficelles il surveille les départs et pousse tête au dessus des planches quelques poursuites (Moine, Zekraoui). Dans un registre classique il les conserve. 3 Carmen et rentrée. Avec son placement aléatoire CRAVEN (Gillet) fait hésiter les blancs mais dès qu'ils prennent confiance il se révèle un partenaire parfois tonique mais souvent absent. Aux ficelles, il faut vraiment trop le forcer. Allam insiste et lève une ficelle sur la fin. 2 Carmen. S'il perd rapidement ses rubans, GALABERT (Allard) se jette bien au départ du raset mais ne termine pas. Aux ficelles il se chauffe, saute après Zekraoui, Roig et Gautier et tape après Moine et Gautier mais sa course manque de rythme. Il ramène une ficelle. 2 Carmen et retour.

Calme, LAURIER (Richebois) saute d'entrée derrière Allam puis brise une planche encore avec Allam. Rapide, il surveille tout, tient les planches et attend. Présent à l'arrivée même sur les rasets a blanc, il décolle après Zekraoui et se dresse sur Allam. Seul Moine touche la tête. Dominateur, cocarde intacte au toril. 4 Carmen dont rentrée. Imposant avec son physique a l'espagnole, BOUTAR (Mogador) se jette fort dans le raset. De plus, il trouve un bon placement et frappe après le gaucher Zekraoui son côté favori. Sérieux, il donne du fil à retordre et conserve un gland. 5 Carmen et retour. Vif, CAIMAN (La Galère) frappe derrière Allam. Vaillant, il brille dans les séries ou il se montre caïman volontaire passant parfois la tête aux planches. Il termine par un coup de barrière sur Zekraoui et conserve brillamment une ficelle. 5 Carmen et rentrée.

Fontvieille 24 08 5.JPG

Bartaveu (Blanc) pousse après Youssef Zekraoui

Fontvieille 24 08 9.jpg

David Moine meilleur animateur avec Craven (Gillet)

Fontvieille 24 08 14.jpg

Galabert (Allard) se soulève derrière David Moine

Fontvieille 24 08 31.jpg

Laurier (Richebois) très agressif après Fayssal Allam.

Fontvieille 24 08 36.jpg

Allam se lance dans un raset à la tête de Boutar (Mogador)

Fontvieille 24 08 37.jpg

Boutar (Mogador) percutant après le gaucher Zekraoui.

Fontvieille 24 08 46.jpg

Caïman (La Galère) termine au dessus des planches sur Zekraoui

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de L’Avenir : Allam (16) Roig (5) Zekraoui (2)

23/08/2013

LATTES *AVENIR*

Jeudi 22 août 2013

Cotti Chavari pour bien finir

Jeudi. Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur: Service des festivités. Président: Didier Gaillard. Raseteurs droitiers: Oufdil, Sabot, Ayme, Miralles. Gauchers: Mebarek, Martin Cocher, Aliaoui, Allam. Tourneurs: Sanchez, Joseph, Jorquera, Lebrun.

Ambiance festive pour cette course de semaine où les organisateurs sont bien contents d’avoir 8 raseteurs à la capelado. Certes plus ou moins motivés mais en cet fin août où la liste des blessés s’allonge chaque jour, on s’en contente. Les taureaux sont plutôt jeunes voire adolescents pour les derniers.
Es Beu (Chaballier).- Pousse avec volonté dans les premiers échanges. Le placement n’est pas sa qualité première mais il compense par sa bonne volonté. 8’30. 2 Carmen et retour.
Belajio (Saumade).- Attentif, le long des planches, ses ripostes sont agressives. Il se livre en musique et se fait respecter. Trop... car aux ficelles, les blancs sont moins assidus. Du coup, Belajio s’ennuie et saute. Rentre ses ficelles intactes.
Pistou (Fabre-Mailhan).- Bravet, il se laisse dépasser par le rythme des hommes. Sans vice et un peu “molligas”, il met de la volonté dans les séries. A Oufdil les 2 ficelles. 11 minutes.
Darbaut (Saumade).- Vite posté, il écarte d’autorité toute tentative. Cul aux planches, il faut rentrer dans son terrain. Sérieux et sélectif, il garde 8 minutes ses pompons. Les blancs ne sont pas assez audacieux pour le défier aux ficelles qu’il rentre. 1 Carmen et retour.
Souleu (Fabre-Mailhan).- A 5 ans, le jeunot affiche la volonté des Mailhan à se livrer corps et âme (2 Carmen). Mais échaudé par la rafale des premières minutes, il s’évade dès qu’il peut. La 1re ficelle à Ayme à la limite du temps.
Cotti Chavari (Chaballier).- 4 ans, du placement, et du punch dans les poursuites et les finitions. Il enchaîne généreusement et conclut aux planches, notamment après Sabot, Oufdil, Ayme, Miralles (7 Carmen. Un joli petit final pour ce jeune élément à revoir, qui rentre ses ficelles en musique. “Pace e salute”.

MARTINE ALIAGA


Trophée de l’Avenir: Sabot, 9 points ; Allam, 5 ; Aliaoui, 1.


19/08/2013

SAINT-GENIES-DES-MOURGUES *AVENIR*

 

saint-geniès-des-mourgues,les laurent,mehdi belgourari,course camarguaiseDimanche 18 août 2013
Complète de la manade Laurent

 

 

CASSIUS
"GUEULE" DE STAR

Il y a des taureaux qui "transmettent" plus que d'autres. Cassius est de ceux-là. Un physique de rêve, une "gueule" expressive, un caractère belliqueux, un comportement original. Dimanche à Saint-Geniès, au milieu de ses six congénères, Cassius (4e) a confirmé sa réputation de taureau "à part".

Et si la troupe blanche était réduite à 4, avec 2 tourneurs, ce qui ne permet pas d'évaluer complètement la performance des cocardiers, Mehdi Belgourari prend la course à son compte, bien aidé par les trois autres. Chacun a fait ce qu'il a pu, le public a eu sa part de spectacle. les Laurent sont beaux à voir et ont toujours le petit plus qui suscite l'intérêt. En prime, ce "sang" particulier qui en font des combattants attentifs, belliqueux  et imprévisibles.

Toscan, N.607.- Au centre, quelques passes sans trop se livrer. Les ficelles partent avec les glands pour 5 minutes.

Cyrano, N.611. - Toujours dans le terrain des planches, attentif à tout, il se livre de bon coeur enchaînant les enfermées et les actions dont quelques unes conclues de belle manière. Presque 15 minutes agréables. 7 Carmen et retour.

Troubadour, N.615.- Leste, rapide et la corne en conclusion. Vite rendu sur l'homme, il riposte quand les hommes enchaînent. Aux ficelles, les blancs font du mieux qu'ils peuvent, Belgourari est de toutes les actions, Troubadour tape à l'unisson. 13'20 rythmées. 5 Carmen et retour.

Cassius, N.604. - Le show débute d'entrée. Cassius, tête haute et gueule de star, annonce que c'est lui qui mène le bal. Cul aux planches, ça tarde à attaquer. Cassius impressionne. Alors, c'est lui qui monte au combat. Saute allégrement les planches aller-retour. Belgourari se motive et part à l'attaque, Cassius ne lui laisse même pas le temps d'espérer toucher son frontal. Il chasse, coupe le terrain, écarte Oudjit, Belgourari pareil. Se jette comme une bombe sur Galibert, saute en biais, n'autorise même pas les rasets à blanc. Belgourari insiste, Cassius passe à travers les planches. Les blancs sont à genou, le public ravi. Le phénomène rentre intact. Il a fait le show tout seul. Ovation et musique.

Téflon N.616.- Il tient son placement, ne quitte pas les blancs de l'oeil, ne démarre pas pour rien. Belgourari s'emploie, Téflon riposte haut et fort. Les tête-à-tête avec Mehdi sont de haute tenue. Plus conciliant dans les séries, il ne laisse sa 1re ficelle qu'à la 13'30. Sur le dernier brin de la 2e, Belgourari bronche, au ras des cornes, le public hurle, le raseteur donne un coup de rein, ça passe juste mais la ficelle est dans le crochet. 3 Carmen et retour.

Dakota N.750.- Différent morphologiquement de ses prédécesseurs avec ses cornes fines et larges. Mobile même s'il sait se placer, il ne refuse aucune invite. Belgourari est à son aise dans de longues trajectoires. Dakota enchaîne, monte sur les tourneurs, se jette sur Belgourari. S'envoie sur Oleskevich, brise les planches, et laisse son unique ficelle à l'unique gaucher. 4 Carmen et retour.

Indian, N.756 (hp).- Proche physiquement de son prédécesseur, il enchaîne les aller-retour avant la sonnerie. Plein de sang, de fougue et de jeunesse, à grandes enjambées, il ramène tout le monde aux planches. Les blancs sont exténués, il met de l'animation par ses coups aux planches. Hélàs ou heureusement, la sono rend l'âme et sa course est écourtée. 8 minutes pleine d'espoirs.

MARTINE ALIAGA

Trophée de l'Avenir : Belgourari, 29 points ; Oudjit, 12.

Trophée des Raseteurs : Oleskevich, 5 points.

Entrée : 3/4 d'arène. Président : Jacques Valentin. Org. CT Le Trident. Raseteurs droitiers : Cano, Belgourari, Oudjit. Gaucher : Oleskevich. Tourneurs : Rouveyrolles, Galibert.

LE SHOW DE CASSIUS

saint-geniès-des-mourgues,les laurent,mehdi belgourari,course camarguaise

 

saint-geniès-des-mourgues,les laurent,mehdi belgourari,course camarguaise

*********************************